Inscription
Connexion
fb
Mot de passe oublié
Icone Menu
Repas de famille ?
22 décembre 2014
6
19

1


Repas de famille, un tribunal familial pour Noël ?

J moins quelques jours avant de vérifier si ce vieux Mr Bedonnant qui descend de "la One" toute l’année dans l’obscurité de son atelier, existe ou pas !

En attendant on part du principe que ce qui compte c’est la magie de noël…..
Et pour que cette recette magique du bonheur, du partage et du don (bla bla bla), fonctionne chacun doit respecter les règles…..

Jusqu’à nos 6 ans, en moyenne, l’angoisse, relayée par les parents, c’est de savoir si on a été suffisamment "Sage", pour que le père noël, qui croule quand même sous le poids de la surpopulation mondiale, ait le temps, en une nuit, de passer par le reste du monde et surtout par NOTRE sapin ….

Et puis passée cette période, commence le douloureux parcours scolaire obligatoire…
L’angoisse du Bon ou Mauvais bulletin va s’installer petit à petit…
Bulletin, avec lequel vos parents, oncles et tantes et autres adultes présents, vont pouvoir se comparer et enfin déterminer le nom du meilleur d’entre eux !

En plus Noël chez nous, c’est encore mieux car c’est à la fin de l'année scolaire, alors pas moyen de mentir ni de raconter qu’on fera un effort au trimestre suivant, etc…
Arrivé en fin de ce parcours obligatoire avec vos choix et possibilité d'avenir, vous deviendrez, ou non, le trophée de la coupe finale de la meilleure recette éducative qui selon le jury parental désignera "The Best Family"…
Ce qui finira de peser sur l’ambiance magique de ce repas d’amour et de paix , bien sûr dénué de toute compétitivité !

Puis, une fois cette période trouble révolue…
Vous basculerez au cours du repas de Noël, à la table des Grands…
Et insidieusement vous deviendrez acteur de ce tribunal silencieux de la réussite familiale….

2

Pour traverser ces instants féeriques, chaque parent décide de sa position de départ !

Il y a la technique de celui qui "prend les devants", se plaignant de l’impossibilité qu’il a de gérer ses gamins… De fait, toute critique devient obsolète, et frustre l'auteur plein de verve qui comptait décharger sa mauvaise humeur du jour sur ce sale gosse.....

Il y a aussi, « la grognasse » parce que bien sur, elle a le droit de se reproduire… qui vous fait comprendre que ses "8 èmes merveilles du monde" ne doivent souffrir d'aucune remarque, d'aucune frustration et bénéficient de pleins de cadeaux… étrangement, cela exacerbe votre fantasme de voir un de ces sales gosses trébucher sur sa montagne de cadeau...

Et puis il y a… La belle-sœur, en mode "casse pas la tête" qui pense que son gosse finira par comprendre tout seul... Ben, nous on l’aiderait bien avec un coup de pied au cul… Bref


Finalement, moi j'ai décidé que Noël était une fête « culturelle familiale » où on a la chance de bien manger, de se marrer avec notre cousin que l’on ne voit pas très souvent, de rigoler avec la tantine « un peu barrée » de la famille et surtout de récupérer un ou deux cadeau corrects.

Les autres cadeaux feront l’affaire pour être ré-offerts au Noël entre coloc, ou pour le départ en retraite de Régis le mois prochain… Et surtout, c’est l’occasion de tester ma patience et la douceur que j’économise si souvent le reste de l’année…

Et je me dis que, « si mes soeurs se plaignent encore de leur boulot pendant que mon bof et mon frère parlent de golf et que… Si mon neveu continue à taper avec son nouveau jouet sur la tête de ma fille et que… Si ma mère me demande encore une fois si je ne suis pas sûre, de ne pas avoir perdu du poids , alors qu’elle sait pertinemment que ce n’est pas le cas…
"Alors, promis, je brûle le sapin et la déco qui va avec, et je danse autour de ce feu de joie en descendant le reste de champagne."


Allez, dernier point en ces dernières longues heures d'attente au boulot, avant le départ des hostilités…

Un des meilleurs cadeaux que l’on puisse faire à nos gosses, au-delà de maintenir le rêve d’un père noël ventripotent, c’est peut-être de ne pas leur transmettre notre quête effrénée de la Possession* qui nous donne toujours l’impression de combler "Un manque".

Apprenons leur que l’on ne se définit pas par ce que l’on possède mais plus par ce que l’on est
"un peu de notre histoire, une partie de nos actes et beaucoup de notre manière d'être avec l’Autre, quelqu'il soit… "

Et finalement ce temps de Noël, pourrait devenir un temps d’apprentissage de la façon la plus juste d être au monde, sans qu’il soit question d’argent ou de bien matériel...

Sur ce Joyeux Noël à tous…

* consommation, pour ceux qui préfèrent.

Pascale Line

3


COMMENTAIRES



Si vous désirez laisser un commentaire depuis le site, vous devez être connecter sur le site.
Vous pouvez vous connecter soit par facebook ou directement sur le site


fb logo


Gitanita Sylvia
Texte absolument génial ! Ou l'on retrouve bien l'ambiance Noël
Ariane Song
C est comme dans la chanson " tout est permit ca Ké bon!!!!
Mathieu Wush Khac
sacrée farce cte fête :)
Radio Cocotier
Pour rappel : Pascale est une lectrice de Radio Cocotier à qui nous avons confié cette rubrique. Elle est psy et son côté décalé détonne... On peut l'encourager ;-)
Max Borgo
allez c'est Noël, je supprime mon commentaire....
Radio Cocotier
Xd merci Max Borgo :-)

Retour en haut