Inscription
Connexion
fb
Mot de passe oublié
Icone Menu
Depuis hier, l’humanité vit à crédit.
9 août 2016
28
77

Depuis hier, lundi 8 aout, « jour de dépassement » ou « earth overshoot day », nous vivons à crédit.
L’humanité a consommé l’ensemble des ressources que la planète peut renouveler en une année. 

 

Cela signifie qu'en huit mois, nous avons émis plus de carbone que ce que les océans et les forêts ne pouvaient absorber en un an, nous avons pêché plus de poissons, coupé plus d’arbres, fait plus de récoltes, consommé plus d’eau que ce que la Terre ne pouvait produire sur cette même période.

 

Calculé depuis 1986 par l’ONG américaine Global Footprint Network, il arrive de plus en plus tôt.

- En 1970, il n'était survenu que le 23 décembre. Depuis, sa date n'a cessé d'avancer:
- En 1980, le 3 novembre, 
- En 1990, 13 octobre, 
- En 2000, le 4 octobre,  
- En 2005, le 3 septembre en 2005,
- En 2010, le 28 août,

 

jour dépassement

 

Selon la WWF, « Nous avons aujourd’hui besoin de l’équivalant de 1,6 planète par an pour vivre. Le coût de cette surconsommation est déjà visible: pénuries en eau, désertification, érosion des sols, chute de la productivité agricole et des stocks de poissons, déforestation, disparition des espèces. Vivre à crédit ne peut être que provisoire parce que la nature n'est pas un gisement dans lequel on peut puiser indéfiniment ».

Fort heureusement, certains pays ont amorcé leur transition énergétique. 

Le Costa Rica a produit 97% de son électricité grâce à des énergies renouvelables au cours du premier trimestre 2016.    
Le Portugal, l’Allemagne et la Grande-Bretagne ont enregistré cette année une capacité record de leur production en énergies renouvelables. Ils ont ainsi pu assurer 100% de leurs besoins en électricité pendant quelques minutes, voire pendant quelques jours pour le Portugal.

La communauté internationale s'est engagée à la Conférence de Paris sur le climat (COP21), en décembre dernier, à réduire les émissions de gaz à effet de serre de moitié afin de juguler le réchauffement climatique.

D'après Global Footprint, en 2030, si les émissions mondiales de CO2 ne diminuent pas, l'humanité aura englouti son «budget écologique» dès le 28 juin.


COMMENTAIRES



Si vous désirez laisser un commentaire depuis le site, vous devez être connecter sur le site.
Vous pouvez vous connecter soit par facebook ou directement sur le site


fb logo


Ma Thilde
Yohan
Teiki Voide
Faut pas être trop con ( enfin j'espère !) pour s'apercevoir que nous consommons ce que les industries et les grands groupes multinationales nous vendent !?! ... l'industrialisation est coupable de biens des maux sur notre Planète. On nous culpabilise et çà marche. Ceux qui prêchent contre la surconsommation et le gaspillage restent néanmoins dans un système tentaculaire ... La consommation des ressources passent par la création de nouvelles technologies. Consommer moins c'est supprimer le confort et le superflu ( la liste est énorme ! ) ... Toutes ces farandoles de réunions style COP21 ou autres ont des effets temporaires. Ah ! c'est certain ... on est tous pour ... un monde meilleur ... moins de gaspillage, moins de pollution ... etc ... mais à la fin, on continue à alimenter le système. Formatés nous sommes depuis des générations. On prend conscience de beaucoup de choses mais çà s'arrête là ! ...
Eve Terrier
Réagissons comme des gens avertis, redressons la barre.
Serge Floch
pour cela que je manque d oxygéne aussi ?
David Guillaume
L'homme est ses besoin ou plutot ses caprices d'hegoîste!!!
Xavier Lambrigot
Sommes nous des criptoniens?
Eric Loubard
A quel taux ?
Fabi Lou
le déni ....le sarcasme...l'humour....le doute.....mais ni d'excuses...ni d'offres.....
Annie Bugnot
Il ne faut plus bouffer plus boire plus circuler alors ne bouger pas et jeûner. ..bien
Corinne Claveau
Oui c'est ça "coucher pas bouger " ou arrêter de vivre tout simplement
Pierre-Yves Chegaray
...ce serait intéressant de voir comment ils font leurs calculs..certes il faut faire attention à l'environnement avec des cas flagrants dans le monde mais ça reste très "manipulation" et politique..je dirais même que la pollution c'est les politiciens...commençons par là.
Gianni Piermarini
Je ne vois pas où est le problème à part pour l'humanité. La terre elle, elle s'en fou. Une petite extinction de masse (sa ne fera que la 5eme) et le cycle continue. Bien fait pour notre gueule.
Laurent Schreyer
Je suis tout à fait d'accord avec vous.
Jor Dane
ok c'est décider: j'arrête de pété
Struzynski Fabien
Encore une connerie qui fais croire qu'on fais de la merde il y a assez de place si on organise tt ca mais il est plus facile de créer de la rareté si tu dis à tt le monde qu il manque de la place ou est le calcul le fumeut calcul et qui l à produit ce calcul aller à l année prochaine
Héloïse Le Pironnec
Aurel
Caroline Besnier
bon alors on fait quoi ? on arrête de manger. Je veux bien participer, mais pas tout seule :)
Bernard Gambey
Tic tac tic tac ....
Alex Bargibant
La surconsommation mondiale de viande et de laitages n'arrange pas les choses, c'est même un des principaux facteurs de cette situation.
Dorian Kiko Casoni
Jai vu ce poste ya un an environ. Ou alors tous les ans a la meme date on atteint ce seuil ? Jai apprit à ne jamais me fier à tout ce qu'on voit sur FB dtf :)
Radio Cocotier
Dorian Kiko Casoni On peut aussi cliquer sur la photo (quitter Facebook pour aller vraiment sur internet) et en profiter pour apprendre beaucoup de choses :-)
Franck Poupi
Dorian Kiko Casoni : chaque année la date est calculée...
Xeno Cassi
Radio Cocotier ou tout simplement lui répondre ^^
Syl Vano
Xeno Cassi c'est fatiguant à force surtout que les gens n'ouvrent vraiment pas les liens.
Jonathan Rambour
Clash à l'inculte direct ^^
Fred Villisseck
Moi aussi mais tous les mois...
Franck Poupi
la différence c'est que le jour où vous êtes asséchez ça ne gène pas tout le monde
Fred Villisseck
et ma p'tite pierre à l'édifice du capitalisme et de la mondialisation ?

Retour en haut