Inscription
Connexion
fb
Mot de passe oublié
Icone Menu
A l’école de la vie.
19 mars 2014
206
308

Une maman complètement dépitée et désespérée nous a envoyé ce message, un peu comme on balance une bouteille à la mer.

Elle se sent totalement seule face à une situation qui empire chaque jour et qu'elle n'arrive pas à résoudre.

Peut-être avez vous des conseils ?

Des idées ?

Des solutions ?

Une maman désespérée demande de l'aide aux lecteurs.

Son témoignage :

"Ma fille est épileptique et en difficulté scolaire. Elle est scolarisée en 5ème à Bourail et depuis un an elle subit les moqueries de certaines de ses camarades "surdouées" qui lui rappellent sans cesse : "qu'elle est stupide, qu'elle ne ressemble à rien, qu'elle ne s'épile pas, qu'elle ne se maquille pas, et surtout qu'elle n'a pas de mec comme elles."

L'an passé dès le matin elles envoyaient quelqu'un la prévenir qu'elle allait se faire tabasser à la sortie, si bien que toute la journée ma fille pleurait, stressait, et était forcément encore moins disponible aux apprentissages.
J'ai rédigé un courrier au principal, une réunion a eu lieu mais aucune sanction n'est tombée rien, même pas une heure de colle ! L'année s'est terminée dès le conseil de classe mi novembre. Ouf !

Mais cette année rebelote, un simple regard a suffit à faire repartir toute l'histoire et à déchaîner leur méchanceté.

Elle ne peut quand même pas baisser la tête tout le temps.
A la gendarmerie on m'a informé qu'une plainte, non suivie par le procureur, ne servait à rien et ils m'ont conseillé de prendre contact avec les parents de ces jeunes filles. Je sais bien que cela n'aboutira a rien et j'ai trop peur d'aller au feu, je ne me sens pas une âme de pompier.

Nous vivons un véritable enfer. help !"
...
(Article soumis par la maman)


COMMENTAIRES



Si vous désirez laisser un commentaire depuis le site, vous devez être connecter sur le site.
Vous pouvez vous connecter soit par facebook ou directement sur le site


