Inscription
Connexion
fb
Mot de passe oublié
Icone Menu
Conflit Lagoon, la direction s’exprime.
17 mai 2016
1
16

En réponse au mouvement de grève initié par le syndicat Fédération des Fonctionnaires, section OPT, qui s’est déroulé ce matin chez lagoon, la direction tient à apporter quelques précisions.

COMMUNIQUE DE PRESSE



"Le syndicat Fédération des Fonctionnaires, section OPT, appelle à un second mouvement de grève chez L@goon mardi 17 mai, sous la forme d’un débrayage de 8h00 à 8h55, faisant suite à une première action similaire déjà tenue le 9 mai au matin.

Pour mémoire, L@goon, leader de l’internet en Nouvelle-Calédonie, est une filiale commerciale de statut privé (SNC- OFFRATEL) au capital détenu par l’OPT, et dont la gestion du personnel est rattachée à la convention de branche « commerce et divers ».

En amont du premier mouvement de grève, un « cahier de revendications » avait fait l’objet d’une réunion, le 4 mai, entre la Direction Générale d’Offratel, l’actionnaire OPT et les Délégués du personnel de L@goon, accompagné du Secrétaire Général du syndicat SFAO-OPT de la Fédération des Fonctionnaires

Lors de cette rencontre, les doléances du syndicat, liées aux domaines du management, de la situation économique de l’entreprise et du climat social, avaient été passées en revue les unes après les autres. Les directions d’Offratel et de l’OPT avaient rappelé les différentes actions engagées suite à la première rencontre avec les Délégués du personnel, fin décembre 2015, lesquelles répondent à la plupart des points dénoncés, hormis la volonté exprimée du syndicat d’un départ du directeur qui n’entre pas dans le champ de possibles négociations. A l’occasion de ces réunions, il a été souligné la nécessité de mener à bien l’audit social programmé courant mai, avec une participation pleine et entière du personnel à la démarche.

Malgré ces éléments, un nouveau préavis de grève, accompagné d’un second « cahier de revendications » a été adressé le vendredi 13/05 en fin d’après-midi et programme un nouveau débrayage ce mardi 17 matin de 8 à 9H.

Le syndicat rajoute à sa liste de revendications de nouvelles demandes et estime que, malgré les réponses apportées, certains points restent non satisfaits et sans réponses de la direction d’Offratel. Une réponse a été adressée le soir même aux interlocuteurs syndicaux apportant les éléments suivant :

• Le Directeur constate des avancées, puisque bon nombre de points qui figuraient dans le précédent cahier et qui ont fait l’objet de réponses, semblent maintenant éclaircis et résolus, n’apparaissant plus dans le nouveau cahier de revendications transmis.

• Concernant le volet social, le Directeur de L@goon réaffirme sa volonté de faire procéder en totale transparence, et dès que le prestataire extérieur retenu d’un commun accord sera disponible, à l'audit social programmé courant mai afin de disposer d'un état des lieux exhaustif, selon un processus validé par la DTE et permettant de travailler à la mise en place d'un plan pour la qualité des relations au travail.

• S’agissant des inquiétudes sur l’emploi local, en concertation avec l’actionnaire (OPT), la Direction a acté la saisie systématique de la CPEL (Commission Pour l’Emploi Local) pour tout recrutement, quel que soit le niveau du poste recherché au regard des critères exigés et quelles que soient les candidatures effectivement reçues

Cette disposition s’applique immédiatement, y compris pour le recrutement en cours d’un cadre au poste de responsable des ventes contestée par les représentants du personnel qui estiment que « rien ne justifie le maintien de ce poste » ; la direction de Lagoon et de l’OPT rappellent que les recrutements, prévus et actés au budget prévisionnel de l’entreprise, ne sont pas de la compétence des organisations syndicales, et relèvent de prérogatives et de décisions de la Direction.

Enfin, il est rappelé que l’actionnaire (OPT) a clairement exprimé que le départ d’un Directeur ne fait pas partie des sujets de négociation.

Aussi, la Direction de L@goon estime que les négociations avec le syndicat progressent et que des réponses précises sont apportées.

La réalisation du diagnostic social programmé, suivi de plans d'actions appuyés sur une démarche participative est à présent une responsabilité partagée, avec pour seuls objectifs de contribuer à la mise en place de solutions œuvrant pour des conditions."


COMMENTAIRES



Si vous désirez laisser un commentaire depuis le site, vous devez être connecter sur le site.
Vous pouvez vous connecter soit par facebook ou directement sur le site


fb logo


Jean-Michel Jaeger
C'est bon d'entendre les 2 sons de cloche, on comprend bien mieux...

Retour en haut