La responsabilisation plutôt que la punition !

Une convention pour la mise en oeuvre des mesures de responsabilisation.

En mars dernier, à Bourail, deux structures: le Syndicat des commerçants, artisans, professions libérales, entreprises et patentés (le SCALP) et le comité de gestion de la Zone côtière Ouest (ZCO) signaient une convention avec le collège,
Louis-Léopold Djiet. L'objectif ? Mettre en œuvre des mesures de responsabilisation prévues à l’article 50 du statut des établissements publics d’enseignement de la Nouvelle- Calédonie.

Plus concrètement...

Ces mesures consistent à ne plus sanctionner un élève par l’exclusion quand il a commis une faute pas trop grave, mais à le faire participer, en dehors des heures d’enseignements, à des activités de solidarité, culturelles ou de formation... mais, toujours à des fins éducatives. Ces mesures sont aussi un moyen de sensibiliser les jeunes à la protection de l’environnement et au développement durable.

 

De la théorie à la pratique 

Mercredi dernier, quatre jeunes collégiens ont effectué leur PUNITION dans le cadre de ces mesures de responsabilisation encadrés et sécurisés.

 

Effacement des tags dans un espace public, sensibilisation sur le tri des déchets pour le recyclage des matériaux ramassés, sensibilisation par la police municipale auprès des jeunes sur leurs erreurs commises au sein de l'établissement qui peuvent être punissable par la loi, étaient les maîtres mots lors de cette deuxième fois.

Il s'agit de la 2ème action. La première avait eu lieu fin mars et concernait 6 collégiens.

Les bénévoles bienvenus 

 

Tout volontaire bénévole pour l'encadrement de ces jeunes lors de ces actions, durant deux heures certains mercredi après-midi, sont les bienvenus.

Inscription au 445-845 ou secretariatzco@gmail.com

 

 

 


Les mesures de responsabilisation plus généralement


les mesures de responsabilisation
permettent des relations plus sereines et moins hostiles avec les familles et les élèves. Elles n’excluent pas les élèves, elles les réintègrent en effectuant un processus de réparation.
Un climat plus serein s’installe dans l’établissement ; elles diminuent le nombre des élèves qui accumulent les avertissements et les exclusions de manière provocante et hostile.
Elles nécessitent un réel investissement de l’élève et représentent un travail symbolique de réparation. Ces mesures ne sont pas vécues comme une « souffrance » dans les familles, elles y apportent même leur soutien. Le nombre des avertissements et exclusions baisse ; ils deviennent exceptionnels et sont réservés à des cas plus graves (violences graves et répétées).

COMMENTAIRES



Jean-Yves d'Anglebermes 14J 22h 55min

Voila pour Harold Martin

Ced Ric 15J 2h 53min

Bah ça en aura pris du temps mais quelqu'un l'aura enfin appliqué cette idée (y)

Fabi Lou 15J 15h 45min

ça fait plus de 15 ans que j'en parle autour de moi ! quand des jeunes détériorent des écoles publiques ils devraient présenter des excuses aux élèves des classes détériorées, devraient nettoyer ce n'est pas aux femmes de service de ramasser les bêtises de ces délinquants, et ils devraient participer aux réparations, ça leur ferait prendre conscience du coût, du temps que cela prend et de la difficulté et qui sait ça pourrait leur donner envie de devenir peintre ou menuisier....

Christian Harley 15J 15h 58min

et en cas de récidive ? 2 couches de peinture au lieu d'une seule ? même pas 2 ou 3 coups de trique salutaires ??? ............ mdr

Didier Maurel 15J 18h 3min

la bonne solution

Tatiana Urm 15J 21h 27min

Graziella Giraud Yao. Depuis le temps qu'on le disaient. Enfin un début.

Mika Manbo 16J 2h 1min

Enfin des idees constructives....faut continuer .....

Christiane Castelnau 16J 2h 32min

BRAVO!!!!

Jayces Astute 16J 6h 6min

enfin des idées..à quand les actes ?

