Inscription
Connexion
fb
Mot de passe oublié
Icone Menu
En mode camping…
25 septembre 2015
0

 

Démarrer au plus loin...

Avec les copines on profite du week-end de de 4 jours pour sortir de Nouméa. Ce coup-ci on dépasse Thio. On a le temps et puis ça fait longtemps qu’on ne s'est pas rendu sur la cote Est pour autre chose que le boulot.

La Bande au "petit" complet

Ce n'est pas qu'on ait cherché à monter un camp de féministes sous les cocotiers, c’est tout simplement que tout le monde n'a pas la chance d'avoir les 4 jours. Il se trouve que les copains travaillent en majorité.

Au passage,  je m'excuse d'avance pour ceux qui liront vendredi cet article, à la pause de midi :

Sachez qu'on pense à vous et qu'on reconnaît le privilège de ce week-end. Je tiens tout de même à préciser qu'on bosse dur comme tout le monde le reste de l’année. Si, si,  je vous assure on n'est pas payé à rien foutre. »

L'organisation.

Bon, personnellement, j’ai quelques travers professionnels qui ressurgissent quand je me mets en mode camping. Je développe une envie monstrueuse de faire des listes. Alors oui, je passe pour la rigide névrosée du groupe, mais je trouve ça bête qu'on apporte les choses en double et qu'on oublie l'essentiel.

Dernier camping , on avait quand même réussi a oublié la grille de barbecue. On ne l’a réalisé bien sûr qu’une fois arrivé vers Bas Coulna près de Hienghène. Donc voilà tant pis j’insiste et je fais des listes. »

Mes listes inutiles ?

J’avoue, j'ai beau faire des listes, j’ai quelques oublis récurrents. Mon cerveau par exemple, refuse d’accepter que je ne vois pas dans le noir et qu’il serait temps que je m’achète une lampe pour le camping.

Le camping  c'est un peu le principe de :

Si tu devais remplir une voiture avec tout ce qu’il te faudrait pour vivre le reste de ta vie sur île déserte qu'est ce que tu prendrais ? Ben moi je n’oublie jamais le PQ.

 

Pasca 2

 

Entre filles, hélas !

On part entre filles, loin de moi l’idée d'alimenter les clichés, mais j'avoue que l’on s'est dit que pour le feu on prendrait la totale : allume feu, sac de bois, charbon et plus si besoin.

Avec le temps faut quand même bien reconnaître qu’on se laisse facilement porter par la facilité :

Les gars vont chercher le bois, et ça leur fait plaisir et nous on prépare la salade . Et puis c'est eux qui allument le feu, et là encore il serait absurde de leur enlever ce plaisir. »

Donc disons que ce n'est pas qu'on ne sache pas allumer un feu, mais plutôt qu'à force de se laisser porter par les vieilles habitudes : on perd la main.

Concernant les activités « camping »

Disons que, pour ceux qui lisent de temps en temps ces chroniques, je dirais que je suis plus dans une approche du développement avancé du farniente plutôt qu'à la recherche de toute activité sportive.

Vous le savez maintenant, je n'ai rien contre le sport, dernièrement j'ai même commencé à m'y mettre. Mais il vrai que j'ai plus tendance à penser baignade, mot fléchés et parties de carte plutôt que PMT, randonnées ou vélo.

Comme on était pas sûres de pouvoir démarrer jeudi matin, et qu’on a sérieusement besoin de notre dose de brousse, on a mis en route  le plan B. On est parties de nuit, pendant la pause syndicale, de tout bon gréviste qui se respecte.

Bonne "fin" semaine à vous

Pascale line


COMMENTAIRES



Si vous désirez laisser un commentaire depuis le site, vous devez être connecter sur le site.
Vous pouvez vous connecter soit par facebook ou directement sur le site


fb logo



Retour en haut