Inscription
Connexion
fb
Mot de passe oublié
Icone Menu
Le tabac fait débat
24 novembre 2014
3
21

Tabac


les données, les chiffres et les conséquences du tabac en Nouvelle-Calédonie, c’est sur ces thème que Le Comité Vigilance Tabac a organisé samedi une journée de conférence-table ronde.

A cette occasion les professionnels de la santé ont débattu de ce fléau de ses méfaits et des actions de lutte et de prévention à mettre en place.

Les chiffres présentés par la DASS sont alarmants : les ventes de tabac auraient augmenté de plus de 20% en dix ans.

Si rien n’est fait, dans 20 ans, un quart de la population calédonienne décédera d’un cancer imputable au tabac. Mais surtout l’âge de la première cigarette est passé en 10 ans de 15 ans à 10 ans, voire 7 pour les plus jeunes.


Et pourtant... La délibération du 6 août 2012 interdit de fumer dans les lieux "de convivialité", c’est à dire dans tous les établissements recevant du public et dans toutes les parties communes en entreprise. Il faut quand même préciser que des dérogations étaient possibles mais au vu du faible nombre de demandes parvenus, la DASS se doute bien que de nombreux espaces fumeurs ont été ouverts sans agrément. 

Pour mémoire, tout responsable ne faisant pas respecter l’interdiction de fumer s’expose à une amende de 89 499 francs. Quant aux clients fumeurs, ils s’exposent à une contravention de
53 699 francs.


Rappelons également que le prix des cigarettes a augmenté récemment et qu’une nouvelle augmentation est prévue cette fois ci sur les les taxes et dans le cadre de la politique de lutte contre le tabagisme et des maladies qui lui sont liées. Augmentation, qui devrait faire passer le prix du paquet de 25 bien au dessus de la barre des 1000 francs.

Crédit photo : le monde.fr


COMMENTAIRES



Si vous désirez laisser un commentaire depuis le site, vous devez être connecter sur le site.
Vous pouvez vous connecter soit par facebook ou directement sur le site


fb logo


Toulsino Laurenzo
Je connais un patron qui n'embauche pas les fumeurs : pour lui ce sont des personnes sans volonté qui passent leur temps à dire qu'elles vont arrêter et trouvent toujours un prétexte pour ne pas le faire. Pour lui, c'est un trait général du caractère de la personne.
Mathieu Wush Khac
belle mentalité, encore un mr indestructible irréprochablement parfait mdr .... :p
Yannick Gentet
Je suis un ancien très gros fumeur, qui connait bien les inconvénients de cette saloperie d'addiction et ce patron je peux le comprendre : Un fumeur au travail c'est la plaie, ça empeste, ça peut quitter son poste sans arrêt et gêner l'efficacité générale et surtout... quand ça n'a pas sa dose c'est très vite énervé. :-) Ok, je sors mâcher ma nicorette ^^

Retour en haut