Inscription
Connexion
fb
Mot de passe oublié
Icone Menu
Savoir dire non.
13 novembre 2015
21
73

 

 

Petits drames de la vie quotidienne sans grande gravité

B...... ! Pourquoi j'ai pas dit non :

« Ça te dérange pas de faire un crochet et de me prendre des clopes ? (Pourquoi parce que t'es cloué sur ton canapé ?) Oui bien sur ! » 
(Non en sortant du taf j'ai envie de tracer à la maiz tellement j'ai passé une journée de merde).

« T'es à la fête du bœuf ? (Tu sais que j'y suis pourquoi tu demandes ) Tu peux me prendre du piment et des achards , je te les rembourserais ? Oui pas de soucis, tu veux quoi Piment soyo et achards de quoi ? » 
(Non j'ai pas envie, en plus à chaque fois je n'ose jamais te réclamer mon argent et toi tu oublies toujours de me le rendre. Et je te rappelle quand même que je gagne la moitié de ton salaire !)

« Tu peux me déposer en ville ? (Non ) Bien sûr ou exactement ? Gare routière de Montravel, génial pas de soucis !
(Non c'est encore pire. J'ai ma petite à récupérer à la crèche à l'autre bout avec les bouchons. J'ai mal au dos et j'angoisse déjà de ces pleurs puisqu'elle a décidé depuis une semaine d’être la fille la plus susceptible de Calédonie)

En fait j'aimerais dire plus souvent ce que je pense et conclure le tout par un "Non franc et massif " sans avoir à se justifier.

MademoiselleOmNHdef-1Couv

 

Alors quoi faire ?

Pas d'amalgame, je ne défends pas une société individualiste sur un mode « métro, boulot, dodo » où les gens se croisent mais ne se parlent pas, ne communiquent pas, se sentent agressés quand tu leur dis "bonjour" et qui ont peur que tu sois un dangereux psychopathe quand tu donnes la main à des collègues, des voisins, voire pire à un inconnu..

Je ne défends pas non plus l’égocentrisme, vous savez cette qualité qui se distingue de l’égoïsme. Une façon un peu intello de parler de cette personne qui n'est pas en capacité d'envisager la vie par autre chose que son nombril.

 

pasca-3

 

Un soupçon d’égoïsme 

Un vieux dicton parle "de charité bien ordonnée commence toujours par bibi" .

Loin d’être sûr du sens premier de ce proverbe, je l'utiliserais tout de même pour appuyer mon point de vue.
Effectivement si l'on veut être au mieux avec nos semblables, éprouver l'empathie nécessaire pour savoir quand une personne à besoin d'aide, il nous faut a minima être disponible et reposé.

Faire juste parce qu'on a été très bien éduqué c'est à dire « penser aux autres » ben c'est pas toujours bon. On fini par faire les choses à contre cœur. On peut même finir par détester celui qu'on aide.

Et c'est le soir à la maiz que votre moitié ou vos gosses « récoltent » tous ce que vous avez « pris sur vous » pour donner aux autres.

Alors l'objectif c'est de trouver un juste milieux entre prendre soin de soi et de l'autre.
On est comme le reste, on s'use.
Et parfois on se perd : on donne trop au travail ou à tous les autres et on oublie notre base (nous et/ou notre petite famille) et cela
quelque soit notre modèle de vie (communautaire ou autre) pensez à vous.

Aujourd'hui j'ai dit "Non"

Et c'est une satisfaction personnelle. J'ai dit "Non" à mon chef qui tentait de me faire faire des choses qui ne relèvent ni des mes fonctions ni de mon statut.

D'habitude bien sûr que j'aurais marmonné un oui en pestant une fois de plus sur ma lâcheté.
Mais là un Non franc et sincère est sortie... comme quoi tout est possible.

Et si vous tentiez le coup vous aussi ?

Pascale Line


COMMENTAIRES



Si vous désirez laisser un commentaire depuis le site, vous devez être connecter sur le site.
Vous pouvez vous connecter soit par facebook ou directement sur le site


fb logo


Frederic Clos
La plupart des exemples donnés pour vouloir dire non sont quand même très égoïstes, c'est souvent plus rendre service qu'autre chose et cela semble normal, même si cela gêne notre petite vie pour 3 à 5 minutes, celui de ne pas demander ce qu'il doit à quelqu'un pour qui on a acheté quelque chose est plus important, car il crée un vrai malaise. Par contre dire non à son patron qui vous demande quelque chose par ce que ça n'est pas dans vos attributions.... Ce n'est pas acceptable, du moment que c'est pendant vos horaires de travail et que cela n'a rien de dégradant, pour moi cela montre un certain mauvais esprit, mais bon chacun vit comme il l'entend....
Opus Verde
Pas obliger de justifier tous ses choix...de la justification à la culpabilisation il n'y a qu'un pas...avis aux manipulateurs
Patrick Lehmann
Mais pourquoi devoir justifier un non? Justifier, c'est manquer d'assurance, non?
Gaëlle Dizabeau Laurent
Ce qui est important quand on dit NON c'est surtout de l'expliquer. Donc tout NON doit forcement être justifié. Le OUI le NON font partis de la vie surtout dans l'education d'un enfant . Et l'expliquer c'est quasi se mettre à sa hauteur le regarder dans les yeux et trouver les bons mots pour qu'il comprenne. Dire OUi à tout ce n'est pas l'aider .
Opus Verde
Effectivement il est impératif d'expliquer le non aux enfants, important a certains adultes...mais dans bien des cas il n'est pas nécessaire éexpliquer ses choix à chaque coins de rue on a pas à justifier tous nos choix au point de culpabiliser...
San GaBe
Pas simple du tout...
Krystelle Pace
ouais, ben nan !!
Caroline Cognet
Heureusement on apprend à dire non avec l'âge mais pas simple en effet...
Carole Yvorra
C pas toujours facile de dire non !!! Ça dépend aussi des personnalités de chacun
Fabi Lou
tout peut être dit mais en y mettant les formes.....quand on y arrive c'est trop bon....je me permet de vous donner le titre d'un livre qui m'a beaucoup appris : le courage d'être soit de Jacques Salomé.....vous allez vite apprendre à vous respecter.....
Bertrand Edet
On a les mêmes lectures
Fabi Lou
ho ho....c'est plutôt rare de la part de homme...bravo
Cho Coco
Pascaline moi je te dit NON
Pascaline SE
attention a toi ......
Cho Coco
LOL...
Ben Vaiagina Munanoa
C'est ne pas savoir dire non qui est problématique car un oui donné de mauvaise grâce génèrerai du ressentiment et éventuellement de la mauvaise volonté ou de la culpabilisation tandis qu'un non , même sans justification augmenterai la confiance mutuelle sachant alors à quoi s’en tenir, sans retour de bâton, celui qui sait dire non est fiable et authentique à mon sens
Bertrand Edet
Je pense que savoir dire non c'est surtout savoir s'affirmer dans ses choix. Il ne s'agit ni d'individualisme, ni d'égocentrisme, c'est dire non dans le respect de l'autre sans jugements et le dire sans violences
Globe Bulle
oups ! on fait philo ce matin?
Pascaline SE
philo à la petite semaine alors.....
Fabi Lou
nule ta réponse....
Mylène Perronnet Gaumain
Rien à voir avec de la philo c'est du développement personnel

Retour en haut