Découvrir Uluru comme si on y était.

Visitez Uluru virtuellement sur Google Street View

La semaine dernière, Google annonçait sa collaboration avec l’une des cultures les plus anciennes au monde, celle des Aborigènes d’Australie. C’est la population aborigène des Anangu qui est mise à l’honneur grâce à un nouveau programme sur Google Street View qui permet de visiter le site sacré d’Uluru virtuellement sur votre smartphone. 

Pendant deux ans, des ingénieurs australiens ont travaillé en collaboration avec les habitants d’Uluru et de Kata-Tjuta, ainsi qu’avec les autorités du parc national australien d’Uluru pour créer cette expérience virtuelle qui permet de visualiser le site sacré en ligne.

En accord avec les traditions des aborigènes, l’application permet de visiter le site d’Uluru mais ne permet pas d’escalader le rocher. Elle permet également de visualiser des zones où il est difficile de se rendre, offrant ainsi de nouvelles perspectives sur le site.

 

Visite accompagnée d'histoires et de chants traditionnels

 

Le Google Tracker avait déjà permis de visiter des parcs nationaux et des sites sacrés, mais cette fois de nouvelles options ont été ajoutées. Vous pourrez ainsi visiter le site, en écoutant les histoires ou les chants traditionnels des aborigènes.

L’initiative s’est faite en étroite collaboration avec les Aborigènes. Ils ont veillé à ce que leur héritage culturel soit respecté, ainsi que leurs coutumes et leurs traditions.

Les Aborigènes se sont rapidement montrés favorables au projet .

 

“Si cela peut aider les gens à comprendre notre histoire, et faire venir plus de gens ici, cela pourrait améliorer notre situation économique”.

 

Plus de 31 ans après que les terres d’Uluru et de Kata-Tjuta ont été rendues aux aborigènes, la situation ne s’est guère améliorée pour les populations locales. Dans l’Ayers Rock Resort, hôtel accueillant les touristes, 34% des employés sont aborigènes. Un chiffre en augmentation, mais qui reste encore assez faible. Plusieurs voix se sont d’ailleurs élevées pour que les habitants d’Uluru prennent en charge l’Ayers Rock Resort.

 

Pour Casey Whitelaw, le Directeur industriel de Google en Australie et en Nouvelle-Zélande, l’application devrait permettre d’exprimer toute l’oralité de la tradition culturelle aborigène, à travers les histoires et les traditions qu’elle véhicule. Il espère pouvoir réussir à traduire toute la richesse de l’héritage aborigène.

 

Courier Australien

COMMENTAIRES



Maya Pages 1 Année 16J 16h 5min

Paul

Vircondelet Nicole 1 Année 16J 17h 39min

J'ai adoré cette expérience c'est un merveilleux souvenir !

Sara Roch Penderia 1 Année 16J 23h 55min

expérience magnifique et magique.

Hina Brn 1 Année 17J 2h 24min

Gaëtan Waiwe

VanilleFleur Des Iles 1 Année 17J 5h 33min

Vu sous la plus c magnifique egalement cascades partout

Mamoule Hinette 1 Année 17J 6h 4min

J'y étais hier ! Le vol de drone est interdit, les photos et les films aussi, ainsi que son ascension, mais rien n'est respecté...à croire que l'argent controle toujours tout....

Rodolphe Peyois 1 Année 17J 7h 19min

Yvan Duvent pour Céline... :)

Annie Gosset 1 Année 17J 9h 5min

oui mais c' est le centre difficile de le faire en quelques jours

Pierre-Louis Isaia 1 Année 17J 9h 38min

Fait !...

Cléo Le Morvan 1 Année 17J 10h 33min

C'est ca que je veux aller voir en Australie mon amour!!! Alexandre Erhat

Alexandre Erhat 1 Année 17J 10h 33min

Y a pas l'océan !

Véronique Wahetra 1 Année 17J 11h

Trop envie d'y retourner !.....

Martine Pineau 1 Année 17J 11h

Et moi je rêve de le découvrir !!

Caroline Rivallain 1 Année 17J 11h 28min

Kathy Pasquier

Elizabeth Loreal-Bry 1 Année 17J 12h 23min

J'en rêve

Lili Brik 1 Année 17J 12h 23min

Moi aussi !!!

Assou Nakal 1 Année 17J 13h 4min

Je viens d'arriver cette nuit de Brisbane et je suis resté 2 nuit à uluru un endroit magnifique je vous recommande à visiter

Arielle Vouille 1 Année 17J 15h 3min

Adrien Vll,Erwan Rvl

Colette Delevaux 1 Année 17J 15h 31min

Plus beau en réalité ..
Critères de publication
Copyright Radiococotier 2010-2016 ©
Mentions légales