Inscription
Connexion
fb
Mot de passe oublié
Icone Menu
Violence juvénile, kesako ?
21 janvier 2016
41
55

 

Violence juvénile, kesako ?  

Sans vouloir trop philosopher puisque certains sont encore en vacances et donc pas du tout opérationnel pour la philo et que les autres souffrent de leur retour au boulot, restons simple :

La violence chez nos jeunes, innée ou acquise ?

Vous me connaissez, je n'ai pas eu le courage de lire toutes les études concernant le sujet. Mais je n'ai pas pu m’empêcher de m'interroger, à la lumière tamisée mais toujours constante, de nos faits divers, sur cette « violence juvénile ».

Il faut bien commencer quelque part.

Ma rencontre avec cette violence fut surprenante et plutôt du côté du discours. Comme si « Bourre-le » était une ponctuation et « bâtard » un surnom affectueux pour les copains. Et ces mots dans la bouche de gamin dont la pré-puberté est à peine entamée.

Je suis plutôt du genre à penser que la violence née dans le langage, et si parler ainsi leur est aussi naturel , c'est bien que l'entourage et l'environnement au sens large le permet et le banalise. Ne pensez surtout pas que votre enfant « parfait » n’emploie jamais ce vocabulaire. Prenez le temps quand vous marchez en ville, aux abords d’établissement scolaire et vous verrez que quasi tout nos jeunes savent parler ainsi.

 

Pasca 1

 

Et cette violence physique ?

Il est communément acquis que l'enfant réalise une bonne partie de ses apprentissages par le mimétisme.
Alors ces jeunes ont certainement observé leurs ainés ou tout ce qui pouvait les entourer, « Leurs prudes oreilles » ont certainement aussi étaient nourris par des discours plein de tendre animosité, de haine sulfureuse et d'aspiration vindicative.

On a souvent du mal à l'imaginer, mais ce sont souvent les sentiments les plus négatifs qui se transmettent au delà des espérances, surtout quand ils sont accompagnés d'explications « choc » et peu argumentées.

Vous espériez quoi ?

Que cette période ingrate de l'adolescence épargne notre jeunesse parce que nous étions des « modèles d'adultes plutôt au top » dans une société faite uniquement d'amour et de bisousnours ?
A 15 ans, on veut en général déconstruire ses modèles, mais si la violence appelle la violence quels sont donc nos modèles ?

 

Pasca 3

 

Petit miroir sur fond de réseaux sociaux

Parce que j'adore flâner sur les groupes de tous bords fournis par les réseaux sociaux, j'ai eu la chance de manquer de m’étrangler en y lisant des appels à la haine et à la violence de cette jeunesse .

Michel explique un beau jour que :

Pour enrayer la violence, il faudrait les finir comme des chiens »

 

Intéressant que ces mêmes adultes qui questionnent et dénoncent cette violence, proposent un :

Un bon tabassage ou l'enfermement à vie  

Et j'ai encore plus aimé le passage où les « amis du groupe fb », félicitent le gentil monsieur d'avoir fracassé le méchant gamin et hurlent leur joie en expliquant qu'il faudrait le faire à tous.

On se demande toujours d’où vient la violence ?

Je n'excuse ni les uns, ni les autres, mais il est vrai que j'attends plus d'un adulte qu'il se comporte comme tel, qu'un ado qui cherche sa place dans une société qui ne semble pas toujours lui en proposer une .

Épargnez moi aussi le discours « des mauvais parents uniques responsables qui ont démissionné ». S'il n'y avait qu'une cause à ce problème, ben, il suffirait d'enfermer ces mauvais parents et le problème serait résolu !

 

Pasca 4

 

Comme souvent,  les origines et les causes de cette violence sont diverses, variées et combinables à l'infini et qu'elle est aussi et surtout, la réponse à ce qu'un individu a subi.

Aujourd'hui nos jeunes évoluent et grandissent à la suite d'une Histoire compliquée. Ils prennent en pleine face tous ce que nous n'avons pas su gérer.

Alors je reprendrais 150 fois, s'il le faut, un gamin qui parle mal, je ne tournerai pas la tête de peur, quand je croise un groupe de capuches et je continuerai à réfléchir et à participer à tous ce qui peut faire avancer la jeunesse.
Enfin, pour tous ceux en manque de répression punitive,  rassurez vous il yaura toujours 1 gosse ou 2 à la 400, car il faut savoir, parfois, les protéger d'eux même !

