Inscription
Connexion
fb
Mot de passe oublié
Icone Menu
La liberté de la presse et si on en parlait ?
2 novembre 2015
13
35

 

Tout un programme

Le droit de la presse et ses limites juridiques, l’indépendance des médias, la conciliation entre le devoir d’information et la responsabilité qui en découle, la communication sur les réseaux sociaux, ou encore les difficultés rencontrés par la presse satirique en NC, tels seront les thèmes abordés au cours de une conférence-débat organisée par la LDH (ligue des droits de l'homme) à l'université.

« La liberté d’expression est synonyme de démocratie, de développement, de paix et d’équilibre. Elle ne le fut pas toujours et ne l’est toujours pas partout.
Elle est encore considérée comme un facteur de trouble dans beaucoup de pays.
 Les moyens de s’exprimer sont nombreux depuis les diverses créations artistiques durables jusqu’à nos comportements quotidiens et nos paroles qui s’envolent chaque jour.
Cependant, c’est dans les médias écrits, parlés et télévisuels, que cette liberté est la plus importante à considérer et la plus nécessaire à maintenir. Internet et les réseaux sociaux ajoutent maintenant une communication numérique difficilement contrôlable.
 La Nouvelle-Calédonie, engagée dans sa construction, n’est pas à l’écart. »

 LDH

Claudine Wéry, correspondante à Nouméa du journal Le Monde et de l’AFP, Walles Kotra, directeur régional de NC1ere, Pierrick Chatel, journaliste aux Nouvelles calédoniennes, Etienne Dutailly, rédacteur en chef du Chien Bleu, sont les invités de cette soirée dont l'entrée est libre et gratuite.

  • Mercredi 4 novembre, à 18 heures, à l’amphi 250 de l'UNC à Nouville

Personnellement j'aimerais juste rajouter que la liberté d'expression c'est un peu comme la misère qui sévit dans le monde, on en parle beaucoup mais on agit peu

Crédit photo :  Marque Quat'rues


COMMENTAIRES



Si vous désirez laisser un commentaire depuis le site, vous devez être connecter sur le site.
Vous pouvez vous connecter soit par facebook ou directement sur le site


fb logo


Yann Durand
Moi je n'aime pas les moustiques ! Ils me sucent sans vergogne tous les soirs venus... Par contre les papillons ne me gênent pas ! Pourtant, ils sont tous les 2 des insectes n'est-ce pas ? Alors, le fait d'en détester un et d'aimer son cousin, fait-il de moi un raciste ? Comprendra qui voudra, car même moi je ne me comprends pas !
Ariane Song
Jules et Jim ... Euh non? Trompé la route
Clovis Lacoste
Merci de bien vouloir citer vos sources (sur votre article au moins ;)) Ce visuel est un visuel de la marque bio, équitable et engagée Quat'rues http://www.quat-rues.com/index.php
Radio Cocotier
C'est fait :-)
Clovis Lacoste
Radio Cocotier Merci :)
Jacques Le Roux
Surtout chez les racistes de kanaky !
Manine Jaja
On s en fout!!! Rumine ta haine anti kanak .Reste Chez toi
Jacques Le Roux
Pas tant que la haine raciste des kanaks contre les non kanaks.....
Jean-Michel Jaeger
Les cons il y en a partout....
Jacques Le Roux
Mais en kanaky ils sont pires !
Manine Jaja
Si Tu veux venir ici faudra arrester les kanaks.Mais si tu es interdit de NC pose toi les bonnes questions.Comme dis Jean Michel des cons yen a partout.Apres si Tu veux que les Kanaks quittent la NC pour toi c est pas Possible,Reste en Bretagne et vis ta ville.Cesse donc de boire Du vinaigre l ami
Jacques Le Roux
Être génocidaires au point de ne pas vouloir rendre mes papiers d'état civil il faut quand même le faire !!!
Andre Douay
hi hi !
Ariane Song
Sinon! Comme disait MrP.. Je tasse, je tasse...
Ana Ikai
C' est pas encore commencé et déjà ça pleuvent les insultes gratuites .Soyant civilisées , chaque personne est maître de son langage ,en mettant un avis , sans pour autant donner de leçons , ni incompris peut servir à de bonnes causes . Chaque être voit midi devant sa porte . à bientôt .
Globe Bulle
Bahhhhh chacun va tirer la couverture à soi....et le mutisme continuera..

Retour en haut