Inscription
Connexion
fb
Mot de passe oublié
Icone Menu
Impact du nickel en Nouvelle-Calédonie.
17 juillet 2015
0
18


En 2012, 2 emplois privés sur 10 liés au secteur nickel

Une étude réalisée dans le cadre du partenariat interinstitutionnel CEROM* vise à mesurer l’influence économique directe, indirecte et induite du secteur du nickel sur l’emploi en Nouvelle-Calédonie et à déterminer le poids global du nickel dans l’économie calédonienne, sous l’angle de l’emploi salarié.

L'emploi Nickel se compose des salariés, des opérateurs métallurgiques et miniers, de ceux indirectement concernés par le secteur (fournisseurs et sous-traitants), mais également des emplois induits par la consommation des ménages tirant leurs revenus du nickel.

Le nickel occupe un rôle central en Nouvelle-Calédonie que son poids dans le PIB peine à refléter,
car il varie fortement d’une année sur l’autre en lien avec les fluctuations des cours. De plus, il ne tient compte que de la richesse créée par les opérateurs miniers et métallurgiques. Or, l’empreinte économique du nickel ne s’arrête pas aux seules activités extractives et métallurgiques.

En effet, le secteur a aussi un effet d’entraînement sur le reste de l’économie par ses commandes de biens et de services, par son recours à la sous-traitance et par la consommation de ses salariés.

* Cette étude résulte d'un partenariat interinstitutionnel CEROM (Comptes Economiques Rapides de l'Outre Mer) associe l’Agence Française de Développement (AFD), l’Institut d’Emission d’Outre-Mer (IEOM) et l’Institut de la Statistique et des Etudes Economiques (ISEE),

nick2

http://www.cerom-outremer.fr/IMG/pdf/etude_cerom_-_impact_du_nickel_en_nouvelle-caledonie_-_juin_2015.pdf


COMMENTAIRES



Si vous désirez laisser un commentaire depuis le site, vous devez être connecter sur le site.
Vous pouvez vous connecter soit par facebook ou directement sur le site


fb logo



Retour en haut