Inscription
Connexion
fb
Mot de passe oublié
Icone Menu
Une heure pour la planète.
19 février 2016
9
48

Comme chaque année, depuis 2007, se déroule au mois de mars la plus grande manifestation annuelle et mondiale  la « Earth Hour, 60 minutes pour la planète » à l'initiative de Le WWF (World Wide Fund for nature).

À l’occasion de l’édition 2016, le samedi 19 mars, la Ville de Nouméa organise un événement festif sur la place de la Marne de 17h à 22h, qui marquera la poursuite de la mobilisation citoyenne mondiale après la COP21.

Appel aux particuliers, associations et entreprises 

Un appel est lancé à tous ceux qui proposent des actions et des solutions pour réduire notre impact sur le climat et pour s’engager dans la transition énergétique, et les invitent à les présenter au « village des solutions », place de la Marne.
Des stands, chaises et tables seront mis à leur disposition sans frais, sur inscription et dans la limite des places disponibles.

Appel également aux artistes

A tous ceux qui souhaiteraient participer bénévolement à l’animation de la soirée (musique, spectacles de rue, scénettes de théâtre, cirque, lectures, contes et légendes…) tout en assurant leur promotion.
Sonorisation et micros seront mis à disposition, sur inscription préalable et dans la limite des places disponibles.


Coté pratique : 

Les inscriptions se font auprès de :
 
- David Domergé : Nouméa Centre-Ville
- Tel : 75 75 45
- Courriel : d.domerge@ncv.nc avant le 1er mars 2016.

Les propositions seront retenues en fonction de leur complémentarité et de la place disponible.

https://youtu.be/PDhnI6KJAs8

 

 


COMMENTAIRES



Si vous désirez laisser un commentaire depuis le site, vous devez être connecter sur le site.
Vous pouvez vous connecter soit par facebook ou directement sur le site


