Les fruits et légumes sous surveillance.

Marché Nouméa


Le contenu de nos assiettes sous l'oeil des experts.

Dans quelques jours, le SIVAP (le service d'inspection vétérinaire, alimentaire et phytosanitaire) qui veille au bon usage des pesticides, fongicides et autres produits sur les récoltes va annoncer les résultats de son plan de surveillance sanitaire.
Pas moins de 185 prélèvements ont été effectués sur la base de 20 fruits et légumes représentatifs de la consommation des Calédoniens.

Instauré en 2006, le plan de surveillance sanitaire du SIVAP dresse le portrait de la production végétale en termes de pesticides.
Les agriculteurs reçoivent chaque année la liste des produits surveillés.

Il existe deux types de non conformité :

- Les dépassements des LMR (limites maximales des résidus de pesticides)
- les usages de pesticides non autorisés.

Les prélèvements effectués sont scellés dans un sac plastique identifié, puis expédiés en Nouvelle-Zélande pour analyse.
La synthèse des résultats a lieu deux fois dans l'année et les agriculteurs en sont tenus informés.

En 2014, seize cas d'utilisation de produits non homologués et trois dépassements de limites maximales ont été constatés mais un seul procès-verbal a été dressé.

COMMENTAIRES



Mireille Daros 2 Année 7J 16h 45min

Le marché de Noumea

Joelle Sachet-lambrigot 2 Année 7J 17h 46min

tres bien cette surveillance, mais ce qui serait encore mieux c'est que vous nous donniez la liste des produits à éviter :) merci
Critères de publication
Copyright Radiococotier 2010-2016 ©
Mentions légales