Bonne fin de semaine à vous, je l'espère dans un climat de douceur et de bonté.

Pascale Line


COMMENTAIRES



Si vous désirez laisser un commentaire depuis le site, vous devez être connecter sur le site.
Vous pouvez vous connecter soit par facebook ou directement sur le site


fb logo


Raymonde Brun
Encore un discours bien pensant d'une personne qui ne comprends pas grand chose! Pascale Line, la violence fait partie des sociétés humaines et dans une société normale, ce sont les institutions qui ont le monopole de la violence pour réprimer et punir. C'était comme ça dans la société kanak traditionnelle où les coutumiers et les anciens punissent les délinquants. C'était comme ça dans la société occidentale d'autrefois où les forces de l'ordre et la justice réprimaient et punissaient les délinquants. Or, notre monde moderne a complètement bouleversé l'ordre des choses : les coutumiers et les anciens n'ont bien souvent plus l'autorité qu'ils avaient autrefois. Idem pour les forces de l'ordre et la justice! C'est cette déliquescence de la société qui favorise la violence des jeunes! Pour se construire, un jeune a besoin de limites. Or, aujourd'hui, les institutions sont incapables de leur poser des limites. Idem pour bien des parents qui sont bien souvent démissionnaires. Les jeunes agissent sans limite parce qu'ils se savent impunis! Mettez leur un groupe violent en face qui saura leur poser des limites et vous verrez comment ils fileront doux! L'être humain est un être violent qui a besoin de limites!
Raymonde Brun
Encore un discours bien pensant d'une personne qui ne comprends pas grand chose! Pascale Line, la violence fait partie des sociétés humaines et dans une société normale, ce sont les institutions qui ont le monopole de la violence pour réprimer et punir. C'était comme ça dans la société kanak traditionnelle où les coutumiers et les anciens punissent les délinquants. C'était comme ça dans la société occidentale d'autrefois où les forces de l'ordre et la justice réprimaient et punissaient les délinquants. Or, notre monde moderne a complètement bouleversé l'ordre des choses : les coutumiers et les anciens n'ont bien souvent plus l'autorité qu'ils avaient autrefois. Idem pour les forces de l'ordre et la justice! C'est cette déliquescence de la société qui favorise la violence des jeunes! Pour se construire, un jeune a besoin de limites. Or, aujourd'hui, les institutions sont incapables de leur poser des limites. Idem pour bien des parents qui sont démissionnaires. Les jeunes agissent sans limite parce qu'ils se savent impunis! Mettez leur un groupe violent en face qui saura leur poser des limites et vous verrez comment ils fileront doux! L'être humain est un ête violent qui a besoin de limites!
Raymonde Brun
Encore un discours bien pensant d'une personne qui ne comprends pas grand chose! Pascale Line, la violence fait partie des sociétés humaines et dans une société normale, ce sont les institutions qui ont le monopole de la violence pour réprimer et punir. C'était comme ça dans la société kanak traditionnelle où les coutumiers et les anciens punissent les délinquants. C'était comme ça dans la société occidentale d'autrefois où les forces de l'ordre et la justice réprimaient et punissaient les délinquants. Or, notre monde moderne a complètement bouleversé l'ordre des choses : les coutumiers et les anciens n'ont bien souvent plus l'autorité qu'ils avaient autrefois. Idem pour les forces de l'ordre et la justice! C'est cette déliquescence de la société qui favorise la violence des jeunes! Pour se construire, un jeune a besoin de limites. Or, aujourd'hui, les institutions sont incapables de leur poser des limites. Idem pour bien des parents qui sont démissionnaires. Les profitent de l'occasion et profitent sur les plus faibles parce qu'ils savent que les institutions ne les puniront pas. Mettez leur un groupe violent en face qui les
Xavier Lambrigot
https://www.facebook.com/1529963233981695/photos/a.1529964973981521.1073741827.1529963233981695/1530141687297183/?type=3
Christophe Pujol
