Les jardins familiaux, l’art de vivre et de mieux manger.

Des espaces verts cultivables à louer, c’est un peu comme cela que l’on pourrait décrire les jardins familiaux. Ce dispositif qui propose des parcelles à cultiver en pleine ville, remporte un succès grandissant.

Face à la demande, la Ville de Nouméa réalise 10 nouvelles parcelles à Tuband . Ce dispositif qui répond à une demande des habitants permet aux familles de retrouver le lien à la terre en favorisant le vivre ensemble et la convivialité.

 

Comment obtenir une parcelle ?

Il est nécessaire de résider à Nouméa depuis au moins 6 mois. Remplir un dossier d’inscription à retirer et à retourner au Centre communal d’action sociale, rue du Général-Gallieni, centre-ville, tél. : 27 07 86.
Le dossier d’inscription est également téléchargeable sur le site de la ville noumea.nc/jardinsfamiliaux

L’attribution d’une parcelle se fait pour un an. Le coût mensuel est de 1 500 F.

Au total, 230 jardins familiaux sont déjà implantés dans toute la ville et répartis dans les différents quartiers. On en trouve à Normandie, à la vallée du tir, à Rivière Salée, à Kaméré, Tuband ou au 4ème kilomètre

 

Des jardins familiaux mais pas que...

Il y a aussi les jardins partagés ou collectifs qui ont également été ouverts à la maison commune de Tuband et à la maison municipale de Saint-Quentin.

Les jardins pédagogiques : 9 parcelles sont cultivées dans un but pédagogique, dans le parc de Rivière-Salée, pour les associations du quartier et les scolaires.

Depuis 2015, des jardins potagers dans 13 écoles permettent la plantation de fruits et de légumes. Cette initiative permet de sensibiliser les élèves à leur environnement, aux activités de jardinage et de les familiariser aux différentes plantes potagères ou ornementales.

Critères de publication
Copyright Radiococotier 2010-2016 ©
Mentions légales