Inscription
Connexion
fb
Mot de passe oublié
Icone Menu
Vers la fin des sacs plastiques en Nouvelle-Calédonie ?
23 novembre 2016
25
259

Cela fait quelques années que l'association EPLP interpelle les institutions sur la nécessité de mettre fin à l'usage des sacs plastiques à usage unique sur le territoire. Dans le cadre de la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets (la SERD) un accord semble avoir enfin été trouvé.

C’est ainsi qu'en partenariat avec la Ville de Nouméa, des bénévoles d’EPLP seront dimanche matin sur le marché Moselle de 7h30 à 10h30. L'objectif est en effet de sensibiliser commerçants, consommateurs et visiteurs à la nécessité de changer les habitudes et les modes de consommation.

Afin de ne prendre personne au dépourvu, les membres de l'association souhaitent proposer une alternative, en donnant gratuitement un filet à provision en coton biologique: durable, écologique, pratique et économique, à tous ceux qui seront convaincus du bien-fondé de la démarche.  

 

En 2017, EPLP souhaite donner une grande ampleur à ce dossier et espère rallier l’ensemble du territoire et les partenaires pressentis.


Quelques chiffres sur les sacs plastiques, leur impact sur l'environnement, la santé, leur cout financier...

Outre le volume important de déchets qu’ils représentent, ces sacs consomment de nombreuses ressources naturelles (eau, énergie, pétrole) pour leur fabrication et leur transport, pour finir dans la poubelle après une utilisation de 20 minutes en moyenne. Ils mettent entre un et quatre siècles pour se dégrader dans la nature.

Ces sacs plastiques impactent l’environnement terrestre et marin mais également la santé humaine sans oublier l’économie maritime et littorale (pêche et tourisme).

Plus de 126 millions de sacs arrivent sur les côtes françaises (pas de données NC) chaque année, soit près de quatre sacs chaque seconde. On estime qu’un million d’animaux marins (tortues, phoques, oiseaux de mer, baleines...) agonisent lentement tous les ans pour avoir ingérer des débris de plastique qu’ils ont confondu avec leur nourriture.

L’Assemblée des Nations Unies pour l’environnement estime à 13 milliards de dollars, l’impact financier de ces déchets sur les écosystèmes, le tourisme et la pêche.

Rappelons qu’en France, 17 milliards de sacs plastiques sont encore distribués chaque année. On parle de 68 millions en NC.

C'est en Corse qu'a sonné dès 2003 l'heure de la fin du règne du sac plastique et ce, sans avoir eu recours à une décision légale, mais par consensus trouvé, en moins de six mois, entre les principaux pourvoyeurs de ces objets flottants non désirés.

13 ans plus tard, la Calédonie pourrait enfin s'y mettre !

 

Pour connaitre les actions de l'association: Eplp.asso.nc

 


COMMENTAIRES



Si vous désirez laisser un commentaire depuis le site, vous devez être connecter sur le site.
Vous pouvez vous connecter soit par facebook ou directement sur le site


fb logo


Je Suis D'accord
Vous êtes en retard sur tous les plans. RÉVEILLEZ VOUS. Vous êtes semblables aux peuples sous développés. La Nature n'aura pas le temps de vous attendre !
Alex Bargibant
https://secure.avaaz.org/fr/petition/Les_institutions_de_la_NouvelleCaledonie_Pour_une_interdiction_des_sacs_plastiques_en_NouvelleCaledonie/?pv=11
Coline Dupont
On a des sacs qui sont avec des fibres de mais en métropole et qui sont comme du plastique , costauds ..( carrefour) ..donc c'est pas compliqué à changer d'habitude . Maintenant , certains s'en fichent et se comporteront toujours comme des pollueurs ..
Jean Christophe Magnier
Enfin yen voila une bonne idée
Paul-xavier Giraud
Enfin
Anne Marie Tasso
En vigueur en France mais bien long à instaurer...
Guy Guindon
moi je les refuses
Chantal Roy
pareil pour moi
Eva Lansun
ah enfin!!!
Alex Bargibant
Avec le réseau d'associations Coordyline, qui regroupe 12 associations locales, une pétition a été lancée il y a quelques mois à ce sujet, justement.
Suzy d'Angmar
Faudrait aussi faire les trucs-en-plastique-qui-relient-6-bières-ensemble en une matière biodégradable, vu la quantité qui traîne ici et le côté dangereux pour les animaux! ^^
Brigitte Gaborieau-Richard
quelle bonne idée, depuis le temps....
Anthony Gallais
Il serai temps quand on a un lagon inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO il faut tout faire pour le protéger.
Fa Bien
Une bonne chose
Jonathan Rambour
Il était temps franchement!...
Jeannine Lemee
Enfin !! Mais c'est surtout les commerçants qui faut sensibiliser ? Ils sont les premiers à vous proposer un sac plastique alors que vous êtes avec un grand cabas . Pour ceux qui viennent sans rien qu'ils se fournissent en sac papier comme il y a cinquante ans .
Chantal Roy
après vous n'êtes pas obligée de le prendre, il propose et vous refusez, c'est pas plus compliqué !
Justine Crs
Ca va dans les deux sens les mentalites doivent evoluer les commercants doivent proposer une alternative au sac plastique donc du tissu, du cabas, a vendre, ou pas et les particuliers apporter leur sac et refuser le plastique. On y arrivera le cabas est entre dans les moeurs le sac a usage unique suivra !
Monique Pekique
Et pour le détail ? Sacs en papier à prévoir....sinon quoi ? Pour la pesée ?
Colette Delevaux
Sacs biodégradables,
Monique Pekique
Colette Delevaux mettent du temps à être mis en service ....chez nous ....cela serait parfait ! On peut rêver...
Kathleen Héraclide
Sac en tissu!
Machi Coulix
la fin serait un bon début ...
Sissy VL
C'est quand même pas difficile de prendre son sac recyclable comme quand vous allez faire vos courses au supermarché ! Ne prenez plus de sac plastique SVP

Retour en haut