Jayces Astute 16J 6h 6min

maintenant...mais c'est trop tot...pas habitué

Jean-louis Andrea 16J 13h 40min

Ces escaliers vont a un commerce je crois reconnaître

Fabiola Bernier 16J 13h 53min

Il etait tant ca existe autre part enfin

Nad'g Grondin 16J 14h 3min

Ben ça reste une punition

Clarque Michel 16J 14h 8min

Bien mais on aimerait bien aussi avoir un suivi de cette opération sur plusieurs années afin que cela ne soit pas qu'un coup de pub de période électorale quand on sait qu'à ce moment-là il y a pléthore d'idées

Rod Bz 16J 15h 34min

Hello Herve Brouillon. C'est une bonne idée, je ne comprends pas qu'on n'y ait pas pensé avant. Mais pourtant ça me rappelle quelque chose, mais je ne sais plus où.

David Rachelski 16J 16h 18min

Ah ben quand tu passes une journée à peindre, c'est sûr que ça donne pas envie de retaguer... ah la la, on avance douuucement, mais sûrement ici... xD

Françoise Belhomme 16J 16h 26min

C est plus intelligent et plus efficace !

Anny Dol 16J 16h 45min

OUI mais il faut punir qd meme ! en leur faisant faire des travaux d interet public .et pas que sur ce qu ils ont endommage mais sur tt ce qui en a besoin .ca calme qd meme . .

Jerome Paidi 16J 16h 58min

faire avec c'est aussi montrer que la tache n'est pas dégradante mais valorisante.

Aude Charmeau 16J 17h 20min

ils n'y avaient pas pensé avant ???

Julien Sanchez 16J 17h 36min

ça devrait être systématique, dés lors qu'ils sont connus et c'est souvent le cas !!

Jheimans Jrdnty Edwans 16J 18h 4min

Sonia Lagarde devrait en prendre exemple parceque sa ville est la plus dégueu...pr une capitale ça laisse à désirer entre les taggs et la puanteur ça tape la wèr cette ville !!

Steffyaay Fany Hssln 16J 18h 14min

Excellent

Martine Belin 16J 18h 16min

BRAVO .....Et il y en a même qui adorent être en TIG plutôt qu'en classe !

Saby Dlms 16J 18h 31min

Bel exemple

Tuma Dexter 16J 18h 55min

Je crois que c'est la plus belle des idées. 2017 est le début d'une nouvelle ère. Nouméa devrait prendre exemple. Franchement bravo à celui qui a eu cette belle idée.

Stephane Blackone 16J 18h 55min

C'est de l'humour j'espère

Dominique Girardeau 16J 18h 56min

oui le principe est bon mais depuis quand des élèves repeignent un bâtiment privé .

Marianne Bnz 16J 18h 56min

Depuis qu'ils les taguent peut être...

Christiane Flotat 16J 19h 11min

Et pourquoi pas à Nouméa...

Thérèse Sya 16J 19h 19min

Ils devraient faire pareil à Nouméa

Dominique Burguiere 16J 19h 22min

Mylene Aifa Florian Boisseau

Valerie Bensimon 16J 19h 37min

Enfin...y'en a qui ont compris...il aura fallu combien de temps...

Vero Noumea 16J 19h 41min

Et Nouméa,à la traîne?....

Laura Giraudo 16J 19h 50min

bravo !!!

Danielle Chevalier 16J 19h 59min

Excellent

Fanny Natti Hartiel 16J 19h 59min

Si seulement cela pouvait se généraliser

Nikko Vk 16J 20h 9min

Noooon vraiment !!!? c'est pas vrai !!! Je pensais pas que ca allais marcher .... -_-

Olivier Kassiam 16J 20h 23min

les autres communes ferait mieux de prendre exemple!..

Ana Tauota Polutele Fakaefihinoa 16J 20h 23min

Y a des collèges et lycées qui font ça pour les turbulents ( piplettes )
Critères de publication
Copyright Radiococotier 2010-2016 ©
Mentions légales