Inscription
Connexion
fb
Mot de passe oublié
Icone Menu
2014, un retour prudent de la confiance
27 avril 2015
0
22

Port Nouméa


Retour prudent de la confiance

l’Institut d’émission d’outre-mer (IEOM) a fait le point sur l'économie de la Nouvelle-Calédonie en 2014

Après une année 2013 morose, les entrepreneurs calédoniens reprennent confiance, a indiqué la semaine dernière l’Institut à l’occasion de la publication de sa note de conjoncture

L’économie de la Nouvelle-Calédonie présente des signes d’amélioration tout au long de l’année 2014.

Même si un certain attentisme continue de peser sur la plupart des déterminants de l’économie, les entrepreneurs calédoniens se disent :

"progressivement plus confiants sur leur courant d’affaires et jugent la conjoncture moins dégradée."

- La consommation des ménages progresse, sans retrouver complètement son dynamisme passé.

- L’investissement, encore timide au premier semestre, accélère ensuite.

- Le déficit commercial baisse de manière significative, les exportations progressant nettement plus que les importations. Dans ce contexte, le marché du travail commence à s’assainir, en dépit d’un volume limité d’offres d’emploi.

- Le secteur du nickel a bénéficié de la montée en charge des nouvelles usines métallurgiques et de cours mondiaux globalement mieux orientés.

- Le BTP connaît un regain d’activité, essentiellement porté au second semestre par le secteur de la construction privée.

- Le secteur primaire, qui a souffert de la sécheresse en début d’année, présente un bilan mitigé.

- La fréquentation touristique recule légèrement sur l’année, mais certains marchés porteurs se renforcent.

- Le système bancaire a accompagné cette relative embellie, et l’encours brut des crédits octroyés aux agents économiques calédoniens progresse significativement.

- Les établissements de crédit locaux ont ainsi pu consolider leurs performances, grâce notamment au maintien de la qualité de leur portefeuille de crédit.

En revanche, début 2015, la Nouvelle-Calédonie est à nouveau confrontée à l’attentisme des entrepreneurs, en raison de la crise institutionnelle qui affecte le gouvernement.
Dans ce contexte, le regain de confiance affiché avec prudence par les professionnels depuis mi-2014 pourrait retomber.

Le poids des questions politiques, qui va être permanent dans la perspective du référendum d’autodétermination à venir, pourra peser sur le climat des affaires.

pdf


COMMENTAIRES



Si vous désirez laisser un commentaire depuis le site, vous devez être connecter sur le site.
Vous pouvez vous connecter soit par facebook ou directement sur le site


fb logo



Retour en haut