Inscription
Connexion
fb
Mot de passe oublié
Icone Menu
Des assises pour le commerce.
23 mai 2016
5
19

Les assises du commerce organisées par la Chambre de commerce et d’industrie, en partenariat avec le gouvernement de Nouvelle-Calédonie, la province Sud et la mairie de Nouméa, vont se tenir demain, mardi 24 mai.

C’est un événement exceptionnel pour le commerce, puisque les dernières s'étaient déroulées en 1998,

Le secteur du commerce est en pleine mutation et les 4300 entreprises qui le composent doivent affronter des révolutions technologiques, des changements de comportement des consommateurs, une nouvelle clientèle locale et étrangère, un bouleversement des infrastructures, de nouvelles réglementations…

L’objectif de ces assises est d’initier une rencontre entre les acteurs du commerce et les institutions afin de faire le point sur la situation actuelle et envisager ensemble des solutions pour pérenniser et redynamiser ce secteur.

L'occasion pour les commerçants de l’ensemble du territoire de devenir acteurs de ces assises du commerce d'exprimer leurs besoins, leurs attentes et leur vision sur leur secteur d’activité. 
Le MEDEF y participera activement en contribuant à l’animation de certaines tables rondes.

Assise commerces

Ces assises vont se tenir dans un climat plutôt morose.
La Chambre de commerce et d’industrie (CCI) a en effet compilé les chiffres rendus publics par les différents organismes.

Les résultats sont plutôt démoralisants :

- Entre mai 2015 et février 2016, le cours du nickel a poursuivi sa chute de 38 %.
- Le secteur du BTP a perdu 1 700 emplois au cours de l’année 2015.

- Les ventes de béton ont diminué de 28 % en Calédonie
 au cours des cinq dernières années.
- Les ventes de voitures neuves ont diminué de 22 % entre avril 2015 et avril 2016, ce qui entraîne, du coup, un manque d’approvisionnement du marché de l’occasion.

- On compte désormais 91 cellules commerciales fermées dans le centre de Nouméa, soit 10 % du total.
- Le nombre de demandeurs d’emploi a augmenté de 34 % entre décembre 2015 et février 2016.
Quant aux offres d’emploi, elles sont en recul de 9 %.


COMMENTAIRES



Si vous désirez laisser un commentaire depuis le site, vous devez être connecter sur le site.
Vous pouvez vous connecter soit par facebook ou directement sur le site


fb logo


Olivier Testemalle
Déjà que les commerçants et les importateurs baissent leurs margent et après peut être on parlera du reste. Tout le monde veut un niveau de vie que la Nouvelle-Calédonie n'est pas en mesure de donner. Exporter de la terre n'a jamais créé de la richesse.
Bernie EpOk
une solution partielle pour le commerce consiste à développer l'offre sur Internet via les sites e-commerce : moins de frais, toute la calédonie comme clients, y compris les Loyauté, et surtout une présence sur un secteur qui est concurrentiel avec les commerces locaux. Pour plus d'infos merci de consulter http://epokboutique.com
Yannick Gentet
Des chiffres qui font peur. A ce stade de déprime, c'est toute la stratégie économique qu'il faut revoir et oublier l'ère du nickel pour innover et prendre des risques. Alors on plonge vers quoi ? Tourisme ? Paradis fiscal ? légalisation de la drogue en devenant officiellement producteur mondial ? On attend le référendum ou on recrute un vrai manager ?
Did Mar
Bien trop tard ! ! !
Maisoùestdonc Ornicar
Un Macao.....on aurait tous les chinois ....qui se presseraient pour venir craquer
Maisoùestdonc Ornicar
Faut pas avoir d'état d'âme...quand on n'a pas le sous...faut des idées et prendre l'argent, là où il y en a.

Retour en haut