fb logo


Laurene Rangassamy
J'ai été élève 4 ans scolarisée dans cet établissement, Et je n'ai jamais vu ce type de comportement mais néanmoins le personnel éducatif fait très bien son travail . l'établissement n'a rien à voir avec ce problème, il faudrait remonté à l'origine de cette histoire qui a debuté sur facebook donc en dehors de l'etablissement.Donc au lieu de mettre en faute le college pensaient à contrôler ce que font vos enfants sur les réseaux sociaux et respecter l'âge réglementaire d'inscription.Et aussi je suis désolée mais ce n'est pas toutes les filles de bourail qui se prennent pour des miss bourail. Sur ce bon week end et bon courage a tout le personnel de cet établissement qui fait très bien son travail.
Derudder Lynda
Faites lui faire un sport de combat ... votre fille aura plus confiance en elle ... et puis si a leurs âge elles ont besoin de se maquiller c'est qu'elles ne sont pas si jolie que ca ;-) Courage à la maman que vs êtes !!!
Pam Schouene Str
quelle tristesse ! les enfants sont si méchants et les adultes bien peu intelligents ! j’espère que de part votre témoignage ces bécasses se reconnaîtrons et ferons profil bas !
Gregory Pierron
Aider votre fille a répondre a ces paroles pitoyable donné lui des arguments. Faites lui comprendre qu'elle vaut mieux que tous ce tas de petit con, qu'elle doit etre forte face à tant de haine et de méchanceté, que c'est gens veulent faire ça pour se valoriser, et que si elle était tous ce qu'ils disent il ne s'intéresserai pas à elle car elle serais alors comme eux et donc sans importance :) . Courage à toutes les deux :)
Inconnue
ps désolé pour les doublons !
Inconnue
Bonjour, je suis moi aussi maman d’un enfant qui ne rentre pas dans "les cases de la normalité d’aujourd’hui". IL fait des allergies alimentaires graves et ne peut jamais partager les bonbons, gâteaux d’anniversaires et autres repas avec les autres enfants. Il a eu maille à partir avec le système scolaire. Le problème n’est pas que lié aux autres enfants mais aussi au comportement des instituteurs, professeurs, personnel des écoles qui n’ont pas appris à gérer les différences. La mise à l’écart faite par les adultes, même si c’est dans un principe de protection de votre enfant, en fait un paria. Nous avons trouvé une solution que vous pouvez essayer, nous avons demandé aux instituteurs d’organiser un exposé sur « les différences qui peuvent poser un problème dans la vie ». Notre enfant a donc parlé de son problème avec ses mots et l’aide des infirmières scolaires, créant un débat sur la difficulté que sa différence engendrait. Cela a permis de mettre des mots sur sa souffrance face au comportement des autres, à leur incompréhension. Aujourd’hui il est au collège et parle sans problèmes de ses obligations face à son allergie, il peut expliquer sans problèmes pourquoi il ne va jamais au resto avec les potes et cela passe sans moqueries. Il y aura toujours des personnes stupides et c’est souvent lié à leur ignorance. En faisant ce type de discussion ouverte à l’école cela permettra à votre fille de trouver des personnes qui la comprennent, qui ont peut être aussi des choses qui leur « pourrissent » la vie, et remettra à leur place celles qui sont trop stupides pour comprendre. Bon courage à votre belle et surtout le plus important c’est le droit à la différence
Inconnue
Bonjour, je suis moi aussi maman d’un enfant qui ne rentre pas dans "les cases de la normalité d’aujourd’hui". IL fait des allergies alimentaires graves et ne peut jamais partager les bonbons, gâteaux d’anniversaires et autres repas avec les autres enfants. Il a eu maille à partir avec le système scolaire. Le problème n’est pas que lié aux autres enfants mais aussi au comportement des instituteurs, professeurs, personnel des écoles qui n’ont pas appris à gérer les différences. La mise à l’écart faite par les adultes, même si c’est dans un principe de protection de votre enfant, en fait un paria. Nous avons trouvé une solution que vous pouvez essayer, nous avons demandé aux instituteurs d’organiser un exposé sur « les différences qui peuvent poser un problème dans la vie ». Notre enfant a donc parlé de son problème avec ses mots et l’aide des infirmières scolaires, créant un débat sur la difficulté que sa différence engendrait. Cela a permis de mettre des mots sur sa souffrance face au comportement des autres, à leur incompréhension. Aujourd’hui il est au collège et parle sans problèmes de ses obligations face à son allergie, il peut expliquer sans problèmes pourquoi il ne va jamais au resto avec les potes et cela passe sans moqueries. Il y aura toujours des personnes stupides et c’est souvent lié à leur ignorance. En faisant ce type de discussion ouverte à l’école cela permettra à votre fille de trouver des personnes qui la comprennent, qui ont peut être aussi des choses qui leur « pourrissent » la vie, et remettra à leur place celles qui sont trop stupides pour comprendre. Bon courage à votre belle et surtout le plus important c’est le droit à la différence
Inconnue
Bonjour, je suis moi aussi maman d’un enfant qui ne rentre pas dans "les cases de la normalité d’aujourd’hui". IL fait des allergies alimentaires graves et ne peut jamais partager les bonbons, gâteaux d’anniversaires et autres repas avec les autres enfants. Il a eu maille à partir avec le système scolaire. Le problème n’est pas que lié aux autres enfants mais aussi au comportement des instituteurs, professeurs, personnel des écoles qui n’ont pas appris à gérer les différences. La mise à l’écart faite par les adultes, même si c’est dans un principe de protection de votre enfant, en fait un paria. Nous avons trouvé une solution que vous pouvez essayer, nous avons demandé aux instituteurs d’organiser un exposé sur « les différences qui peuvent poser un problème dans la vie ». Notre enfant a donc parlé de son problème avec ses mots et l’aide des infirmières scolaires, créant un débat sur la difficulté que sa différence engendrait. Cela a permis de mettre des mots sur sa souffrance face au comportement des autres, à leur incompréhension. Aujourd’hui il est au collège et parle sans problèmes de ses obligations face à son allergie, il peut expliquer sans problèmes pourquoi il ne va jamais au resto avec les potes et cela passe sans moqueries. Il y aura toujours des personnes stupides et c’est souvent lié à leur ignorance. En faisant ce type de discussion ouverte à l’école cela permettra à votre fille de trouver des personnes qui la comprennent, qui ont peut être aussi des choses qui leur « pourrissent » la vie, et remettra à leur place celles qui sont trop stupides pour comprendre. Bon courage à votre belle et surtout le plus important c’est le droit à la différence
Antonio Poza
Une idée qui pourrait être prise très au sérieuse et qui pourrait faire bouger les choses : Vous déboulez chez les gendarmes, une arme a la main et vous dîtes aux gendarmes que s'ils ne font rien pour la situation de votre enfant, vous le ferez ! Les gendarmes ne peuvent vous arrétersur simple paroles de votre part. Par contre ils vont tellement strésser qu'ils se bougeront le cul ;) Nous l'avons déjà fait et cela avait marché. courage on est tous avec vous, c'st a cela que sert aussi une cocoteraie ;)
Théo Martel
Il ne faut pas une âme de Pompier il faut beaucoups plus ! Dans quelle ont monde ont vie la --"
Janine Buigues- Gosse
j'ai eu un élève à qui cela est arrivé, j'ai fait punir les coupables ; et j'ai conseillé aux parents de changer d'établissement et comme c'était un garçon de lui faire apprendre un art martial pour que l'enfant reprenne confiance en lui !
Naaucue Jntn
Faut prendre le taureau par les cornes ! Si on ne bouge pas pour votre fille... • Se rapprocher de l'APE • Assistante Sociale du Collège • Consultez un PSY • Qu'il y ait suite ou pas à cette affaire, la gendarmerie doit prendre votre plainte...cela laissera une trace...c'est de la non assistance à personne en danger quand même ! (On m'a fait le coup aussi je me suis dirigée vers une autre brigade, la plainte a été déposée) • Association Violence sur Mineur ou je ne sais qu'elle autre assoc' défendant les droits de l'enfant.. Merde quoi ! C'est toujours quand les choses sont graves et irréversibles qu'on se bouge le Q... Pffff ...
Lamile Elaisha
http://www.agircontreleharcelementalecole.gouv.fr/
Quentin Lamy
une grande baffe dans la tronche des pouffiasses qui lui pourrisse la vie
Jackelt Hamou
Jpropose kil fodré prendre un rdv avk le prof principale , le principale , la victime et les filles concerné ps et de les engueulés devant tt le collége afin kelles soit humilier ... Sa leur apprenda a er d kou de p... Dezolé du terme ... Mé voila ma pensee...
Yohan Yoz Nemia
Bon courage a la maman pour cette difficile epreuve! C'est votre fille la meilleure! Que ces chipies (restons poli) n'oublient pas que la roue tourne! Et la....
Chrys Guerin
Chère Maman je pense qu'il faut intervenir directement dans la classe avec l'accord d'un prof même si votre enfant sera gênée sur le coup les petites pestes se prendront la honte devant leurs camarades (ne pas les citer seulement les toiser froidement de votre regard ) qu'elles sachent ce qui les attend et que votre enfant sache qu'elle est protégée elle en sortira plus forte et plus sûre d'elle... courage <3
Nico Robert
prendre note de tout ce qui se passe, voir si il y a des témoins qui peuvent corroborer le témoignage de la jeune fille, garder des preuves que des mesures ont été prises pour essayer d'améliorer la situation diplomatiquement dans un premier temps (garder preuves des rendez-vous avec les responsables scolaire de l'établissement et de toute actions administrative qui aurait pû être effectuée), prendre un rendez-vous avec un psychologue qui établira un bilan sur le fait que la jeune fille est en situation d'harcèlement morale qui peut lui causer préjudice ( dépression nerveuse qui peut avoir de grave conséquence pour votre fille) et prendre contact avec un avocat, retourner ensuite voir le ou la principale de l'établissement en question et l'informer que si des mesures ne sont pas prises pour que cela cesse définitivement vous vous retournerai contre l'établissement car il peut y avoir là non-assistance à personne en danger voir si on veut aller encore plus loin "incitation" au harcèlement et à la persécution car si rien n'est même tenté pour que cela cesse c'est bel est bien ce que cela signifie.
