Pour ou contre ?

Pour ou contre ?

A la mi-juin, la France a rejoint les rangs des pays ayant légalisé l'usage du cannabis à des fins thérapeutiques. L'efficacité de son agent actif, le THC, a été prouvée dans le soulagement de la douleur pour des maladies incurables et très douloureuses comme la myopathie et la sclérose en plaque.

Maintenant si on fait un petit calcul, on se souvient qu’il a fallu 4 ans à l’état du Colorado pour passer de la légalisation thérapeutique à la légalisation tout court car l’économie souterraine s’était tellement vite transformée en un business rentable et attractif qu’il valait mieux la légaliser.

Reste à savoir si la Nouvelle-Calédonie va suivre la France dans cette voie, ou si chacun va continuer à faire pousser, en cachette au risque de se faire choper, sa petite plante sur son balcon ou au fond du jardin.

Credit photo : t’es en mode ST00NE Facebook
http://www.letribunaldunet.fr

COMMENTAIRES



Inconnue 5J 18h 28min

"Je suis ici pour exprimer ma profonde et chaleureuse gratitude à l'huile de chanvre Rick Simpson, que j'ai reçu du Dr Rick Simpson. Je laisse maintenant une vie saine depuis les 1 an passé, je suis maintenant libre de cancer après l'application et l'utilisation. Contact pour vos médicaments via Email: ricksimpsonhealthcare1@gmail.com Je vous souhaite tout le meilleur et une guérison heureuse. Merci et Dieu vous bénissent pour votre aide, je vais continuer à vous aider à lutter contre le cancer dans le monde. Cordialement Brown Kyanne Michelle Chicago

Inconnue 5J 18h 28min

"Je suis ici pour exprimer ma profonde et chaleureuse gratitude à l'huile de chanvre Rick Simpson, que j'ai reçu du Dr Rick Simpson. Je laisse maintenant une vie saine depuis les 1 an passé, je suis maintenant libre de cancer après l'application et l'utilisation. Contact pour vos médicaments via Email: ricksimpsonhealthcare1@gmail.com Je vous souhaite tout le meilleur et une guérison heureuse. Merci et Dieu vous bénissent pour votre aide, je vais continuer à vous aider à lutter contre le cancer dans le monde. Cordialement Brown Kyanne Michelle Chicago

Inconnue 5J 18h 29min

«Il me stupéfie constamment combien l'huile de cannabis a combattu mon cancer - sans effets secondaires ou des risques. Parallèlement à l'assassinat de mes cellules cancéreuses, qui est le facteur le plus important pour moi, l'huile de cannabis a également contribué à la douleur et la nausée. En effet, la qualité de ma vie s'est améliorée partout. Grâce à Rick Simpson Oil que j'ai acheté Et, avec mon expérience croissante le long de l'élargissement des données d'essai clinique, je me retrouve de plus en plus confiant dans l'huile de cannabis et je suis maintenant sans CANCER et donc partager cette déclaration. Contactez-le par courriel: ricksimpsonhealthcare1@gmail.com pour votre propre guérison Dieu vous bénisse Rick " Cordialement Linda Oleg

Inconnue 5J 18h 29min

«Il me stupéfie constamment combien l'huile de cannabis a combattu mon cancer - sans effets secondaires ou des risques. Parallèlement à l'assassinat de mes cellules cancéreuses, qui est le facteur le plus important pour moi, l'huile de cannabis a également contribué à la douleur et la nausée. En effet, la qualité de ma vie s'est améliorée partout. Grâce à Rick Simpson Oil que j'ai acheté Et, avec mon expérience croissante le long de l'élargissement des données d'essai clinique, je me retrouve de plus en plus confiant dans l'huile de cannabis et je suis maintenant sans CANCER et donc partager cette déclaration. Contactez-le par courriel: ricksimpsonhealthcare1@gmail.com pour votre propre guérison Dieu vous bénisse Rick " Cordialement Linda Oleg

Inconnue 5J 18h 31min

«Il me stupéfie constamment combien l'huile de cannabis a combattu mon cancer - sans effets secondaires ou des risques. Parallèlement à l'assassinat de mes cellules cancéreuses, qui est le facteur le plus important pour moi, l'huile de cannabis a également contribué à la douleur et la nausée. En effet, la qualité de ma vie s'est améliorée partout. Grâce à Rick Simpson Oil que j'ai acheté Et, avec mon expérience croissante le long de l'élargissement des données d'essai clinique, je me retrouve de plus en plus confiant dans l'huile de cannabis et je suis maintenant sans CANCER et donc partager cette déclaration. Contactez-le par courriel: ricksimpsonhealthcare1@gmail.com pour votre propre guérison Dieu vous bénisse Rick " Cordialement Linda Oleg

Inconnue 5J 18h 31min

«Il me stupéfie constamment combien l'huile de cannabis a combattu mon cancer - sans effets secondaires ou des risques. Parallèlement à l'assassinat de mes cellules cancéreuses, qui est le facteur le plus important pour moi, l'huile de cannabis a également contribué à la douleur et la nausée. En effet, la qualité de ma vie s'est améliorée partout. Grâce à Rick Simpson Oil que j'ai acheté Et, avec mon expérience croissante le long de l'élargissement des données d'essai clinique, je me retrouve de plus en plus confiant dans l'huile de cannabis et je suis maintenant sans CANCER et donc partager cette déclaration. Contactez-le par courriel: ricksimpsonhealthcare1@gmail.com pour votre propre guérison Dieu vous bénisse Rick " Cordialement Linda Oleg