La faute su numéro vert sos enfant battu où on enlève la responsabilité des parents pour une correction.il faut revoir ce système où la justice qui a mis en place ce numéro et qui après n assume pas les conséquences .
Lee Pity Bidule
de la violence chez les jeunes .. ?? mais non ... vient la k j'te spike kommont kil fô faire zavec eux .. direct tu démarres en relevant les manches et tu frappes juska s'k ça rentre endedans de leur tronche ... sinon ben y'a l'autre moyen .. mais j'peux pas donner komm ça les directives à suivre ... ihihihih .. ...
Soane Lagikula Manuopuava
Pascaline ton exposé est juste. De l'intelligence il en faut pour comprendre. Malheureusement dans les commentaires beaucoup de gens en manque.
Max Borgo
`pasqualine, allez je me jette à l'eau. c'est un discours de pedopsy ou tout au plus d'éduc spé, typiquement 22K et donc typiquement inadapté à la fois au problème et à ses nombreuses causes. tu parles de capuches, donc des bandes de mélanésiens. dis les choses, nomme les groupes. ceux là sont exclus du système tribale pour mille raisons, mais surtout : envie de rien foutre, marre du poids de la coutume, envie de posséder façon blanc, et pour beaucoup envie de casser du blanc pour se donner un petit air du ché ou de révolutionnaire bon teint. mais avant tout, c'est des petits mecs qui sont hyper violents, alcoolisés, camés, et sans limite puisque impunis. de fait de leurs attitudes criminelles, ils sont interdit dans le monde occidentalisés. ils leur reste quoi ? ce qu'ils inventent : une hyper violence au quotidien. la solution ? je suis pas le bon dieu, mais y a moyen d'aider pour les présentations comme disent les énervés hahahaha. sans rire, je ne sais pas où est la clef en dehors du couple bottage de cul/education serrée.
Virginie Errot
Un discours typiquement inadapté parce-que pseudo psy ou d'éduc... Et toi qui es tu pour faire toutes ces affirmations??! Tu n'es pas le bon dieu, la dessus personne n'a de doute... Les connais tu ces jeunes?? Leur as tu seulement parler...?! Ce sont avant tout des gosses, dans son écrit pascaline ne nie pas leur violence... Elle les humanise... Bref, on est tous responsables de ce qui ce passe, toi aussi...! Et là, maintenant ce n'est pas à eux que j'ai envie de boter le cul...
Max Borgo
et tu es d'Ajaccio ? souviens toi des valeurs des tiens ! et sinon va te faire un bruccio
Max Borgo
par éducation serrée tente de comprendre qu'il s'agit de retrouver des valeurs, le soi, de trouver la confiance et choisir un chemin. cela ce fait certes avec du bottage de cul pour les moments de rechutes, et beaucoup de patience pour l'accompagnement, ce qui suppose pour l'accompagnant de ne pas faillir et d'être raide. mais avec du coeur. mais après ta propre jeunesse, semble t'emporter loin. qui je suis ? boarf, rien en fait. mais un rien avec une montagne d'expérience. comme tous les vieux en fait.
Virginie Errot
Et poète en plus... Laissez mes valeurs et les miens ou ils sont, merci.
Max Borgo
mais avec plaisir virginie. que le temps patine ta jeunesse et affute tes perceptions. je ne doute pas de ton immense bonne volonté, et de ta foi en la matière, je crains simplement que tes outils soient inadaptés. j'aurais plaisir à en parler en privé. sans doute l'échange pourrait être riche. à ta guise en MP... ou pas. n'oublie pas l'eau de vie sur le bruccio. et avec une pointe de sucre. quand j'y pense les souvenirs de jeunesse remontent. mais que c'est loin. allez petite soeur, pace e salute
Fred Villisseck
Un jolie petit discours...faites vous cambrioler (plusieurs fois), caillasser, voler et cramer votre voiture ou comme je connais bien : astiquer et laisser étendu sur le coltare suite à un nid de guêpes bien tassé en vous faisant traité d "enc*** de bla**" ! Et bien, comme moi, vous changerez de discours sur la méchante société qui ne comprend pas ses enfants désabusés et (auto)exclus !!! Et vous porterais un regard neuf sur la conception judéo-chrétienne de la juste violence !!
Sandy Quilici
C'est exactement ça! Attendez de vous faire cambrioler. Une fois que vous n'aurez plus qu'à retourner bosser encore et encore pour pouvoir payer les pots cassés de ces abrutis au QI de sandwich au pâté, on verra... En attendant, c'est ce genre de créatures qui m'a cambriolé lundi, et pour lequel je n'ai AUCUNE compassion.