Christophe Etcheto
moi je crois qu'il vaut mieux sortir d'une école qui n'est pas capable d'assurer et d'assumer la sécurité d'un enfant !! alors évidemment pour allez ou ?? faut poser simplement la question au Gouvernement, via peut être une plainte, une main courante, pour aboutir, de toutes façon à quelques choses ! Il faut parfois allez au extrême pour arriver à une solution ! c'est malheureux mais c'est comme ça !!
Mickaëlla Jizdny-Kaddour
Bonsoir, allez à la police municipale ils sauront vous aider et trouveront des solutions
Dorothée Abé
Essayez de faire un courrier au procureur de la république au vice rectorat au proviseur du collège avec accusé de réception ils seront obligés de vous répondre et faites ce que Clara N'guyen vous conseille ne baissez pas les bras courage
Sarah Fandoux-Roussel
Courage à cette maman est à sa fille ! Si vous me lisez par hasard, j'aimerai vous dire ceci : surtout que votre fille s'accroche et qu'elle se dise que plus tard, les "surdouées" qui s'en prennent à elle viendront faire le ménage chez elle ! Avec un tel comportement on ne va pas bien loin ! Alors qu'elle s'accroche à ses études, qu'elle trouve le courage au fond d'elle. Et qu'elle garde à l'esprit qu'il y a des gens qui l'aiment et qui sont là pour elle.
Leay Kacha
Mooo maais Soon CHIIER " Lyaston WwL'styleweo ???? Tconnais la fille laa ????
Fabien Saint-Marc
Moi je peut petetre l'aider chui éleve au collège de boularie et je peut petetre l'aide donc j'aimerais savoir son prénom
Christine Sumioka
Peut être relooker votre fille , pour qu'elle puisse prendre confiance en elle. Demander à l'établissement de faire une réunion général avec tous les enfants et profs pour faire un résumé sur le risque de ces situations. En Amérique ils le font bien et cela marcherait bien. Voir si votre enfant n'a pas besoin de parler avec un psychologue , pour vider son sac et peut être l'aider à mieux vivre cette année . Si elle aime le sport l'inscrire pour qu'elle puisse se défouler . Bon courage.
Emilie Hyest-Tuulaki
Je suis aussi professeur au collège de Bourail, comme dit Aude Lafleur, parlez en à la principale, ce n'est pas le genre à laisser faire!
Fabien Saint-Marc
Chui au collège de boularie et j'aimerais savoir qui ces cette fille
Martine Gallot Derudder Bonhomme
On m'a parlé d'un cas similaire, en fait la solution est qu'il ne faut pas que votre fille reste seule. Il faut qu'une personne de votre entourage la persuade qu'elle doit absolument se faire des amis et intégrer une "petite bande" la meilleur soit-il... Bon courage !
Chantal Chandioux Deneuville
mais dans quel monde on vit ! lire que personne n'intervient est incroyable !!! j'esperes que vous allez trouver de l'aide pour sortir votre petite de cette torpeur!!!!
Aude Lafleur
Je suis professeur au collège public de Bourail en segpa, avec des enfants qui ont de gros handicaps. Les enfants sont méchants, certes, mais chez nous ce genre de comportement est sévèrement puni. Connaissant notre principale et sa poigne je doute qu'elle laisse passer de tels agissements. Quant aux profs du public, ils sont également attentifs à ce type de situation. Comme Muriel, je n'ai pas entendu parler de cette histoire. J'ai proposé mon aide en MP si nous sommes effectivement concernés. J'espère que cette enfant trouvera une oreille et un soutien ferme.
Sandra Cagnewa
Il me semble que c'est du harcèlement et quoi qu'en disent les gendarmes, portez plainte, faites un courrier à l'APE et retournez voir le proviseur. Ne baissez pas les bras. Courage !!!
Sina Tuisamoa
Il faudra discuter avec ces filles et je dis bien discuter!!! Leur faire comprendre ce qui se passe avec votre fille...
Shiryu Lov
c'est repugnant d'avoir des comportements dans ce genre la ce n'est pas la peine 2 se maquiller pour se montrer au monde l'important c'est qu'elle soit bien dans sa peau. je sais que ce n'est pas facile car les autres ne font que la poignardé c'est une realite mais meme si elle est tristr jespere qu'elle saura avoir confiance en elle et ne pas désespéré dans la vie et toi maman continue bien a t'okuper d'elle car je pense elle te remerciera de ce que tu as fait pour elle
Bobo Nobo
Bravo Brigitte Hardel
Sandrine Jean-Jacques Fricotté Épouse-Toiroro
Il y en a qui sont à la direction d' établissement pour vraiment taper la cloche mais allez voir le procureur bordel !!!!! Essayer merde !!! Votre enfant c' est votre vie !!!!!!!!!
Sandrine Jean-Jacques Fricotté Épouse-Toiroro
Je ne veux surtout pas juger la maman mais avec les suicides pour ce genre de cas faudrait essayer de devenir pompier
Mike Soero
Pour mon enfant j'irai au feu... et je mettrai le feu si c'est nécessaire... cette enfant à besoin de vous... de votre protection.... et encore pendant longtemps... alors soyez la maman pompier....
Jonathan Tamatoa Mu San
Sa a peu être était dit mais il faut porter plainte pour harcèlement moral et physique car la lois par du principe que du moment ou ont nuis a la liberté de l'autre il se met a dos la justice et si cela ne fonction pas lettre au procureur de la république en copie le chiens bleu et pk pas la mairie concernée et puis le vice rectorat sans oubliée la province Sud car C'est enfant sont stupide car l'intelligence c'est de comprendre son prochain enfin sa c'est mon avis
Brigitte Hardel
il existe un texte de loi sur le harcèlement dans les établissements scolaires, sorti en 2013 il me semble. Vous pouvez porter plainte car ces agissements peuvent être dramatiques pour un enfant.
Loÿ Sia
Suis 2 tout coeur pour 7 jeune maman avec sa fille C du n'importe quoi enfin y a t-il pas âme dans vos coeurs à C jeunes sans cervelle ? J'sais que ce n'est pas facile ce qu'elle endure 7 maman avec sa fille...soyez courageuse allez de l'avant voir le directeur et les professeurs sont là que font-ils au juste quand une élève subit D moqueries de C bandes 2 jeunes bâtard oulalalala ça aurait pu être l'un des enfants de n'importe qui mais si CT ma fille j'irai bieeeen me planter devant l'école et leurs donner 1 bonne leçon.......courage ce n'est pas facile ns ns mettons à votre place...
Patricia Bernard
Plutôt qu'une démarche individuelle, les parents qui rencontrent ce genre de problèmes avec leurs enfants (harcèlement en l'occurrence) ne peuvent-ils pas se rassembler pour une démarche commune auprès du principal, ou plus haut, au vice rectorat? Ces comportements doivent cesser et être réprimés : n'y a t'il pas un "conseillé d'éducation " et ne peut-il pas convoquer les fautifs dans son bureau, avec les parents ? Ce n'est tout de même pas aux parents de régler ce genre de problème au sein de l'établissement !
Dylan Vaillant
pfff sa me repugne de voir la mentalité des jeunes de maintenant ...
Boris Leroy
c'est pour des conneries comme ca que je ne veux pas que ma fille grandit dans ce pays a la con!!!!!
Denise-Anne Algayres
je viens d'emménager à bourail et ma fille a commencé à subir la même chose, mais dans l'autre collège. les copines se moquaient d'elle car elle n'était pas épilée (à 11 ans ...), donc j'ai commencé par l'épiler, mais ça n'a pas cessé. j'ai rencontré la maman de celle qui l'embêtait, et heureusement que ça s'est calmé. les filles de bourail ont toujours été déguisées en mini-miss foire de bourail et en 30 ans ça n'a pas beaucoup changé. il faut mettre la pression sur le proviseur, le vice-rectorat, mais aussi les parents directement. au pire changez la d'établissement, le privé est très bien, les enseignants et la direction à l'écoute des élèves et des parents.
Valerie Tein-bai Ep Courdil
pffff, ça m'enerve ce genre de comportement, c'est du harcelement, ben moi si j'etais proviseur je ferai comme un forum , je reunirai tous les enfants, des professionnels d'education et de santé et leur expliquer à tous ces jeunes l'importance d'accepter les différences de chacun, et comment ils reagiraient eux si ils etaient dans la situation de cette jeune fille..ouuuuu que ça m'enerve, allez courage à cette famille
Anne-Marie Revercé-Algayres
Il ne faut jamais laisser passer ce genre de chose, c'est horrible pour un enfant de vivre ça, il faire bouger les choses en justement mettant cela sur la place publique
Bobo Nobo
Pas d'accord ! Elle a le temps et peut être qu'elle en éprouve pas le besoin si pour être aux normes faut s'attifer NIET
Thierry Mangin
je crois que le proviseur de l'établissement va vous recevoir ! ;) je l'sens !! :)
Marélia Alonzo
C'est inadmissible!!! A partager sans limitation afin que cela soit vu par le plus grand nombre et peut-être que certains(es) se reconnaîtront et se remettront en question!!! "Mieux vaut être stérilisé par l'intelligence que fécondé par la sottise."
Bobo Nobo
Merci au Mr qui vient de me rappeller et m'a écouté sur le sujet merci d'avoir promis de régler ce problème rapidement en espérant que vous tiendrez votre promesse et je vous dit MERDE pour l'avenir
Sophie Lemaistre
Je vs souhaite bien du courage à toutes les deux ....
Philippe Bideau
pourquoi ne pas voir avec le vice rectorat , eux on le pouvoir de bouger , et en ont même l,obligation !!!
Gynatlslcc Ihaoj Kausuo
déjà 1ere chose parler a sa fille la reconforter et kel garde la tete haute et ke la maman decide de voir les APE sil font rien le cpe apre le proviseur apres le vice rectorat !!! bon courage pour la maman e je suis avec tout cœur avec elle !!!
Bobo Nobo
OK Jean-Charles Esmangart de Bournonville c'est le meilleur remède on y pense tous mais si légalement rien n'est fait pour ces pourritures t'inquiète que toi tu fait justice et là par contre tu ramasse
