New Nordic, les agences et les médias en ligne de mire.

nordic

L’arnaque était trop belle ! Jolies brochures, lieu paradisiaque, prestations de luxe, et surtout l’assurance de 10% de « cash back » (retour sur investissement) par an, y compris pendant la construction. Mais, depuis avril 2020, plus de sous, plus de son, plus d’image du promoteur Scandinave New Nordic Development (NND). Il y aurait plus de 2.500 victimes dans le monde parmi lesquelles une trentaine de calédoniens.

Alors que les Calédoniens se sont constitués en association et comptent porter l’affaire devant la justice, en Thailande le dossier a été confié DSI.

Le Departement of Special Investigation (équivalent du FBI en USA)

Le DSI s’empare du dossier New Nordic, et plus spécifiquement du « Phetchaburi Park Project » : un parc d’aventures, avec hôtels et restaurants et quelques 5000 logements, qui ne verra jamais le jour. Un projet qui se solde par une ardoise de 3.400 millions de bahts, un peu moins de 11 milliards de nos francs.

Plusieurs infractions ont été relevées, notamment celle de la promesse de rendements illégaux au regard du droit qui encadre les taux d’intérêt. 

« Advertising persuaded to individuals. Generally, it is offered to pay back the benefit. With people who invested in a project of 10 % per year of full payment.
The average monthly payment starts from the next month, full payment until the project completes, there are a lot of people who invested in it. From data, it’s found that it’s up to 3,400 million Baht. From checking the information found that between 1 January 2561 to now, the Bank of Thailand has announced the highest interest rate of money.
Financial Institutions Loans are paid for 3.80 % per year loan, so the benefit of New Nordic Development Co Ltd. pays for co-investors higher than interest rates. Maximum financial institutions in accordance with the interest of financial institutions can afford ».

Les agents immobiliers et les médias en ligne de mire

Comme il semble évident que celui qui a empoché l’argent ne remettra pas de sitôt les pieds en Thaïlande, la police a décidé de ratisser large aux étages inférieurs. Les agences, qui ont empoché des commissions très élevées, et les médias qui ont diffusé des informations gravement trompeuses, parfois dans le cadre d’un partenariat, seront passées sur le grill car ils sont responsables de ce qu’ils publient. 

En savoir plus ➢ Département of Spécial Investigation