Arnaques, des banquiers très bien imités

Depuis quelques mois, les plaintes de consommateurs se multiplient concernant des escroqueries téléphoniques liées à de faux conseillers bancaires.

Une escroquerie consistant à vous faire confirmer des opérations de paiement à votre insu est en pleine recrudescence.
Si votre soi-disant conseiller bancaire vous appelle et vous demande d’annuler, ou de valider, des opérations frauduleuses sur votre compte, raccrochez !

Un phénomène nouveau mais qui prend de l’ampleur

Dans les faits, l’escroc va contacter la victime, sur son téléphone portable ou fixe, en se présentant comme le conseiller bancaire de cette dernière. Pour gagner sa confiance, le voleur dispose de nombreuses informations confidentielles sur sa cible, comme son identité ou encore la banque où elle possède un compte bancaire, celle de son conseiller, et même le numéro de téléphone qu’ils parviennent à afficher comme numéro appelant

Une fois que le dialogue a pu s’installer avec la victime, l’arnaqueur va lui indiquer avoir détecté des mouvements frauduleux sur le compte bancaire. Il va donc lui demander de réaliser des opérations pour sécuriser son argent. En réalité, le voleur en profite pour réaliser des virements et vider son compte en banque. « Les victimes pensent qu’il s’agit de codes d’annulation alors que ce sont des confirmations de paiement »,

Des centaines de plaintes ont été déposées ces dernières semaines. Les personnes visées par cette arnaque ont un âge compris entre 30 et 50 ans. Ces derniers étant adeptes de l’ordinateur ou du smartphone pour la gestion de leur compte bancaire.

Les banques refusent de rembourser

Une fois l’opération frauduleuse entérinée, les chances de remboursement sont nulles, ou presque. Les banques usent et abusent du même argument pour ne pas indemniser les victimes : la négligence. 

Les consommateurs réalisent souvent le piège juste après l’appel malveillant. Malgré le signalement instantané à leur banque, l’opposition sur la carte bancaire, l’explication du mode opératoire, les établissements bancaires affichent tous une ligne de conduite identique.

La seule façon d’éviter le pire est de raccrocher et de rappeler sa banque pour confirmer l’identité du conseiller bancaire. On peut également rappeler que les banques ne réalisent pas ce genre d’opérations via un appel téléphonique.

www.casselesprix.com