Inscription
Connexion
fb
Mot de passe oublié
Icone Menu
Les poissons coralliens stressés par la solitude.
23 septembre 2016
2
34

« Les poissons coralliens sont stressés et perdent du poids lorsqu’ils sont séparés de leurs congénères, et cela nuit à leurs chances de survie » selon une étude australienne publiée jeudi.

 

Une équipe de scientifiques de l’Université James Cook, dans l’Etat du Queensland, a étudié des demoiselles vertes (chromis viridis), dans la Grande barrière de corail, le plus grand système corallien au monde classé au patrimoine de l’Humanité. 

Les scientifiques ont isolé certains de ces petits poissons du reste du banc pour tenter de comprendre pourquoi ils préfèrent évoluer en groupe.

Lauren Nadler, directrice de l’étude publiée par le Journal of Experimental Biology, explique que les poissons placés à l’isolement perdaient du poids et avaient un rythme métabolique plus élevé, ce qui est un indicateur de stress.

 

« Nous soupçonnions que le fait de vivre en banc avait un “effet apaisant”. Mais jusqu’à présent, nous n’avions pu mesurer combien ce facteur est prégnant chez les individus. Les poissons qui ont été isolés ont perdu du poids au bout d’une semaine, ce qui signifie que leur santé était moins bonne que ceux vivant en groupe. Les poissons sont plus calmes, moins stressés lorsque leurs congénères sont à proximité, avec un rythme métabolique de 26% moins élevé que chez les individus isolés, ce qui signifie qu’ils ont besoin de moins d’énergie pour survivre » ajoute la chercheuse

 

La Grande barrière de corail a été touchée en partie l’année dernière par le puissant cyclone Nathan et les scientifiques ont alors remarqué de nombreuses demoiselles vertes solitaires.

Source / AFP


COMMENTAIRES



Si vous désirez laisser un commentaire depuis le site, vous devez être connecter sur le site.
Vous pouvez vous connecter soit par facebook ou directement sur le site


fb logo


Krystelle Pace
ohhhhhhh, viens fais bisou moi !! <3
Eric Loubard
Des bleues à l'âme

Retour en haut