Inscription
Connexion
fb
Mot de passe oublié
Icone Menu
Les bonnes résolutions.
30 décembre 2014
4
34

Bonnes résolutions 2


Résoudre quoi pour 2015 ?
Bon, ça doit bien faire au minimum un mois que tout le monde vous demande "tu fais quoi pour le jour de l’an ?"

Bien entendu vous adoptez la technique évasive ce celui (ou celle) qui sait pas trop, juste pour savoir si cette nouvelle personne qui vous interroge, aurait un plan plus valable que chez votre pote Michel, qui certes a une piscine mais dont les copines sont pas très jolies et en plus vous les connaissez déjà….

Bref !
le jour de l'An 
, c’est La Soirée, celle qu’il ne faut pas rater !
Et, il ne faut pas la rater parce que c’est The passage vers la nouvelle année.

Le moment très attendu où l'on se trémousse d'impatience en attendant ces fameux douze coups de minuit pour enfin serrer dans ses bras, en pleurant à chaudes larmes, notre meilleur pote, la meuf qu’on ne se fera jamais, ou le mec avec qui on rentrera peut être "bourrée" …

Il n’en reste pas moins que cette date reste subjective et arbitraire.
D’abord parce qu’elle a quand même changé pas mal de fois par le passé (y a très très longtemps c’est vrai…) et puis, franchement, on aurait pu fixer ce changement d'année au début du printemps, qui représente le renouveau, les petits oiseaux… et blabla….

bonnes-resolutions-3


Mais le vrai problème, dans cette fête qu’on fait passer pour mythique, ce sont "LES BONNES RESOLUTIONS" que chacun se croit obliger de prendre à cette période ! Vous savez ce concept franchement absurde et inutile !

OK !
Mais alors on est en droit de se demander : "c’était quoi l’idée du mec ?"

On apprend qu'il y a 4000 ans les babyloniens rendaient, à cette date, leur matériel agricole.
C'était la résolution la plus en vogue (oui je l’ai pas inventé j’ai fouillé sur internet ma culture G a des limites)… Ok pourquoi pas… 

Mais alors, comment cette pratique a t-elle pu être déclinée et comment en est on venu à s’imposer les  "Bonnes résolutions"

Revenons à l’histoire du concept :

Il y aurait donc un mec, qui a décidé un jour (et on a laissé faire), de nous foutre en permanence le moral a zéro….

L’idée est de se sentir comme un raté chaque année qui passe, en se lançant tout seul des challenges "de merde" qu'on sait d’avance qu’on ne réussira pas à tenir ... parce que sinon, on l’aurait fait avant !

Faut vraiment être un Jambon*, sous couvert de bonnes intentions, pour croire que « les bonnes résolutions » sont un concept salvateur qui pousserait chacun d’entre nous à être meilleur un petit peu plus chaque jour ….

Et il faut être encore plus naïf que Régis pour croire qu’un jour, tous ensemble on arrivera soit à sauver le monde, soit à être tous… un peu moins cons.

Bonnes resolutions 1


En plus de s’imposer des challenges absurdes, chaque quidam, pour éprouver sa valeur aux yeux de tous, se sent bien souvent une grosse envie de raconter à tout va, ses choix impossibles…

Du coup, chaque semaine qui s’écoule après le passage à la nouvelle année,  l’Autre peut constater que : « soit on a rien commencé, soit on l’a fait mais on est déjà sur le déclin »…

Et là, on a  la chance incroyable de se sentir doublement nul, car incapable de tenir ses résolutions… Il reste juste "un sentiment de pov’type", sans volonté ni dignité, car ce ne sont pas les excuses qui manquent pour finalement "ne rien faire".

Ceci étant dit, j’avais l’intention de nous épargner la liste des classiques mais incontournables
"je vais arrêter de fumer " et/ ou "je vais me mettre au sport" (rien que de le dire chuis déjà morte de rire)... mais, ce n'est pas possible, je vous l'ai dit c'est INCONTOURNABLE !

Alors, comme finalement je ne suis pas si différente des autres et que je ne réchappe pas à ce rituel voila en vrac mes bonnes résolutions* pour 2015 !


• Mettre des capotes (oui, oui… On dit toujours qu’on en met mais on oublie de parler des deux ou trois fois de trop, ou on a « zapé »

• Arrêter de conduire, quand je crois que je gère et que j’ai une très bonne visibilité à travers la « couleur éthylène » de mes yeux

• Arrêter de croire qu’un grand verre de jus de tomate peut purifier mon corps (en lendemain de cuite)

• Arrêter de faire ma liste de choses à faire pendant les réunions au boulot

• Arrêter d’inventer de fausses excuses, « au lieu de dire Non, je n’ai pas envie »

• Dire plus souvent à Régis de fermer sa gueule avant que j’atteigne mon état de décompensation*

• Donner des news à ma famille

• Avoir une vie sexuelle autre que alcoolisée et ponctuelle

• Apprendre à sourire aux cons, Non là je déconne ça sert à rien….

Bref pour des résolutions plus modérées et plus saines, je dirais qu’il faut partir de ses envies.

Et puis, on espère en croisant les doigts, que ces envies deviennent, au bout d’un certain entrainement teinté d’une volonté légère de se faire un peu violence, des besoins.

Ainsi il n’y aurait plus à trop se forcer ….

Laissons un peu de côté la mode du "Mens sana in corpore sano", c’est vieux comme le
monde et pourtant on est combien à ne pas y arriver ?

Bonne année à tous !

Pascale Line

 


Pour info :

*Le Jambon, c’est une sorte de mec avec la même étincelle d’intelligence dans le regard qu’une cuisse de jambon !

*Les bonnes résolutions sont une coutume de la civilisation occidentale qui consiste, à l'occasion du passage à la nouvelle année le 1er janvier, à prendre un ou plusieurs engagements envers
soi-même pour améliorer son comportement, son mode de vie durant l'année à venir.

* la décompensation est la rupture de l'équilibre que l'organisme a trouvé pendant une certaine période pour faire face à une maladie ou à un trouble quelconque. La décompensation concerne toutes les fonctions de l'organisme qui sont perturbées et que le système de régulation du corps n'arrive plus à maintenir. Elle survient souvent brutalement et peut concerner aussi les troubles psychiatriques.


COMMENTAIRES



Si vous désirez laisser un commentaire depuis le site, vous devez être connecter sur le site.
Vous pouvez vous connecter soit par facebook ou directement sur le site


fb logo


Virginie Torre
Alors voilà, j'ai bien rigolé... Je crois qu'il n'est pas question ici de savoir si nous sommes en été ou pas, ni si " on ne se fait plus chier avec ça..." Ou pas... Mais d'un lien social, et de sa mélancolisation indéniable... Assez complexe je vous l'accorde mais éprouvée par tous quotidiennement. Moi: face, dans, par et pour l'Autre ainsi que ses exigences. Je dois être cela ou bien, il faut que je fasse ceci... Des injonctions intolérables que nous devons, je crois, mettre au travail dans nos façons de les interpréter. Ou bien dans nos façons de les entendre... Faut il être davantage être simplement à l'écoute de soi?! Bref, je vais me fumer une clope! ;) bonne fin d'année!
Gitanita Sylvia
Très bien tourner ce petit billet plein de vérité.... Sauf que nous plus veinard ici , jour de l'an rythme Avec été....
Shinigamylle Pomme
Huhuhu, ça fait longtemps que je me fais plus chier avec ça perso \o/
Françoise Maillou Loustalot
(y)

Retour en haut