Murielle Pasdeloup
Bonjour, voyez le problème avec le responsable de l'établissement. Dans le collège de ma fille, il y a des enfants handicapés, ils sont dans des classes avec des élèves "normaux" et tout se passe très bien. Je n'ai jamais entendu quoique ce soit comme réflexions ou moqueries de la part des autres élèves. Par contre si votre fille en souffre, voyez le problème avec un psy. Cela la soulagera d'en parler et vous aussi......Bon courage à vous et votre fille........Et n'oubliez que vous n'êtes pas seules toutes les deux, que des personnes sont avec vous !!!!
Bobo Nobo
Excellent Marion Megmaunc par contre si ce n'est pas dans le votre peut-être que vous pourriez contacter l'autre APE ? Merci pour cette enfant et sa maman
Marion Megmaunc
si c'est au privé, je connais pas les personnes de l'APE , mais bon je dois pas etre la seule a avoir vu ce post donc si c'est chez eux et pas au public j'espère que dans ce cas ils prendront leurs responsabilités
Marion Megmaunc
Bonjour à tous, je ne sais pas le quel des 2 collèges c'est, mais je fais partie de l'APE au public et j'ai pris contact avec la présidente, elle se renseigne voir si c'est chez nous (on as pas eu de plainte cette année) et si c'est le cas, que la maman n'hésite pas a contacter l'APE en appelant directement au collège , on ne laissera pas cette petite puce et sa maman dans la détresse. Courage à toutes les 2
Bobo Nobo
De toute les façons qu'une ou un élève est une différence physique , sociale ou autre ne devrait pas faire l'objet de telles IGNOMINIES ! Le chef d'établissement devrait y veiller pour le bon déroulement le bon fonctionnement et la sécurité de tous IL EST RESPONSABLE DE LA SITUATION ET DE CE QUI POURRAIT EN DECOULER ! Il doit avoir de la merde a la place du cerveau
Ryan Lepigeon Kmc
Franchement je trouve cela révoltent qu'à leur âge elles s'epilent, se maquille mais surtout quelles se moque de votre fille. Etant moi même épileptique je ne supporte pas que l'on se moque de ma maladie. La seul chose qu'il ne me reste a dire c'est que se sont que des petites conne (excusez mon language) mais surtout de ne pas lacher l'affaire et donc si il le faut harceler le principal pour qu'il vs écoute. Bon courage a cette fille est sa maman.
Bobo Nobo
Emeka Wenehoua pourkoi changer d'établissement ? Ça me ferais bien chier elle demande qu'a apprendre c'est l'encadrement et le chef d'établissement qui sont des nazes ! Sur qu'un de leurs proches serait victimes de ces petites pourritures l'affaire aurait été réglé illico-presto ! Et voilà comment arrive l'irréparable suivez l'actualité cela c'est passé il y a quelques mois en France
Franck Blanc
je n'ai pas de conseil mais je partage, ça doit se savoir, mais surtout ça doit cesser
Stephane Motuku
Bon courage a vous deux et allez voir les parents de ces filles.Que Dieu vous bennise et vous gardes.
Harry Madeline
Pfff elles ferais mieux de ce ragarder avant de traitée les autres comme ça!!!! c'est le genre de filles à papa ou maman ça!!!!! vraiment méchantes à leur ages elle ce maquilles dja au lieu de rester simple
Pharaon Oricia Rama
je vous souhaite bon courage et dites vous que la machansté n'a jamais payer ;Elles veront c'est filles la le jour que ca leurs arrivera elles rirons moins .RESPECT A VOUS .
Pharaon Oricia Rama
c'est vraiment de la mechansté gratuite .Je pense que c'est au directeur de l'etablissement de regler ce probleme , n'hesitez pas a allez le voir ,il est la pour faire reigner l'ordre dans son etablissement .
Christian Bernard Chenu
une solution efficace est de rédiger un courrier au procureur de la république (tribunal de Nouméa ).il faut savoir que l’établissement ,et donc de ce fait le proviseur est responsable de ce qui ce passe a l’intérieur.
Rem's le Rebel
Je suis enseignant et il est hors de question que de telles discriminations se passent dans mes classes en tout cas, je ne laisse jamais ce genre de chose se passer. J'ai des élèves qui ont des PAI (élèves mal voyants, élèves mal entendants, élèves dyslexiques, etc... ). Ils sont tous intégrés et les moindres moqueries sont de suite réprimandées car c'est aussi le rôle des enseignants qui sont des éducateurs même si on ne se substitue absolument pas aux parents. Si la direction de l'établissement ne fait rien, un conseil, ne pas hésiter à les prévenir que vous allez faire un coup de gueule via la presse écrite ou TV. Bon courage.
Joelle Martinez
Allez y battez vous pour votre fille, mais surtout battez vous AVEC elle...c'est ELLE qui doit s’imposer. Elle n'est en rien différente d'une autre jeune fille. aidez là a grandir, a s’habiller, se faire belle, a relevé la tête, la position de victime aggrave souvent les choses. je serais heureuse de pouvoir vous aider car je ne connais que trop la cruauté des ados. Elle peut et dois trouver sa place, même si elle est différente et justement parce qu’elle est différente.
Knky Raf Oxy
C'est Révoltant cette situation qui n'est malheureusement pas unique et insolite mais la maman de cette jeune fille pourrait également prendre son courage à deux mains et aller Voir les parents des autres jeunes filles.. Et si vraiment elle a peur bah elle n'a qu'à inscrire sa fille ailleurs..
Coco Der
Débarquer au collège avec une bande de frères pour récupérer la petite au moment où les sous-douées sont autour d'elle ! ggggrrrrrr
Dany Banreu
Les chiens ne donnent pas des chats. Trouvaient les pommes pourries, et vous comprendrez pourquoi le pannier est aussi touché.
Shinigamylle Pomme
TrouvEZ Dany, trouvez :) !
Antonio Poza
Avec la pomme pourie on peut faire du bon Kalva cela dit :D Ahahah
Dominique Cho
je ne sais pas si çà va vous aider ou si vous ne voudrais pas l'experimenter ,mais si vous aurez tout essayé et que rien n'a marché ,essayez JESUS çà marche ,maintenant à voir si la foi vous interpelle ou non, c'était juste une idee ,et je compatis à votre dtresse et j'espére que tout s'arrangera pour vous .....
Tam Arioi Vahine
peut être que l'établissement devrait faire une réunion pour sensibiliser les élèves pour parler de cette maladie qui est l'épilepsie pour que ces jeunes filles idiotes comprennent ce qu'elle vie tous les jours et que si elle avait pu s'en passée elle l'aurait bien fait!.....peut être que ce serait une solutions ?
Seppa Kuntzmann-ortiz
Changer d'établissement c'est accepter ce genre de chose et je ne pense pas qu'à bourail il y ai 50 collèges!!! Il ne faut pas laisser passer ce genre de moqueries... C'est du devoir du directeur de faire en sorte que cela cesse!
Ludovic Chevereau
j'espere que ce proviseur ne ce presente pas au election!!!!lol
Emeka Wenehoua
le plus simple c 2 changé d'etablissm ent!
Linda Nguyen
La roue tourne un jour ou l'autre. Elles mériteraient une bonne branlée ces filles mais Faire qque chose de stupide pourrait vous causer du tord. Plainte pour harcèlement moral. Convocation des parents des filles concernées pour leur raconter ce qui se passe peut être que ces parents ou certains d'entre eux jouent encore le rôle de "Parents". Il ne faut surtout pas laisser cette pauvre gamine dans une situation. Il faut agir maintenant avant qu'il ne soit trop tard.
LN Lyan
Pff c pa possible de voir sa! Mais votre fille ne pourra jamais avancer avec ce genre de fille car le stresse et l angoisse augmente le risque de provoquer des crises! Comment peut on laisser cela se faire dans l enseignement!!!!
Bart Sims
Prenez peut être rendez-vous chez le psycologue scolaire de cet établissement avant d'aller voir le principal. Le psycologue écoutera beaucoup mieux vos dires, suivra peut être par la suite votre enfant et pourra mettre le doigt sur des points sensibles de cette histoire. De plus, il ira voir le principal et ses paroles auront un autre poids que les votres malheureusement.
Roberta Meureureu-Gowé Pita
Aller plus haut .....bon courage ...ne vous laisse pas faire ....
Enora Heafala
Non mais n'importe quoi il faut prévenir les parents moi si ma fille fait sa et que je suis pas au courant et puis je sais qu'elle agit comme sa en tant que maman je la punirais et lui expliquerais par exemple de se mettre a la place de cette petite enfin moi je dit sa mais je ne sais pas comment vont réagir les autres. Mais faudrait que vous parlez a APE ou au directeur de vous aidez il est la pour...
Brigitte Robert
Les filles, les sans cervelles qui vous prenez pour des caïds..... Si vous lisez ce message, réfléchissez du moins essayez avec ce peu de cervelle qui vous habite.Que feriez vous si l'on traitait votre sœur, votre frère,ou vous même de la sorte? Mettez vous devant votre miroir et demandez lui qui est la plus belle, la plus intelligente et la plus humaine, et la vous ne verrez que votre image de filles égoïstes et sans cœur, pas beau tout cela... N'est ce pas. Et si le miroir pouvait vous répondre il dirait que la plus belle d'entre vous c'est bien cette jeune fille que vous faites souffrir par votre bêtise. Je souhaite à cette maman le courage de ne pas baisser les bras, continuer de parler sur les réseaux ,pour que ceux qui ne font rien pour vous aider se prennent la honte..... Et surtout dites à votre fille qu'elle est la plus belle, et que vous n'êtes pas la seule à la penser, je suis sûre que beaucoup de maman ici vous soutiendront du fond du cœur.
Damien Beaudeau
Et une plainte pour harcèlement moral ?? Courage !
Monique Danièle Trigalleau-Nicholls
beaucoup trop de gens ignorent ce que c'est le handicap, quel qu'il soit ! ils n'ont aucune idée de ce qu'est la vie d'une personne handicapée et celle de son entourage ! c'est très lourd, c'est un combat au quotidien sur tous les plans y compris face au regard des autres ! il faut le vivre pour savoir et comprendre la douleur morale (et parfois physique) que cela engendre. Et je dis à tous ces gens méchants que "ça n'arrive pas qu'aux autres" !
Erika Anicca
