Colocation, choix par défaut ou nouvel art de vivre ?

Je cherche un colocataire pour samedi prochain et c’est un peu LA mission.

On a de plus en plus de mal à s’engager dans les relations amoureuses, on est de plus en plus exigeant avec les autres, et pourtant cette semaine, après 5 minutes d’échange, je vais dire à un inconnu :

« Vas y, voici les clés de chez moi, partage mon intimité et regarde moi traîner les dimanches matin dans mon vieux short avec un masque à l’argile sur la tronche... ». Bienvenue dans le monde glamour de la colocation, ou pas.

 

L’ère de la colocation

La colocation est un concept issu d’une société, on ne peut plus individualiste, qui n’arrive plus à payer toute seule son loyer. Alors certains se racontent l’histoire d’un retour à l’esprit communautaire et familial pour tous les nostalgiques de mai 68 et de l’élevage de chèvre dans le Larzac.

Mais, au final, c’est une quantité de paramètres croisés qui comme à leur habitude créent de nouveaux phénomènes sociaux.

N’oubliez pas messieurs qu’à une époque, vous passiez des jupons de votre mère à ceux de votre future femme. Aujourd’hui le chemin est plus long entre les 2 maisons et l’on s’autorise à traîner ou à se tromper. Mais, en attendant les 2 sexes confondus, pour noyer leur solitude et leur frustration de ne pas avoir encore réalisé leur propre famille, se retrouvent à s’en composer une de façon arbitraire et périssable.

Le Caillou n’est pas épargné, surtout s’il l’on pense à tous ceux qui sont loin de chez eux.


Clés-coloc

 

Mais c’est quoi du coup ?

Sortons du fantasme glamour de « l’auberge espagnole » ou de cette série culte « Friends » et pensons au principe de réalité.
Une coloc c'est : 

- Le cauchemar des proprios ou voisins qui évaluent vos activités de coloc à un multiple du Projet X au carré, avec le nombre de locataires.

- Un lieu où certains viennent terminer leur crise d’adolescence et pensent que l’absence de règle dans la maison, font d’eux des hommes, des vrais, qui refusent le système.

- Un lieu de socialisation pour grands enfants qui s’essayent à l’élaboration du mieux vivre ensemble, mais qui finira le plus souvent par une organisation sociale la plus supportable pour la majorité tout en oubliant la minorité.

- Un plus grand espace, pour moins cher, mais qu’il faut entretenir et parfois seul parce que c’est fou comme on du mal à trouver un temps commun pour faire du ménage.

- Une maison où vos toilettes, quand l’envie est pressante ne sont pas toujours disponibles ou bien sont encore habités par la chaleur et les effluves d’un des membres de votre famille d’adoption !

· Etc…

 

Coloc 2

Quand les détails viennent vous ulcérer...

Oubliez la personnalité de l’autre, son sourire, son humour ou même son charisme. A la lumière du détail, le meilleur des coloc chutera de son piédestal. Je vous parle de ce détail fatal : de cette cuillère qui traîne dans l’évier (encore et encore, juste après que vous ayez encore fait toute la vaisselle), de ces miettes de pain qui squattent cette table que vous essuyez à chaque fois que vous l’avez salie.
Vous vient alors, crescendo, l’envie de lui enfoncer cette cuillère au fond de la gorge pour qu’il comprenne à quel point cela vous affecte, vous intruse et vous fait violence !

Heureusement à toute chose il y a une fin et cet Autre finira par partir. Il vous faudra alors repartir en mission. Et pour les naïfs de la colocation, un dernier conseil :

« Chacun se dit « Meilleur Colocataire » ; mais fou qui s'y repose
Rien n'est plus commun que ce nom ;
Rien n'est plus rare que la chose. »

 

Pascale Line

 

COMMENTAIRES



Marie Marrien 1 Année 9J 14h 1min

Désinformation....ahhhhh. nan nan c une chronique cynique...

Pascaline SE 1 Année 9J 14h 22min

Effuectivement pour tous ceux qui veulent apporter un autre point de vue allez y ... je crois que c'est un des objectifs de ces chroniques .... enfin je ne crois pas j'en suis sur.....

Inconnue 1 Année 9J 14h 43min

c'est déconseiller...

Inconnue 1 Année 9J 14h 43min

c'est déconseiller...

Francky NC 1 Année 9J 15h 19min

surtout un concept importé par les metros

Ju Jumiel 1 Année 9J 15h 19min

normal, les métros n'ont pas la famille sur place pour les dépanner.

Romain Viale 1 Année 9J 15h 19min

Hélas oui sinon on serais encore sous des huttes ... :)

Guillaume Rlz 1 Année 9J 18h 2min

Si les loyers n'étaient pas aussi chère on aurait pas besoin de faire de la coloc

Inconnue 1 Année 9J 18h 57min

Pourquoi un tel tableau !!!! il y a tellement d'aventage à vivre en colocation. Ok, le côté financier prime souvent, mais il y a aussi ne pas être seul quand on rentre à la maison, rencontrer de nouvelles personnes, avoir une maison au lieu d'un petit studio.... L'article devrait plutot parler des porcs en général, ces personnes qui ne prennent pas soin de leur "home sweet home", mais ces personnes là se retrouvent de partout : studio, coloc, appart de couple, famille. Ce n'est pas une spécificité de la coloc. Une personne qui ne prend pas soin de son interieur en coloc ne le fera pas plus seul dans sa propre maison ou en couple. Je suis en coloc, il y a des règles mais comme dans chaque maison. cc'est le principe de vie en communauté (famille, coloc, couple). Si on ne supporte pas les autres, pourquoi se faire du mal en faisant une coloc. Dernier point, je pense pas que les colocs soient le fléau des proprios. A bon entendeur