Nathalie Biret
Le milieu défavorisé n'est pas une excuse à la délinquance. En NC nous partons tous avec les mêmes chances au niveau scolaire. Certains ont même plus d'aide que d'autre... Bourse, cantine gratuite, centres de vacances financés, etc... Il suffit de rester dans le train de la vie pour s'en sortir. Mais c'est tellement plus facile de ne rien faire et devenir un caïd (de bac à sable) oú un leader de gang de quartier. C'est sûre que c'est plus valorisant que d'aller au collège ou au lycée !!!
Paulette Le Roux Mahieu
ça continue !!!!
Jean-Noël Thomas
"Une habitante de Logicoop a été secourue hier matin sur le pas de sa porte. Selon son récit, un adolescent l’aurait poignardée à plusieurs reprises avant de mettre le feu à sa maison." "Les constatations des enquêteurs témoignent de l’intensité de l’attaque : trente-six impacts de cailloux ont été retrouvés sur le Defender des gendarmes. À l’intérieur, sept pavés dont l’un pèse près de 1,8 kg. C’est très probablement cette imposante pierre qui a percuté en pleine tête le conducteur du véhicule, lui faisant perdre connaissance. « C’est le chef de bord qui s’est jeté sur le blessé pour tenir le volant. Il lui a aussi enlevé le pied qui était bloqué sur l’accélérateur », raconte le colonel Ollivier Bouisset, commandant en second des forces de gendarmerie en Nouvelle-Calédonie. Après des zigzags, le Defender a fini sa course sur un bas-côté. Une fois encore, c’est un miracle que le véhicule n’ait pas terminé sa course dans un ravin. Quatre mandats de dépôt requis Malgré l’accident, les jeunes se sont rués sur les gendarmes « dans une attitude hostile avec des cailloux à la main, décrit Alexis Bouroz, le procureur de la République. Heureusement que les militaires n’ont pas fait usage de leurs armes, ils étaient en légitime défense. »" Bon... on va causer encore longtemps de ces "pauv'petits", ou on décide de parler leur propre langage, celui qu'il comprennent? Justement, on ne le réprime pas. on ne répond pas avec de la violence! Et cela depuis longtemps. Tellement longtemps que leurs parents ont déjà vécu dans l'impunité, et parfois même leurs grands parents... Alors compter sur leur entourage pour leur parler différemment, c'est angélique...
Ariane Song
Si TA recette est bonne c sur vont attaquer le Gateau!!!! Les forces de l ordre...
Anne Dagostini
Entierement d'accord avec vous mais n'oublions surtout pas une forme de violence juvénile aussi réelle et impressionnante que bien souvent occultée par les médias : l'effarant taux de suicide chez les jeunes océaniens (qui est le plus élevé au monde)
Fabian Ngu
des statistiques pour appuyer la thèse ?
Fabian Ngu
pas que je doute des suicides des jeunes hein c'est juste que balancer "l'effarant taux de suicides chez les océaniens" c'est comme dire qu'il y a trop de chinois dans le monde . Le bullying ou l'internet bashing est certainement plus important en europe ou aux USA que chez la population océanienne par exemple .
Nicolas Louviet
?
Marie Awajd
Pourquoi illustrer cette article de cette belle photo, qui n'a rien à voir avec le contenu de l'article, ma collègue qui habite à cette endroit ne sera pas ravie du tout.
Joelle Sachet-lambrigot
au pays des bisounours ............
Dominique Nhelo
Encore un article (un de plus !) pour trouver des circonstances atténuantes : faute de la société qui ne leur laisse pas de place. La violence est verbale, certes, mais à plus ou moins long terme, elle aboutit à la violence physique. Toujours est-il qu'apparemment tout le monde sait depuis longtemps que "c'est un problème de société" (lol) mais, bizarrement, personne n'a encore trouvé la solution. Or, tout ce qu'on peut constater c'est que le phénomène s'amplifie et je pense que cela ne s'arrêtera pas tant qu'il n'y a pas plus de répression. IL Y A TROP DE LAXISME !!!!!!! Je crois qu'il faut une dose de masochisme pour aller au devant d'eux et n'avoir pour toute réponse : "enc... de blanc", "sale bâtard" etc.... et j'en passe.
Ariane Song
Dans 3 semaines c est la rentree des classes , tout le monde est press je suppose... Moi je dis que non...