Puisque la gendarmerie ne semble pas vouloir vous aider....Un courier au Procureur de la République. Mieux vaut s'adresser au Bon Dieu qu'à ses Saint. Il me semble qu'on lui écrivant la procédure est se met en place automatiquement....Si je me trompe, merci de corriger .....Sinon courage. Face à la connerie humaine il n'y a pas de remède....en dehors d'avoir pitié de ces pauvre filles sans cervelle et sans coeur
Monique Danièle Trigalleau-Nicholls
Faîtes une lettre au vice-rectorat avec copie au proviseur.... et si ça ne bouge toujours pas, tapez encore plus haut : au responsable de l'enseignement au gouvernement ! et même aller en parler au maire, après tout pourquoi pas hein ! mais il faut arrêter cela de suite là, ça urge ! et en attendant, eh ben, choper les petites pestes à la sortie (ou à l'entrée) des cours et leur mettre bien les points sur les "i", leur faire peur, et si elles ont le culot de se plaindre à leurs parents, hé bien vous saurez quoi leur dire à ces fameux parents hein !!!! (qui ne sont peut-être même pas au courant des agissements de leurs progénitures !) expliquez-leur ce qu'est l'épilepsie ! bien que c'est au proviseur de faire cela normalement ! mais ne laissez surtout pas les choses continuer ainsi, agissez madame, foncez ! c'est l'équilibre et l'épanouissement de votre fille qui est mis à mal là ! bon courage à vous et votre fille.
Veronique Ledroit
c'est à l'école de gérer ce type de problème. Le proviseur et surtout le conseillé principal d'éducation, c'est de sa responsabilité.
Mi-Ange Mi-Demon
Atterrir a l'ecole et 'attendre les fameuses personnes qui s'amusent a emmerder votre enfant,leur parler et si besoin distribuer quelques giffles!Effet garanti.Bon courage a vous
Domi Mongodin
Mon fils aussi en a fait très jeune... Il a tenté de se pendre avec ses bretelles...!! Il avait 6ans.. La meilleur solution pour "nous" vous c'est de demander au principale et l'infirmier du collège une information pendant une heure de cours avec le prof de S V.. Vous n'enlèverez pas la bêtises et la méchanceté des individus...!!?? Cordialement
Nanou Grt
ou alors adressez vous directement au vice rectorat, à l'inspecteur, et expliquez la situation ...
Adydy Tial Hnapetnns
Faut dénoncer ce directeur ! Pi faudrait les déshonorer devant tout le monde ces pestes là !!!
Remi Ferey
Suivez le conseil de clara et harcelez le directeur. Quand on demande gentiment et que l'on est pris pour un c.. . Faut senerver...
Celine Beuf Ressegaire
je pense aussi qune reunion parents enfants proviseur sinpose tout le monde dans la meme piece ou on esplique la maladie de ta fille et la mechancetee des copine qui pourrais pousser une jeune fille a commetre ireparable et faire comprendre a cette bande d abruti qune gamine souffre deja assez ca suffi ! leur faire prendre conscience que demain ca peut etre elles qui sois touchee par la maladie putain que l humain est con povre puce courage vous !!
Lindsey Tuiseka-Taaviri
moi jdit des bonnes baffes à ces ptites jeunes là pfff des vraies charges
Hawkins So High
Une seule solution :) botter les filles qui lui font sa. Eh ouais ^_^
Sia Ftn
ptdrr (y) voilaaaa.
Alex Peyronnet
+1 !
Takah Lafaele Tuigana
Ché cha ossi !! Bon p'tit tia niu dans le dos laa !!!
Isabelle Santos
C'est incroyable le soutien que vous avez !!! Courage rien est perdu ! Donnez moi le nom du collège en privé ou est scolarisé votre fille. Merci
Ayenns Bernalo
NEET !
Dawn Kareen Scott
Ici au Canada, sur l'ile de Vancouver les ecoles ont mis en oeuvre des ateliers de discussion anti-brimade ou les étudiants sont exiges de participer chaque annee scholaire. Une fois par an, afin de prendre conscience sociale de ce comportement ignoble, tous les gens du pays portent un t-shirt rose representant le jour "anti-bullying". Grand courage a vous et votre fille!!
Ayenns Bernalo
SEULE SOLUTION: des claques ou des menaces -_- . Ya que çà qui marche chez les jeunes!
Fabi Lou
c'est vraiment terrible de vivre une horreur pareil, mais je suis certaine que vous allez trouver la force d'aller au feu comme vous dites, comme une lionne pour défendre son petit. je me permets de vous conseiller de commencer par noter, comme cela vous vient à l'esprit tout ce que vous avez sur le cœur, tout ce que vous avez envie de hurler...sous le coup de l'émotion il est parfois difficile de trouver les mots juste, alors que par écrit, d'une part ça permet d'évacuer le trop plein d'émotion, d'autre part ça permet de se relire et de mieux choisir son discourt. Ensuite il faudrait vous rapprocher d'une psychologue scolaire, de la conseillère d'orientation, du principal bien entendu, de l'infirmière de l'établissement ou encore de l'assistante sociale. Ne lâcher RIEN, même si certaines personnes veulent minimiser votre démarche, en plus de sa maladie votre fille doit encaisser les méchancetés ce qui doit encore bien plus la déstabiliser. comme on dit l'union fait la force, alors n'hésitez pas et surtout ne vous dites pas ....ça ne servira à rien, je vous garantie que cela servira. essayez de ne pas vous emporter, montrer plutôt votre peine et votre inquiétude tout en étant ferme et déterminée. pour vous aider je me permet de vous conseiller un petit livre formidable de Jacques Salomé : le courage d'être soit, existe en livre de poche à 1000 frs je crois, facile à lire je suis certaine qu'il vous aidera à trouver courage et détermination. de tout cœur avec vous. Fabienne
Carole Lehmann Drémon
Il faut que votre enfant soit forte et se fasse aider pour l'être .... C'est inadmissible .....
Abisega Baouma
L'intimidation c'est puni par la loi enfin je l'espère et faudrait en parler au personnel de l'établissement. Courage et que votre fille garde la tête haute!!!
Daniella Lindsay Malivao Moehadi
MOI JE VS DONNE LE CONSEIL DE SUIVRE LES DEMARCHES QUE CLARA N'GUYEN VOUS AS DIT DE FAIRE ET IL Y AURA UNE SUITE A VOTRE AFFAIRE NE VS LAISSEZ PAS VS DECOURAGER !!!COURAGE :)
Colin Masse
chere maman
Helen Couvelard Danet
Tout à fait c'est au proviseur de faire un discours de moral en classe et de voir les petites vilaines en individuel. Écrivez au rectorat et au ministre de l'enseignement ça peut faire bouger les choses. C'est inadmissible que personne ne bouge. C'est inhumain.
Jérémy Pratz
Eduquez votre enfant de manière à ce qu'elle se sente forte et indépendante. Il est évident qu'un psychologue est toujours utile dans ce genre de situation mais tous le monde ne peut s'en offrir un.
Delphine Sielleur
Normalement, des conseillers d'orientation-psychologues exercent dans les collèges et peuvent être contactés et intervenir en cas de besoin, tournez-vous vers ces personnes ressources.
Catherine Massol
Il est tout a fait possible de faire venir un toubib à l'école, pour parler de l'épilepsie....c'est pas une maladie honteuse, il y en a dans énormément de famille....les choses expliquées sont des choses comprises....
Laurence Trigaleau
Ca me rappelle moi je me faisais insultés car je n'étais pas habillée comme elles, pas d'argent pour m'achter les nike a la mode, pas de copains, etc...aujourdhui a 28 ans deja propriétaire , salaire tres confortable et situation personnel enrichissante, et quand je vois une nana qui ma insulté (nouméa c'est petit) car j'étais differente, et ben maintenan je la plain.....la roue tourne pour tout le monde
Juju Waïa
Faire une réunion d'information pour ces élèves . Montrer que cette maladie n'ai pas facile a vivre tous les jours. Courage a elle
Onenc Number
écrivez au ministère de l'éducation nationale!
Marlyne Jacques Gossoin
l'APE dans tout ça elle est où, elle a le devoir de protéger les enfants et pire dans le cas de cette jeune fille autrement que les autres, soyez courageuse madame, pour faire de la PUB à cet établissement, j'aurais prévenu les médias pour faire taire tous ces imbéciles de gosses.
Pol Stf
toute façon y'a pleins de gosses maintenant qui ont plus de respect. les parents sont pas mieux: ils vont toujours protéger leurs sales mioches, alors que c'est des petites saloperies qui s'amusent à détruire la vie de personnes vulnérables. et malheureusement, ça commence déjà en primaire. j'aurai honte à la place des parents d'avoir des gosses aussi cons! moi mes gosses ils font ça, c'est 1 bon coup de ceinture devant toute l'école et ils ont intérêt à demander pardon, non seulement à la jeune fille mais aux parents. je sais qu'on va me dire que taper ça amène à rien, mais nous on a grandit comme ça, et je peux vous dire qu'on a jamais rien volé, ni fait souffrir qui que se soit dans notre vie.
Gigelle Cheval
je ss épileptique je ss passé par tt sa aussi moquerie et tt sa que jen tombé souvent malade j'ai faite tte les école de bourail du a sa je fesait 1 crise par jour parlé dite tt haux se que vs pensé dite stop sur nouméa il y a 1 bon neurologue si arrive 1 chose du a tt sa a cette personne elle on parle a sans medeçin il feras se qui doit faire , epilepsie et 1 souffrence marche la tete haute je ss épileptique j'en n'est souffere durant tt sa les medeçin qui mon aidé j'ai pas 1 scolarité comme tt les enfants il y a peux je ss partie du pays je vait me soigné loin de la n-c voie avec les medeçin temps épilepsie tu peux la géré je les aprie aprésant je vie fait comme moi vie prend contacte avec 1 bon neurologue lui vas t'aidé pour tt stabilisé si on tombette trot on cour parle on a temp medeçin qui te suis il t'aideras durant ma scolarité j'ai du avoir l'aide de mais docteur je ss épileptique depuis enfants ma 1 ere crise j'avait 2 ans jétais enfants je ss partie de l'école a cause des moquerie tt sa c'est dur acroche toi et voie l'aide des docteur y a 1 chose que je fesait pour plus que on se moque de moi quant j'entré chaque année on classe j'éxpliqué ma maladie prend la parole explique leur se qui et épilepsie la ou se situe tais médicament se qui faux qui face on cas de crise , dit leur bcp sur ta maladie
Nathalie Carre
je pense à qqch= mettez le nom et prénom de ces gamines sur fB, ça va les dissuader d'embêter votre fille !
Nathalie Carre