fb logo


Jerry Faciot
Il faut faire sortir les riches de leurs quartier parce que C eux les seuls responsables
Clem Clem
pfff n'importe quoi... Tout le monde est responsable. Si les "riches" peuvent certes polluer de part un mode de vie parfois dans l'excès, je ne suis pas sûre que ceux qui laissent des TONNES de canettes le week-end sur la plage soient riches... À moins que ce ne soit pas de la pollution?
Jerry Faciot
Pffff n'importe koi ! les canettes ! et les usines tu dit koi !
Teiki Voide
Aux grands groupes multimilliardaires de développer une énergie contre le réchauffement climatique. Nous, Citoyens de ce Monde, nous consommons ce que l'on nous propose. Je ne vois pas comment à notre petite échelle, changer ce monde. Certains scientifiques ont développé, depuis de nombreuses années, des projets énergétiques novateurs, mais c'est une question d'argent : profits pour de nouveaux riches et pertes pour les anciens riches ! L'industrialisation et le progrès nous rendent tous responsables d'une dépendance énergétique de plus en plus forte. Quelles sont les évolutions constatées après la COP21 ??? ... soyons réalistes ... entre l'adoption et la réalisation, il faudrait des dizaines d'années ( en restant optimiste ! ) !! ... pendant qu'une partie de la Planète lutte contre le réchauffement climatique, l'autre partie du monde se meurt chaque jour, entre guerres, famine et maladies .... dans un monde contrôlé par les médias, divisé par les guerres, et de plus en plus individualiste, les pays en paix, fortement industrialisés, se donnent le monopole de sauver la Planète Terre !! Le constat est là. L'Homme continuera à utiliser les ressources naturelles jusqu'à épuisement ou trouvera des solutions énergiques non polluantes. Il faut se poser les bonnes questions et ne pas rentrer dans un jeu de culpabilité d'économie écologique qui ne dépend pas de nous ... et tous les ans, nous avons droit à ce sempiternel discours sur le sujet ....
Jerry Faciot
Teiki T trop fort
Clem Clem
Mais bien sûr, allez parler d'écologie à un type qui meurt de faim et qui doit nourri ses quatre gosses dans certains pays... ce serait ridicule. Mais de là à dire que nous ne pouvons rien faire... Moi je dirais qu'à notre petite échelle nous ne pouvons pas DIRECTEMENT grand-chose. Je m'explique: si c'est évidemment une question de financement pour des solutions respectueuses de l'environnement et durables, ces financements ne seront apportés que par ce que NOUS demandons. Si les gens demandent de plus en plus à consommer "responsable" et évitent de plus en plus les industries polluantes quelles qu'elles soient, les industries concernées changeront pour que leur chiffre d'affaire continue à tourner. On voit depuis quelques temps augmenter le nombre de produits ou restaurants bio par exemple, le nombre de restaurants végétariens ou vegan (je parle dans le monde, et pas en NC). Tout simplement parce que beaucoup de gens se sentent concernés par la conditions animale et/ ou la pollution qu'engendre la surproduction de viande, et ça les chef d'entreprise l'ont bien compris. Nous avons donc un IMPACT. De plus tout le monde peut faire un geste: éteindre la lumière et éviter de mettre la clim à moins de 24°C paraît le plus évident, mais pas seulement. Protéger l'environnement c'est aussi gérer ses déchets, essayer le recyclage: se rendre aux bornes prévues pour recycler verre, papier et allu; recycler ses cartouches d'encre; ne plus jeter tout et n'importe quoi par terre (y compris les MÉGOTS qui mettent 1 à 2 ans CHACUN à se dégrader!!! Et pourtant combien le font???). Il n'est pas non plus interdit de se baisser pour ramasser un pochon qui s'envole et qui fera peut-être le dernier repas d'une tortue ou d'un autre animal. Enfin, respecter l'environnement passe aussi par le boycott de certaines activités entraînant souffrance et disparition animales: le port de la fourrure (bien sûr pas ici...) prélevée même sur des espèces en danger, bannir l'ivoire évidemment, et ne plus se rendre dans les parcs de type seaworld où sont entassés orques et dauphins chassés ici et là autour de la planète, séparés de leurs familles pour le plaisir de quelques-uns. Changer le monde paraît difficile mais on peut déjà commencer par changer nos habitudes, le monde suivra.
Teiki Voide
Clem Clem Bonne réflexion sur le sujet, mais avec un pincée d'utopie. L'Homme n'a plus de prédateurs à part lui-même. Une partie de la Planète est en surconsommation. On produit et jette tous les jours des matériaux divers néfastes pour la nature. On le sait, ils le font. Pour revenir à une Terre propre, il faudrait supprimer l'industrialisation. L'Homme doit se remettre en question. C'est certain, celui qui habite loin de toutes technologie, ne polluera pas. Nous sommes liés à un système qu'on croit maîtriser. Nous sommes des esclaves économiques. Nous consommons pour ensuite se plaindre, l'hypocrisie est totale. Les grosses industries à travers le Monde tournent H24. On peut garder ses convictions qui sont honorables et saines. Mais 60 mn pour la planète : un grain de sable ! ... du marketing pseudo-écologique pour nous, mais pas pour les principaux acteurs. Mais le sujet fera encore débat avec les générations futures ...
Ed Fuji
Bien dit Teiki à propos des grands groupes ,mais je rejoins aussi Clem Clem car quand Teiki vous dites ,à petite échelle ,ce n'est pas exact car des millions et des millions de personnes peuvent influer efficacement chaque jour sur la consommation d'énergie de cette planète et ce n'est pas du tout anodin...et supprimer l'industrialisation est difficilement envisageable :industrie n'est pas incompatible avec respect de l'environnement car produire à partir d'une énergie propre ou renouvelable peut s'avérer un bon challenge :la question est comment ,tout un chacun se comporte avec les déchets produits par cette industrie mais il faut laisser le temps au changement + ou - harmonieux car arrêter l'industrialisation maintenant ,c'est aussi mettre au chômage des millions de personnes et les causes à effets seront innombrables...!
Pierre Chrétien
c'est pas beaucoup une heure mais pour la planète c'est déjà...

Retour en haut