Inconnue 1 Année 9J 18h 57min

Pourquoi un tel tableau !!!! il y a tellement d'aventage à vivre en colocation. Ok, le côté financier prime souvent, mais il y a aussi ne pas être seul quand on rentre à la maison, rencontrer de nouvelles personnes, avoir une maison au lieu d'un petit studio.... L'article devrait plutot parler des porcs en général, ces personnes qui ne prennent pas soin de leur "home sweet home", mais ces personnes là se retrouvent de partout : studio, coloc, appart de couple, famille. Ce n'est pas une spécificité de la coloc. Une personne qui ne prend pas soin de son interieur en coloc ne le fera pas plus seul dans sa propre maison ou en couple. Je suis en coloc, il y a des règles mais comme dans chaque maison. cc'est le principe de vie en communauté (famille, coloc, couple). Si on ne supporte pas les autres, pourquoi se faire du mal en faisant une coloc. Dernier point, je pense pas que les colocs soient le fléau des proprios. A bon entendeur

Romano Bock 1 Année 9J 19h 29min

Ça te sert a quoi Pascaline de peindre un tableau aussi noir sur la coloc? Que tu n'y trouve pas ton compte car ce style de vie ne te correspond pas est respectable mais sache que beaucoup de gens, et j'en suis, ne jurent que par la coloc. Comme pour tous nos choix il y a des avantages et des inconvénients. Le principal est de se sentir bien. Malheureusement avec un papier comme le tiens tu donne une image négative a ceux qui n'ont jamais expérimenté la collocation. Alors sous prétexte que l'on ne rentre pas dans les petites cases bien propres de la société tu peux nous rabaisser ainsi, sans même faire un petit paragraphe sur les nombreux avantages? C'est grâce a des ''journalistes'' comme toi qu'on a inventé la désinformation!

Pascaline SE 1 Année 9J 19h 29min

je ne suis toujours pas journaliste c'est pas faute de me répeter , sinon est ce que quelqu'un pourrait envisager de te faire part des concepts de l'ironie , de l'humour noir ou du second degrès .... je vis en colocation , j'en ai fait d'autres avant et je continurais encore peut etre de nombreuses années.... prends le plus cool ... dit ce que t'as à dire ou à défendre, et tente l'humour tu verras c'est sympa...

Romano Bock 1 Année 9J 19h 29min

Radio Cocotier un site satirique alors? Je ne pensais pas que les infos ici étaient a prendre au second degré... D'ailleurs a lire les com' je ne suis pas le seul! Envoie tes papiers aux Les Welnou Calédoniennes la prochaine fois...

Radio Cocotier 1 Année 9J 19h 29min

Romano Bock si tu as envie de te lancer dans la rédaction d'une chronique (comme Pascaline) fais passer ton texte. On sera ravi de la proposer aux lecteurs histoire de connaitre leur avis :-)

Romano Bock 1 Année 9J 19h 29min

Pas de soucis Radio Cocotier!!! Mais du coup je me dirige vers quoi, info ou intox?

Fanta Tropical 1 Année 9J 19h 29min

Hahah Radio cocotier, parler de coloc? Quand on est né avec une cuillère (en argent) dans l'cul, on peut pas parler de problème financiers !

Pascaline SE 1 Année 9J 19h 29min

Fanta Tropical cette remarque est vraiment adorable et charmante .... merci de te soucier de ce qui traine éventuellement dans nos orifices .....

Christ le Panda 1 Année 9J 19h 44min

Perso je vie en coloc j'ai pas de soucis on delir bien on partage la bouf le menae on le fait a tour de role et souvet les autres viennent aider donc je ne suis pas convaincue par cette article certe le coter financier et important car comme le souligne Mme Laurence c'est super chere et difficile de trouver un truc potable maintenant surtout quand tes jeunes que ta du mal a trouver un travail et puis avec sa la coloc tu peut rencontrer des personnes d'autres pays d'autres culture donc ouvrir ton esprits et ta vision du monde qui pour beaucoup et très étroite et stéréotyper.

Maisoùestdonc Ornicar 1 Année 9J 19h 59min

La rt des gens en coloc sont en CDD alors pas d'autres choix que la coloc

Ah Lex 1 Année 9J 19h 59min

Ah bon ? C'est étrange presque tous les gens que je connais en coloc sont en cdi. C'est simplement que le salaire doit faire 3 fois le montant du loyer et que vu les prix des loyers,c'est juste impossible pour un jeune ou simplement pour un célibataire. Rien à voir avec le type de contrat de travail.

Laurence Ratayzyk 1 Année 9J 20h 17min

je pense que c'est pour beaucoup financier , se loger est devenu très cher , il faut fixer des règles dés le départ et ne pas y déroger sinon ça peut vite devenir un cauchemar mais ça ne reste que mon propre avis
Critères de publication
Copyright Radiococotier 2010-2016 ©
Mentions légales