Honte à ces gamines si méchantes, et je souhaite un grand courage à vous et à votre fille, il faudrait qu'elle arrive à "passer par dessus" ces railleries, qu'elle se concentre sur ses cours, et surtout qu'elle ait la force de se rebiffer ! je vous embrasse toutes les 2.
Thierry Roué
C'est effectivement au proviseur de prendre les sanctions vis à a vis de ce qui se passe dans son collège ,il ne faut surtout pas laisser cette situation ainsi (qu'il convoque les élèves en fautes et leurs parents .Bon courage
Bruno Penati
La première chose à faire est de mettre par écrit ce qui se passe. Qui, quoi, où, quand et comment. Que votre fille vous relate exactement ce qui se passe. Qu'elle vous donne les noms de ses "tortionnaires". Vous faites ensuite un courrier en AR au vice-recteur en y joignant la photocopie du courrier que vous adressez également au Principal en les mettant en copie tous les deux. Vous mentionnez les éléments et rien que ceux-ci en leur demandant expressement de prendre les mesures nécessaires. A défaut de quoi vous pouvez terminer votre courrier en leur indiquant que plainte sera déposée pour Harcèlement dans une enceinte scolaire et une autre à leur encontre pour avoir laissé faire alors même qu'ils étaient parfaitement au courant. Surtout si cela s'aggrave !!! Soyez ferme. Juste deux courriers en leur rappelant peut-être qu'en métropole certains responsables d'établissement ont été condamnés pour ce même type d'attitude. Et n'ayez pas peur...
Caroline Giraud
Oui Bruno à raison ! n'hesitez pas à porter plainte contre la direction de l,etablissement , les profs...N'ayez pas peur mais surtout que votre fille oublie sa peur ,qu'elle garde la tete haute ! donnez lui la force d'affronter ses "peurs" ... signé une ex harcelée
Caroline Giraud
Et si jamais il vous est possible de le faire , changez là d'établissement , car même si les choses se tassent , elle ne se sentira jamais bien ,votre fille à besoin de s'epanouir ne laissez pas des "murs" se mettre entre elle et son besoin culturel , moi j'ai passé 4 ans à etre harcelée par des eleves , a tel point que certains profs disaient que c'etait moi qui les provoquaient (super) total j ai tout fait pour me descolariser et apprendre un boulot , j'ai 34 ans aujourd'hui et je regrette de ne pas avoir continué , votre fille à de la chance , elle a une maman qui s'en préocupe ...donc n'hesitez plus posez vos plaintes , menacez les et surtout changez là d'endroit
Jeff Kermit
Faut d'abord voir si la possibilité de changer d'établissement existe ...
Caroline Giraud
Oui c'est ce que j'ai ecris, mais cette jeune fille ne s'epanouira jamais là ou elle est , car même si les autres "connes" s'arretent , il aura toujours des regards , elle aura toujours le sentiment d' être rejettée , donc il faut tout mettre e oeuvre pour la sortir de là avant qu ça degenere , c'est plus facile à dire qu'a faire et justement tout faire jouer , ne sommes nous pas en periode electorale d'ailleurs ???
Sylvie Jouault Pericard
ils ont raison, il faut écrire au vice recteur, au principal, son professeur principal, l'association des parents d'élèves, porter plainte, la faire suivre par une psychologue pour qu'elle apprenne à vivre avec son épilepsie et qu'elle s'accepte telle qu'elle est, en discuter avec elle pour qu'elle évacue, la changer de collège si rien ne s'arrange car il y va de son bien être et de son avenir, demander conseil au medecin qui la suit pour son épilepsie, le harcèlement à l'école est un délit.
Caroline Giraud
Par contre je vais rajoutter une chose et apresje m'arrete , c'est votre rôle de maman aussi de faire en sorte que votre fille se sente mieux "physiquement" , une ado à besoin d'être coquette , sans y aller dans l'exageration non plus car ça reste une jeune fille , mais le minimum et en fonction des moyens , pour beaucoup ça peut paraitre superflu mais c'est normal surtout à leur age ,lesautres se moquent d'elle parce qu'elle est poilue, pourquoi ne pas faire en sorte à ce qu'elle ne le soit plus ? un simple mascara et brillant à lèvre peut faire l'affaire aussi ;) , c'est à vous à tout mettre en oeuvre pour que votre fille sesente bien dans sa peau et parfois ce genre de futilité aide beaucoup
Shinigamylle Pomme
Vos conseils, Caroline Giraud, étaient tous très bien, sauf ce dernier. Mettre du brillant à lèvre… ? Non, c'est pas du tout une solution. Une garde robe où elle se sent bien dedans fera tout à fait l'affaire, et lui évitera de tomber dans la sphère ridicule et malsaine (et totalement inutile) du maquillage.
Caroline Giraud
le "brillant à levre " est dans le cadre de mon commentaire une image ...le maquillage n'est pas malsain lorsqu'il n'est pas outrancier et si il est adapté à l'age d'une personne ,etre feminine n'est en rien inutile et ridicule ,vous ne mettez jamais un brin de mascara , ni un "gloss" chaque femmes ont differentes et heureusement mais de là à dire que de mettre un brillant à levre est malsain il ne faut pas exagerer non plus ...ce qui compte dans cette histoire c'est cette jeune fille et si de se sentir mieux et plus feminine peut l'aider pourquoi pas ...La feminité est un autre debat , le pour ou contre le maquillage aussi ...
Christelle Gerard
faites une main courrante a la gendarmerie ca protegeras votre enfant....pourquoi ne pas l aider a s"epiler et se maquiller ??n y a t il pas de structure specialisée pour les enfants en situation de semi handicap??je suis z oreille mais ca m afflige de lire ca.....
Alexandra Oswald
pouraije avoir le contact de cette dame ou lui transmetre le mien 81 93 55 merci
Kessy Mereaux
courage, tenez bon et luttez !! De toute façon dans la vie il faut toujours lutter surtout pour ceux qu'on aime !!!
Fotutata Shadyanick Maniulua
et bah allez leur faire subir les mêmes choz' k'L font à votre fille, TabaC les c ptites connasses pourries peut-être k'après leurs couillons de parents vont bouger pour les éduquer, si c'était ma fille et que personne ne change j'atterirais direct avc un flingue à l'école peutètr ke la sa va faire bouger c connard d'éducateurs pfffffffffff
Pearl Weg's
affichez les noms des parents , juste histoire de dire qu'ils élèvent bien leurs enfants ;)
Sandrine-Anthony À Pouembout
c est interdit de faire :)
Pearl Weg's
je me gênerai ;)
Jeff Kermit
Non, mauvais, car les parents pourraient alors porter plainte pour diffamation ... mieux vaut suivre les conseils que la maman porte plainte en 4 exemplaires comme expliqué dans de nombreux com. :)
Pearl Weg's
y a plus de loi chez nous ;)
Mill Enys Taufana Muliloto
Courage a cette dame et sa fille! Que ces filles soient punis de toute manières qu'ils puissent ! Tssss des bonnes baffes a ces gamines grrrr
Lilie Friederichor
C'est vraiment le monde à l'envers! Il est évident que les ados sont très méchants , très moqueurs et ce depuis la nuit des temps, mais ce sont aux adultes justement de les éduquer , de leur montrer les barrières a ne pas franchir! Et ceux qui pourrait avoir les moyens et le pouvoir de faire bouger les choses n'ont pas de couilles! Difficile de conseiller de se battre mais trop facile de baisser les bras! ... Bon courage !
Fred David
peut etre lui faire envoyer c cours a la maison comme sa elle est tranquille ....
Rootsboys Dav's
peut etre lui faire envoyer c cours a la maison comme sa elle est tranquille ....
Fabienne Henriot
Je ne suis pas psychologue, mais il y a sûrement un conseiller au collège qui pourrait vous aider dans la démarche. J'ai vu une émission ou une enfant était différente et elle subissait des moquerie constamment, l'établissement à organiser une grande réunion avec tous les élèves, les enseignant, certains parents pour expliquer cette différence, pour sensibiliser tout le monde et les suites que ça pouvait engendrer. C'est important de vous faire conseiller par un professionnel. Les plaintes ne serviront à rien si on explique pas aux enfants le fond du problème. C'est mon avis et ça n'engage que moi. Bon courage
Aurel Losa
le mieux est de la changer de collège je pense
Jojo Calzo
oui, je ne connais pas le collège public de Bourail, mais si elle est là bas, je lui conseille de passer au collège privé, les professeurs sont sympa, c'est un bon collège, Bourail n'est pas très grand, mais peut être que ça aidera un peu. C'est sure que c'est une fuite, mais si n'y le collège, ni la gendarmerie n'intervient...
Oui-Oui Domi
Je soutiens l'idée de Jojo Calzo, l'ambiance au collège publique n'est pas saint pour un enfant qui ne parvient pas à se fondre dans le moule... le collège du Sacré-Coeur est plus convivial et les professeurs à l'écoute des élèves.
Sandrine-Anthony À Pouembout
a cet âge la , l acharnement peut pousser un ado au suicide ....il est du DEVOIR de la maman de PROTEGER son enfant donc PORTER PLAINTE contre X pour HARCELEMENT MORAL DANS L ENCEINTE DE L ETABLISSEMENT SUR UN MINEUR ( ce qui permettra au juge de mettre aussi en cause ce satané directeur qui n a pris aucun decision face a cette situation et qui par consequent met aussi al vie de votre enfant en danger ) bon courage et BOUGEZ !!!
Mapatogi Tui Siuli
Ouh la la mérite des raclées ces pestes... Bande de profiteuses... Toujours plus fortes à plusieurs pfff
Guillaume Toupik
Si l'enfant est physiquement capable, il faut avant tout qu'elle réalise son potentiel, à mon sens, rien de mieux qu'un sport comme l'aIkïdo, elle prendra confiance en elle, elle transformera les frustrations, et un jour ce sera la grande revanche. Pas la vengeance, sinon l'enseignement n'aura servi à rien, mais juste la revanche, le match retour. Le tir à 400m peut être un bon exutoire aussi...
Compagny Laurent
L'école c'est plus ce que c'était, maintenant il faut lutter pour étudier ou pour sauver ta peau! C'est quoi ce principal qui est même pas capable de faire respecter l'ordre dans son établissement BRAVO l'enseignement, c'est pas grave tant que ça n'est pas votre enfant.....c'est ça !! Courage à la mère et sa petite!
