Inscription
Connexion
fb
Mot de passe oublié
Icone Menu
La dengue persiste et signe.
27 juillet 2016
11
24

Au mois de mai, le territoire était déclaré en situation d'épidémie de dengue. Depuis, en raison de la persistance de la chaleur pendant la saison fraîche et de la suspension des épandages de Malathion la situation ne s'est pas améliorée. 

 

450 personnes infectées depuis le début de l'année 

Depuis le début de l'épidémie ce sont quelques 450 personnes qui ont été infectés, parmi lesquelles une trentaine a dû être hospitalisée. Plus récemment, entre le 1er et le 22 juillet, 70 cas ont été recensés en grande majorité à Nouméa.

La longue canicule qui a sévi en début d'année, suivie d'épisodes de fortes pluies en mars et avril puis de températures encore élevées actuellement malgré la saison fraîche, expliquent en partie ce contexte.

Les autorités sanitaires observent aussi que la suspension des épandanges de malathion en juillet 2015, après le classement de cet insecticide comme cancérogène "probable" par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), a eu un impact négatif sur la lutte antivectorielle.

"Nous n'effectuons plus que des épandages de deltaméthrine, autour du domicile des personnes infectées, mais ils ne sont pas efficaces parce que les moustiques ont développé une résistance à ce produit", a déclaré Florie Cheilan, ingénieure sanitaire. 

 

Le malathion de nouveau autorisé sous certaines conditions ?

Par courrier, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a cependant indiqué fin juin à la DASS que « le malathion peut de nouveau être utilisé dans la lutte antivectorielle », conformément aux conclusions d'un comité conjoint de l'organisation de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et de l'OMS, rendues en mai.

Un certain nombre de précautions d'utilisation ont été arrêtées.

Une réflexion est en cours avec la mairie de Nouméa, en charge des épandanges, sur la reprise de l'utilisation du malathion.


La dengue une maladie virale parfois mortelle

La dengue est une maladie virale transmise par les moustiques de l'espèce Aedes aegypti, qui engendre fièvre et douleurs articulaires et qui peut être mortelle, si elle prend une forme hémorragique.

L'OMS estime à 50 millions le nombre de cas annuels, dont 500 000 de dengue hémorragique, mortels dans plus de 20 % des cas. 

Source : AFP


 

Quelques règles à suivre

• Le premier geste à faire est de se protéger. Pour ne pas se faire piquer bien sûr mais aussi pour ne pas devenir un vecteur de la maladie.

• Appliquer un produit répulsif sur toutes les parties du corps non protégées par les vêtements en privilégiant l'application le matin et la fin d'après-midi lors des périodes d'activité maximum du moustique Aedes aegypti.

• Eliminer ensuite tous les gîtes larvaires en vidant chaque récipient comme les sous-pots, les jouets restés dehors et les seaux.

• Evacuer des alentours des habitations tous les déchets encombrants qui peuvent faire office de gîte pour les moustiques.

 


COMMENTAIRES



Si vous désirez laisser un commentaire depuis le site, vous devez être connecter sur le site.
Vous pouvez vous connecter soit par facebook ou directement sur le site


fb logo


MonDevis Nc
On se croirait au 17ème siècle ! Quand verront ils que c'est simplement nocif pour mère nature ?
Jack Taurua
S' rai pas mal ...que certaines ..entités ...de puants ..sponsorisés ... cess' de nous prendre pour des cons .....bande d'assassins homologuées. ?.poiiiin' barr'
Gadjeel Grandin
Marie Bourgeois look look !! nous faut sa :D
Lyse Adm's
Oui bein ya pas dhiver cette annee... Et meme les larves de sauterelle de coco ont eclos avant lheure et devastent tout! Quand au moustiques il deviennent de plus en plus resistant et meme si on joue a cache cache avec eux dans la maiz, ils nous trouvent... Meme avec du produit partout et couvert de la tete aux pieds ils piquent a travers les vetements!!! Ras le bol
Timothǝ Maldonado
"Le malathion (CAS n° 121-75-5) est un composé organophosphoré parasympathomimétique qui se fixe irréversiblement à la cholinestérase, utilisé comme insecticide neurotoxique. Si sa toxicité humaine est relativement basse, c'est un produit peu persistant dans le sol selon l'ANSES, mais il est très écotoxique notamment pour les organismes aquatiques, les abeilles et les oiseaux[6], et son principal produit de décomposition, le malaoxon est très toxique. Il est pour ces raisons interdit d'usage dans l'Union européenne, dont en France depuis le 1er décembre 2008" Vous aurez pas la dengue mais le cancer, c'est top!
Maureen Tayna Chépa
Merci pour l'info ! Même si je me doutais bien des raisons de l'interdiction.... On se mord la queue !
Claudie Boineau
Non au malathion ..... les autorités sanitaires n'ont qu'à obliger les gens à évacuer tous les gîtes larvaires .... en donnant des contraventions (i n'y a que cela qui fonctionne !)
Maureen Tayna Chépa
Oui un peu de recyclage, de dépollution et moins de gîtes larvaires !
Jack Taurua
qu'ils entreprennent ...sérieusement ..de traiter les 2 cimetières ..4ème et 6ème ...qui sont des pôles de réalité occulter....avant de venir nous fatigué ..les neurones. ...
Maureen Tayna Chépa
Oui c'est vrai malheureusement.... A prendre en compte !

Retour en haut