Ariane Song
C mieux liste electorale, etc .. Pleins de rendezvous vous...et la jeunesse...
Christian Auvray
Sempiternel discours à 2 balles...les ados ne trouvent pas leur place dans la société parce que cette société ne leur en laisse pas !!! Rien est fait ? Laissez moi rire ! C'est juste des petits branleurs qui n'ont ni envie de bosser ni envie de s'intégrer.....c'est tellement plus simple de faire chier celui qui trime comme un malade, de le cambrioler, de lui piquer sa bagnole puis de la brûler 200 km plus loin sans doute parce que c'est Fun....c'est fun, pas fatigant, et en plus à peine puni......alors pourquoi s'emmerder la vie à allez bosser et payer des impôts........ils ont peut être raisons finalement, ces petits "batards"
Tom Roura
D'accord avec toi
Vieux Cheval
La FRANCE est trop laxiste ! Il faudrait raisonner comme les russes ! Un abruti s'en prend à un russe et ... c'est toute sa famille qui trinque ! Là ça calme direct !
Jean-Christophe Weiss
Allez encore un bien pensant
Ariane Song
Blablabla!!!!pffff!!!
Frédéric Yvorra
Il est tellement plus facile de sombrer du côté obscur et devenir délinquant sachant que ce genre d'article va nous excusez parce nous avons pas notre place dans cette société que nos parents nous ont laissés, plutôt que de se battre et y faire sa place honnêtement. Il y a de nombreux exemple de jeunes qui ont réussi alors qu'ils viennent de milieu défavorisé !!!! Alors pourquoi pas eux ????
Annie Mitton
Je suis d'accord ! Si la faute vient des parents, qu'on enferme les parents ! Non mais............
Ariane Song
Je crois que c est Deja's le cas pour une partie... Alors? C comment?
Annie Mitton
Il faut les enfermer à la a
Paulette Le Roux Mahieu
ils ont un language tres fleurit . au debut ça choque au bout de 40ans ma foi vous etes dans le coup lol
Jean-Noël Thomas
"au bout de 40ans" .. Sont-ils encore des jeunes?
Jackie JB
Bravo à Pascale Line pour cet article ! A l'heure où tous parlent d'amour, d'unité, de compréhension et de spiritualité... . Combien ne détournent pas leurs yeux lorsqu'ils croisent des "encapuchés" ? Combien ne baissent pas le regard et leur adressent un sourire ou un regard bienveillant.... SOIS le changement que tu veux voir autour de toi... Merci ps : le langage -qu'il soit (ou pas) fleuri- relève de la Communication, alors demandons-nous aussi COMMENT nous-mêmes, nous communiquons avec eux ?....
Mary Bacino
Je crois qu'il serait temps de vous intéresser pourquoi faute de langage nous ne pouvons nous intéresser à eux. Il suffit pour cela de lire en quoi le langage de notre code génétique , en fréquence vibratoire , est fait sur les mêmes modèles de syntaxes etc que notre langage. Et par conséquent pourquoi faute de savoir s'exprimer correctement ces pauvres encapuches sont au sens propre comme au figuré complètement déséquilibres . A regarder sur YouTube : la sonotherapie quantique.
Max Borgo
ho les gars je ne sais pas ce que vous fumez, mais passez à du light, ça urge hahahahahah.
Jonathan Rambour
Je confirme, dans le parc en bas de chez moi ça communique à base de "nique ta mère bâtard, fils de pute".. tout en rigolant en franche camaraderie.. C'est une violence verbale et physique quotidienne que les jeunes s'infliges entre eux comme quelque chose de "normal". Sauf que la répétition de ces actes devient un lieu commun. Il ne me semble pas que le système de l'enseignement le cautionne alors si le problème vient du cocon familiale, on est vraiment mal baré pour y remédier.
Lee Pity Bidule
apprends leur à faire des farés ... ihihihih ..
Frédéric Yvorra
Mdr, les insultes une ponctuation ou un surnom affectueux ??? Si je dis batard à un groupe de jeunes ils vont le prendre comme un surnom gentille ???? Re mdr !!!!
Ilym Rockford Fosgate
Les parents faut occuper un peu vos enfants au lieu de boire comme des cons sinon faut pas en faire juste pour les alloc ...
Jonathan Rambour
La politique local n'incite pas vraiment à faire des gosses.. t'as vu les allocs? un enfant ça te coûte bien plus par mois que ce qui est donné..
Jean-Noël Thomas
Jonathan Rambour : encore heureux qu'un enfant ça coûte... Manquerait plus que ça rapporte!

Retour en haut