Maryse Delcuignie
ça ne leur portera pas chance la roue tourne
Adrien Calédo
de quel établissement s'agit il ?
Emma Peel Ousursecteur
Alerter le proviseur est une chose essentielle ainsi que le corps enseignant mais je pense qu'il faut également avertir les parents de ces enfants. Démarche difficile s'il en est mais c'est par la discussion et la communication que vous pourrez leur faire comprendre votre calvaire et surtout celui de votre fille. Les gens ont toujours eu peur de ce qu'ils ne connaissent pas et d'autant plus les enfants qui ont une tendance naturelle à rejeter ce qui ne correspond pas à leurs critères. Certains comprendront votre démarche d'autres non mais le bouche à oreille finira par se faire. Je vous souhaite énormément de courage dans votre démarche.
Sahorie Robert
Quand j'étais au collège, j'ai eu beaucoup d'histoires avec des filles qui étaient au départ des copines à moi. Des rumeurs, des insultes. J'allais très mal. J'avais débuté une dépression. Je ne mangeais plus, j'avais perdu beaucoup de kilos. L'établissement était prévenu. Mais rien a été fait. J'avais pris mon mal en patience. Mais pour être honnête j'avais beaucoup d'idées noires. Une fois qu'une réputation est faite, dure de s'en débarrasser. Je me disais que ça irait mieux au Lycée. Mais voilà, ces mêmes personnes y étaient. C'est en changeant d'établissement que je me suis sentie mieux. Oui oui, c'est nul de devoir changer d'établissement scolaire pour ce genre d'histoire. Mais je vous assure que moi j'aurais pas tenu le coup. C'est dur de se sentir seul à cet âge là. De manger seule à la cantine. De se faire insulter, ignorer par même des personnes qui vous appréciaient mais qui ne voulaient pas se faire regarder de travers par les autres. Le proviseur peut agir pour qu'il n'y ai pas de violence envers elle, mais il ne pourra rien pour les insultes où le rabaissement qui se feront à l'écart du regard des pions. Bon courage à cette demoiselle. La vie au milieu des adolescents est très dur quand on est pas entouré d'amis au caractère égal à celui des autres.
Delphine Charles
j ai eu les meme soucis avec mon fils a koutio j ai du demenager et le changer d ecole ne laisse pas ton enfant comme ca sinon demande un certificat medical a ton medecin et va voir le responsable de la vie scolaire de ton secteur le proviseur ne fera rien car il aura peur de represaille bon courage
Joelle Sachet-lambrigot
FAut que cette dame aille porter plainte à l'inspection Académique, (ou au vice rectorat) ils sont responsables si quelque chose de grave arrivait. Ecrire également en recommandé avec AR au chef d'établissement à l'inspecteur d'Académie( ou au Vice recteur) et à la mairie. Si votre fille en est capable faites lui donner quelques cours de défense Kung Fu ou autre, c'est la chose qui a permis à mon petit fils d'être respecté .......
Katrin Auberger
J'etends dans votre témoignage "qu'elle ne ressemble a rien, ne se maquille pas,..." ceci n'a rien a voir avec sa maladie. Donnez lui les moyens de ressembler a une ados comme les autres: emmenez la chez le coiffeur, l'esthetisienne, allez faire du shopping a Noumea!!! c'est une ado, ca passe par ce gens de choses superficielles et c'est important a leur age!!!! ca remonte l'estime en soi et pui aller quand meme voir le provieseur !!! ;)
Delphine Charles
porte plainte contre l ecole
Cédric Saunier
Mon petit frère a vécu la même histoire au collège, tandis que moi j'étais au lycée. Quand j'ai appris cela, qu'il était agressé, racketé, etc. tous les jours depuis des mois, je suis descendu à son collège, fou de rage, et j'ai chopé par le cou le leader de cette bande, en lui disant que s'il ne le regardait, ne serait-ce qu'une seule fois, je reviendrais rien que pour lui... et qu'il aurait intérêt à regarder dans son dos le soir quand il rentrerait à pied chez lui... du jour au lendemain, plus rien. Ca peut paraitre brutale comme solution, mais la direction du collège ne faisait rien, tout comme le fait de poser une plainte était inutile. Il faut leur faire peur, les faire trembler comme elles font trembler votre fille pour qu'elles comprennent ce qu'elles lui font vivre. Il faut faire tourner la roue en fait, jouer à leur propre jeu.
Jean-Charles Esmangart de Bournonville
hello cedric, je ne te connaissais pas sous cet angle ;) tu aurais dû jouer de ces qualités avec qq ici... ;)
Jean-Charles Esmangart de Bournonville
en tout cas je compatis à la détresse de la maman et ils est clair que sa fille ne peut rester dans cette situation. Bombarder les " bourreaux ", c'est primaire mais y'a que ça qui fonctionne à 100%
Clara N'Guyen
Bonjour, vous pouvez mettre fin à ce genre d'agissement. Dans un 1er temps, prenez un RDV avec un bon psychologue et après évaluation demandez lui une attestation qui stipule que votre fille est en proie à certaine pratiques qui nuisent à son épanouissement. Ensuite avec cette attestation, vous devrez vous rendre au commissariat et déposer plainte, pour harcèlement morale (afin au moins de faire passer l'affaire en jugement civil) et pour finir, munis de votre plainte et toujours de l'attestation psychologique vous devrez faire un courrier en 4 exemplaires, expliquant la situation, que vous devrez envoyer par recommandé avec AR, de la manière suivante: 1 pli avec l'attestation, la plainte et le courrier au proviseur, 1 pour le vice rectorat, et un pour l'association des parents d'élèves de ne NC, gardez un exemplaire pour vous. Avec cette démarche les administrations sont sous l'OBLIGATION de donner suite à vos plaintes sous 8 jours ouvrables. Bon courage!!
Alex Peyronnet
Elle n'as pas besoin de voir un PSY ! C'est ces tas de connes & cons qui ont en besoin ! Pour moi la seul solution c'est : LES BOTTERS UNE PAR UNE pour en suite UN PAR UN ! ..
Jeff Kermit
Neh non Alex ! pas dans le monde affairiste dans lequel nous vivons ! La solution de Clara est malheureusement une des seules qui a une chance d'aboutir :)
Fab Ng
Alex , hé ben .... "un tas de cons et de connes" tu diras ça aux victimes de pédophilie , de viol et de tabassages gratuits , c'est dans leur tête ils ont qu'à oublier pendant qu'on y est et faire comme si il s'était rien passé . Faut refléchir de fois avant d'écrire ...
Maïmiti Deleforterie
Fav je pense que Alex parlait des gens qui harcèlent la fille de l'histoire, pas des gens qui vont chez le psy.
Fab Ng
autant pour moi j'ai lu de manière remontée ^^
Nathalie Boullion
Sinon elle peut aller voir les connasses et leur foutre une branlée... quand mon fils était scolarisé il y a eu quelque fois des problèmes, j'ai gérés en direct, et ya plus eu de problème....! à bon entendeur !
Tilolite Trepied
Changez-la de collège, il y en a un autre! les enfants ne sont méchants que si on leur donne raison!!! je pense qu'il serait intéressant de la mettre ailleurs et d'en faire part au chef d'établissement! lui saura mettre au courant les autres élèves.
Regine Missegue
Je vis la même chose avec mon fils au lycée escoffier! l'année dernière ce fut tabassage gratuit, les années avant insultes permanentes depuis le cp et sous couvert du corps enseignant du moment, cette année ça continue, j'ai encore déboulé lundi dernier dans le bureau de la nouvelle cpe ! insultes et agressions verbales... le sujet de cette année ??? Haa il est simple ! On n'a pas supporté que l'agresseur soit viré du lycée et qu'il passe au tribunal, donc mon fils vit un véritable enfer journalier !! Je ne cesse d'appeler le lycée, et les plaintes vont à nouveau voler si rien n'est stoppé ! Je reporterai plainte 100 fois s'il le faut ! Mais la politique ne fait rien ! On ne protège pas tout le monde ici !!
Marie France Brizou
Mettez des noms et prénoms cela les calmera c est petites saloperies de gamines.
Régis Maugin
Ont ne peut pas faire des chevaux de courses avec des anes . Ces saloperies de gamines ne savent pas le bonheur qu'elles ont d'etre " normale "
Patrice Berges
les chiens font pas des chats ..hélas!!!!pfff
Julia Tudare
Personne ne pourra mieux la protéger qu'elle-même . ni le proviseur, ni la maman . la seule chose que vous pouvez faire c'est lui apprendre à faire peur aussi , à répondre à l'attaque, à avoir confiance en elle et en ses propres capacités de défense. surtout si elle est plus vulnérable. qu'elle sache qu'elle a en elle la possibilité de faire cesser les moqueries en y répondant de manière ajustée. il faut qu'elle sente la force en elle . avec cette force s'arreteront les moqueries, non seulement cette année, mais elle pourra surtout se développer harmonieusement, sans avoir peur. courage
Yolan Brenda Fam'ly Castle
Que fait le proviseur ? C'est à lui avant tout d'intervenir c'est pas vrai ça ! Et faudrait en parler à l'asso des parents d' élèves, faut pas laisser faire les choses, c'est inadmissible ! Courage à vous, protégez votre bébé, votre fille alors allez jusqu'au bout chère maman, on vous soutient !
Mylène Perronnet Gaumain
Peut-être que vous pourriez envisager un autre angle de vision? Et si vous trouviez un moyen ou un domaine où votre fille excelle? (il y en a forcément un). Cal a valoriserait et surtout cela la détacherait de ces personnes toxiques qui, au final, se nourrissent du fait que votre fille est touchée par leurs propos (ce qui est bien normal). Je ne sais pas si l'intervention directe d'une maman pour une jeune adolescente ne risque pas de l'isoler encore +. Attention je ne dis pas de laisser votre fille tomber. Par contre, le fait de stigmatiser sa maladie auprès des autres filles même en passant par les parents serait, à mon sens, pire que tout. Vous la rendez différente alors que les ados ont un besoin de reconnaissance. Peut-être a-t-elle d'autres jeunes filles dans son entourage qui ne sont pas non plus "dans le moule"? Courage et surtout faites parler votre fille, c'est la plus belle des aides que vous pourrez lui accorder. La laisser parler, pour rien, sans conseils, sans recommandation, être simplement un miroir
