Inscription
Connexion
fb
Mot de passe oublié
Icone Menu
Pêche illégale des plaisanciers condamnés.
13 juillet 2015
7
118

La justice a une nouvelle fois condamné à de lourdes amendes et prison avec sursis, des plaisanciers surpris en infraction de la réglementation relative à la pêche en province Sud.

Durant les dernières audiences publiques du tribunal de premières instances, plusieurs affaires établies par les gardes nature de la province Sud ont vu leur délibéré entériné par l’autorité de justice.

Deux plaisanciers ayant été pris en flagrant délit de pêche de 5 poissons dans la réserve marine protégée de Poé, à Bourail, ont été reconnus coupables des faits qui leur étaient reprochés.

Le 24 juin dernier, le tribunal les a condamnés à verser une amende d’un montant exemplaire de 120 000 F ainsi que
100 000 F de dommages et intérêts.


Une action soutenue

Ces décisions du tribunal, fermes et exemplaires pour ces faits renforcent et confirment l’action de la province Sud dans sa lutte quotidienne contre la pêche irrégulière et les activités prohibées au sein des aires protégées.

- 24 gardes nature assermentés, patrouillent aussi bien de nuit que de jour, sur l’ensemble du lagon et procèdent également à des contrôles dans les différents lieux de vente de produits de la mer (marchés, foires, etc.).

- Une centaine de procès-verbaux son établis chaque année en matière de « pêche ».

En cas d’infraction en matière de produits de la mer détenus et/ou vendus, les mis en cause s’exposent à de lourdes sanctions pénales, s’agissant de délits punis d’amendes pouvant atteindre plus de deux million et demi de francs.


Rappels des fondamentaux en matière de réglementation

Les pêches et les conditions de vente de produits de la mer sont strictement encadrées en province Sud dans l’objectif de préserver à long terme des ressources marines du lagon.

1/ Les plaisanciers ne peuvent jamais détenir à bord plus de 40 kg de produit de la mer.

2/ Seuls les pêcheurs et revendeurs professionnels, autorisés par la province Sud sont habilités à commercialiser les produits de la mer.

3/ Le produit de la pêche de plaisance est destiné à la consommation exclusive du pêcheur et de son entourage. Tout produit de la mer issu de la pêche de plaisance est donc interdit à la vente ou revente. C’est un délit commis par le vendeur mais aussi par l’acheteur.

4/ La détention et l’utilisation par les pêcheurs professionnels d’engins de pêche sous-marine sont interdites. Il est donc interdit de commercialiser tout poisson capturé au fusil. C’est là encore un délit commis par le vendeur mais aussi par l’acheteur.

5/ Pour tous, l’exercice de la pêche est interdite en bouteille de plongée sous-marine.

6/ L’exercice de la pêche sous-marine entre le coucher et le lever du soleil et l’usage de foyer lumineux sont interdits pour tous (des dispositions particulières relatives à la pêche professionnelle, pour les langoustes, peuvent être autorisées par la province).

7/ L’usage en pêche de tous les outils destructeurs (pelle, barre à mine, pioche, ..) et tous poison y compris les détergents et le bleu à poulpe est interdit.

8/ En plus de ces dispositions générales, la pêche de plaisance est encadrée par des types d’engins et matériels qu’il est possible d’utiliser.

Certaines espèces demandant une vigilance accrue pour le maintien de leur stock dans les milieux naturels font l’objet de règles spécifiques en rapport à leur taille, nature ou poids.


COMMENTAIRES



Si vous désirez laisser un commentaire depuis le site, vous devez être connecter sur le site.
Vous pouvez vous connecter soit par facebook ou directement sur le site


fb logo


Jack Cattiaux
Impressionnant les amendes ! Et les pêcheurs de langouste qui travaillaient à la Province Sud comme surveillant des réserves ils ont eus quoi ?
Lérandy Jerem
MDR sa me fait rire cette histoire
Inconnue
Pêcher pour le plaisir, congeler des kilos de poissons pour le plaisir, payer l'électricité des congélateurs pour le plaisir, payer veolia pour évacuer et traiter les produits de pêche jaunis par 1 an de congélation, ajoutons le carburant de la voiture, du bateau, payer pour des campagnes de sauvegarde de l'environnement, payer des gardes nature, elle est pas belle la vie ici? De quoi pourrions nous nous plaindre encore?
Lee Pity Bidule
et pafff , kentesss kils vont komprendre k les poiskailles sont nos zamis ..
JoHei Rmtr
On gagne pas à ts les coups
Emmanuelle Garmath
Bien fait pour leurs gueules. .
Brigitte Gautier
Bien fait! Le respect, ils connaissent pas!!!!
Gabriel Hernu
40kg de produit du lagon et/ou 15 pélagiques..

Retour en haut