Terii Garet
Moi j'ai u le même problème au collège mes parents et le proviseur ont fait une réunion avec les parents du jeune qui se moquait de moi et il a arrêté de m'embêter sinon il serait exclus du collège,avec ce genre d'enfants sa peut mener au suicide ou a des problèmes psychologique pour les enfants qui subissent ces railleries.Courage a vous
Jessy Bonnefis Dumont
Le mieux est en effet de débouler chez le proviseur quitte à le faire tous les jours ou chez les parents des petites connes (il n'y a pas d'autre mots), il ne faut pas laisser aller car le jour ou il y aura un drame tout le monde se dira "ah ben mince alors on a rien vu....." foutage de gueule il est tellement plus facile de faire l'autruche et de gagner son petit chèque à la fin du mois... Pour un cousin en France ses parents ont envoyé une lettre par huissier aux parents des gosses concerné en leur stipulant que sans réaction de leur parts ils porteraient plainte pour harcèlement sur leur fils. Après cela c'est calmer plus de représailles et à la fin de l'année mon cousin et partit pour le lycée de son choix...
Maguy Iloinoa Pentecost
Il y a vraiment des gens à abattre dis donc! Aussi bien ces petites pourritures mal élevées que les personnes qui ont failli à leur devoir de parents! C'est effectivement au proviseur et aux surveillants, employés en partie pour ça, de prendre les choses en main et de contrôler ce qu'il se passe dans cet établissement. Je pense que de ce coté là, il faut continuer d'insister et de leur dire qu'il faut se bouger! Ce n'est pas en organisant des réunions pour "discuter" du problème que ce dernier sera résolu! Il faut que la direction sanctionne et que vous et votre fille continuez d'être vigilante en dehors. Pour ce qui est des parents, ils n'ont pas été capable d'apprendre la tolérance et le respect d'autrui à leurs enfants, eux même ne doivent pas savoir ce que c'est! Ça ne sert à rien d'aller les voir! Courage à vous et votre fille chère Madame.
Shinigamylle Pomme
Des gens "à battre" pourquoi pas, mais "à abattre" ce commentaire n'a pas lieu d'être là. Même si c'est terrible et dégueulasse comme comportement, on ne dit pas de telles choses, merci.
Maguy Iloinoa Pentecost
C'est une façon de parler... Bien sur qu'il y a des moyens bien plus pacifique et moins radical pour les corriger. Ce sont des mots qui sortent pendant l'énervement, je ne supporte pas ce genre de manque de respect. Merci pour votre intervention intéressante. Je m'en souviendrai certainement.
Krist Dahlan
NON !!!!! ne lâcher pas l'affaire pour le bien de votre fille, ce mal être la poursuivra, affrontez-les autour d'une table en présence du proviseur. courage à vous pour la suite,
Danielle Chevalier
si j'étais la mère de cette jeune fille, je demanderais la permission au principal d'organiser au sein même de la classe une réunion spéciale, et personnellement j'expliquerai la maladie de ma fille, je ferai en sorte de toucher leur coeur de "pierre" et les amenant à réfléchir sur l'absurdité de leurs moqueries, en leur parlant de la règle d'or qui consiste à ne pas faire aux autres ce qu'on n'aimerait pas qu'on nous fasse à nous même ; j'ai vu des reportages télé où les parents venaient expliquer aux élèves pourquoi leur camarade était différent, pourquoi à cause de sa maladie il devait faire des séjours cliniques etc, etc..... et à partir de là, ayant les explications et les réponses à leurs questions, les élèves avaient un autre comportement ! J'espère pour vous madame et pour votre fille que vous trouverez la solution pour faire cesser la stupidité ! Bon courage
Régis Maugin
le probleme , comment faire comprendre à un ane d'avancer droit , dans les vrai valeurs ???
Mathieu Wush Khac
les pires ânes dans cette histoire ce sont les adultes ... et le proviseur à apparemment la couronne
MoMo Olivier
Tout est dit dans cette chanson d'IAM ...
Cinthya Naran
Peut être qu'il est bon de prendre contacte avc les parents de C élèves avec la présence du principal du college, les parents ne sont peut-être pas au courant de ce que font leurs enfants, sans les incendier mais leurs expliqué que cette maladie est deja lourde a porT tout les jours si en plus on met le doigt dessus ça n'arrange rien, et demanD à C ado qu'est ce qui les dérange dans la maladie de votre fille, qu'elle n'a pas demanD à être comme ça, si elle aV pu faire autrement elle l'aurai fait. bon courage tout coeur avc vous !!!
Fanny Deseneux
ecriver une lettre au vice rectora en leur racontent tout et que surtout le principal et au courant courrage pour votre fille et vous personne na le droit de juger les autre
Maud Prend-leSoleil
Ignoble. Ne baissez pas les bras, faites vous entendre. Pour votre fille.
Vaitiare Mervin
Quand personne nous écoute, on n'a malheureusement pas d'autres solutions que de passer par les réseaux sociaux et avec Radio Cocotier, tu verras, l'histoire va se répandre tellement vite que le Principal va commencer à paniquer... En espérant que ça s'arrange pour cette fille!!! Quel échec de voir cette méchanceté!!!
Jeff Kermit
Et en plus ... c'est vrai ! :)
Sa Magesté Opale
Débarquez chez le proviseur et dites lui ses 4 vérités à cette chose ou allez voir directement les parents des enfants concernés et/ou L'APE. Cette situation ne doit pas continuer....... Non mais le proviseur, il a des actions chez les parents des emmerdeuses là ou quoi ?
Eveline Kromopawiro
Oui, au vice-rectorat. Tapez plus haut. Et encore plus s'il le faut! Et oui, en même temps, y a des baffes qui se perdent.
Lefebvre Matthieu
Il faut lui expliquer peut être qu'elle est différente parcequ'elle sort du lot ! ;) le mieux c'est de parler directement avec celles qui se moquent d'elle je pense.
Matthieu Lefebvre
Il faut lui expliquer peut être qu'elle est différente parcequ'elle sort du lot ! ;) le mieux c'est de parler directement avec celles qui se moquent d'elle je pense.
Marie Gildet
Elle a raison Jennifer. Moi, je prendrai le taureau par les cornes...squatter son bureau et vous n'en sortez que lorsque les responsables des primades sont devant vous, vous présentent des excuses et s'engagent à ne plus recommencer. Sans résultat voyez le recteur, vice-recteur ou tout autres "chemise blanche". Et pour finir, menacer de demander un rendez-vous au Haut-commissaire voire, faite le. Voilà, pour moi ce sont quelques solutions. Je vous souhaite bon courage Madame et aussi à votre fille.
Mag AlyNéa
quelle tristesse ! les enfants sont si méchants et les adultes bien peu intelligents ! j'espère que de part votre témoignage ces bécasses se reconnaîtrons et ferons profil bas !
Michel Facon
Tout a fais sinon faite venir votre ami ou copain et qu il chopper c petit merdeux
Lydia Soulard Ép Amaru
Si le proviseur ne fait rien , tapez plus haut. Il vaut mieux s'adresser au bon dieu qu'à ses saints parfois. Cette situation est inadmissible. Bon courage à vous
Eyna Tuiseka Hoarau
Il y a des baffent qui se perdent !! Aucun respect les jeunes de maintenant...mais le plus navrant c'est les parents bravo l'éducation. Bon courage à cette petite fille qui n'a rien demandée.
Laurence Legay
malheureusement je crois qu'il faut prendre son mal en patience car c'est le collège!! les enfants sont durs entre eux et rien n'est fait pour calmer cela. A votre fille de s'endurcir et d'ignorer ces personnes (plus facile à dire qu'à faire) et peut être l'aide d'un psychologue mais un bon !y en a t-il sur Bourail ? je n'ai pas trouver de solution pour mes enfants, heureusement ils ont réussi à grandir malgré tout
Guillaume Toupik
je ne suis pas tout à fait d'accord, faire le dos rond n'aboutit qu'à des frustrations qui conditionneront sa vie de jeune adulte et d'adulte, de mère aussi, et elle transmettra une partie de son conditionnement à ses enfants. La société a son rôle à jouer puisqu'elle interdit la première loi humaine, la loi du Talion, et bien qu'elle accomplisse la tâche qu'elle s'est engagée à remplir...
Feo Takahahake
pour ma part j sui d accord avec tout le monde mais apprener la comme meme a se defendre c ce ke je fait avec ma fille kon l insulte ne fait rien ke si on la touche kel se defende apres ke les parents des autres pantin vont reagir kon leur enfant rentreras avec un œil au beurre noir bon courage a la demoiselle et sa maman ATYAP VS SALUT
Grain De Sable
Peut-être prendre contact avec la cellule vie scolaire au vice-rectorat ? http://www.ac-noumea.nc/spip.php?article1597
Heidy Taraihau Tamarino
Oui mme prenez contact directement avec le VICE RECTORAT voir le VICE RECTEUR bon courage à vous <3
Jean-Michel Jaeger
Allez directement au vice rectorat !!!c Il vaut mieux s'adresser au bon Dieu qu'à ses saints...
Damien Tortey
bande de connes !!!! et de cons !!!!! ils ont quoi dans le crâne ces gosses !!!!! pfff des baffes se perdent !!!! bon courage pour la maman et pour la petite !!! qui elle est très courageuse !!!! plus que certains d'entre nous .
Jennifer Potin Épouse Labatut
C'est au proviseur de l'établissement de prendre les choses en main ! prenez rendez vous ou déboulez ds son bureau ss prévenir ! il est responsable de ce qu'il se passe ds son établissement. Il faut quand même faire des mains courantes ou porter plainte (si vous connaissez les noms des personnes responsable) et ne pas hésiter à renouveler les plaintes autant de fois que nécessaire. Ne surtout pas rentrer en contacts directement avec les parents des agresseurs ! ceci se retournerait contre vous (même si c'est pas l'envie qui vous en manque) ne pas lâcher prise, il y a forcément des infirmières ou APE ou personne responsable ds ce collège pour trouver une solution.
Jeff Kermit
Il faut porter plainte à la gendarmerie (pour non assistance par exemple) ... mais attention, en pesant bien ses mots et sur des faits que la maman a bien vus, car le retour de manivelle "diffamation" ferait encore plus de mal ! ;)
Véronique Ghiloni
Bruno a raison , ces conseils sont très bons , courage pour la mère et la fille

Retour en haut