Inconnue 1 Année 14J 18h 28min

Ma mère a été diagnostiquée avec le cancer du sein, puis j'ai gaspillé beaucoup d'argent pendant des années pour le traitement, jusqu'à ce que j'ai entendu parler de l'huile de cannabis peut guérir tous les cancers, j'ai essayé de trouver un moyen d'obtenir le pétrole et enfin un ami m'a dit Comment l'atteindre et obtenir le pétrole, j'ai été en mesure de lui envoyer un courriel et a acheté l'huile, ma mère a commencé à prendre le 12 Janvier et la gloire à Dieu, elle a été guérie en avril après son dernier balayage était négatif, je tiens à remercier Dr.Eric Mark pour le temps qu'il a passé à obtenir cette huile pour sauver des vies, vous pouvez lui envoyer un courriel si vous avez besoin d'aide et de guérir Ericmarkcancercure@gmail.com L'huile fonctionne pour tout type de cancer et en vaut la peine. prier pour toi

Inconnue 1 Année 14J 18h 28min

Ma mère a été diagnostiquée avec le cancer du sein, puis j'ai gaspillé beaucoup d'argent pendant des années pour le traitement, jusqu'à ce que j'ai entendu parler de l'huile de cannabis peut guérir tous les cancers, j'ai essayé de trouver un moyen d'obtenir le pétrole et enfin un ami m'a dit Comment l'atteindre et obtenir le pétrole, j'ai été en mesure de lui envoyer un courriel et a acheté l'huile, ma mère a commencé à prendre le 12 Janvier et la gloire à Dieu, elle a été guérie en avril après son dernier balayage était négatif, je tiens à remercier Dr.Eric Mark pour le temps qu'il a passé à obtenir cette huile pour sauver des vies, vous pouvez lui envoyer un courriel si vous avez besoin d'aide et de guérir Ericmarkcancercure@gmail.com L'huile fonctionne pour tout type de cancer et en vaut la peine. prier pour toi

Inconnue 1 Année 22J 38min

Pour certaines raisons, je ne l'ai pas été en mesure d'après cela, mais je suis le poster ici now.I suis si reconnaissant à Dr.Rick Simpson de me donner l'huile de chanvre ici dans l'État. J'étais diagnostiquer avec tumeur cérébrale en février 2014, et depuis lors, je l'ai fait beaucoup de Chemo et les radiations qui n'ont pas aidé les questions, mais seulement endommagé mon système immunitaire et m'a frustré. Je suis tombé sur les larmes de Phoenix et j'ai lu sur l'huile de chanvre beaucoup et vu le Post que le Dr Rick Simpson pourrait me fournir L'huile de chanvre i contact avec lui sur l'email: rickcannabisoil1@gmail.com pour l'achat de ce médicament, le médicament a été acheté et livré dans les 2 jours et j'ai été sur le traitement pour les 3 dernières months.I suis ici pour que chacun savoir que je ne suis plus un patient atteint de cancer, j'ai l'expérience un changement total dans ma santé, avec le Dr Rick service de l'huile de chanvre Simpson. pour tous les patients atteints de cancer qui vivent dans la région Amérique et en Europe en général, obtenir votre huile de chanvre à partir de: rickcannabisoil1@gmail.com   Je vous souhaite le meilleur.

Inconnue 1 Année 22J 38min

Pour certaines raisons, je ne l'ai pas été en mesure d'après cela, mais je suis le poster ici now.I suis si reconnaissant à Dr.Rick Simpson de me donner l'huile de chanvre ici dans l'État. J'étais diagnostiquer avec tumeur cérébrale en février 2014, et depuis lors, je l'ai fait beaucoup de Chemo et les radiations qui n'ont pas aidé les questions, mais seulement endommagé mon système immunitaire et m'a frustré. Je suis tombé sur les larmes de Phoenix et j'ai lu sur l'huile de chanvre beaucoup et vu le Post que le Dr Rick Simpson pourrait me fournir L'huile de chanvre i contact avec lui sur l'email: rickcannabisoil1@gmail.com pour l'achat de ce médicament, le médicament a été acheté et livré dans les 2 jours et j'ai été sur le traitement pour les 3 dernières months.I suis ici pour que chacun savoir que je ne suis plus un patient atteint de cancer, j'ai l'expérience un changement total dans ma santé, avec le Dr Rick service de l'huile de chanvre Simpson. pour tous les patients atteints de cancer qui vivent dans la région Amérique et en Europe en général, obtenir votre huile de chanvre à partir de: rickcannabisoil1@gmail.com   Je vous souhaite le meilleur.

Inconnue 1 Année 22J 40min

Pour certaines raisons, je ne l'ai pas été en mesure d'après cela, mais je suis le poster ici now.I suis si reconnaissant à Dr.Rick Simpson de me donner l'huile de chanvre ici dans l'État. J'étais diagnostiquer avec tumeur cérébrale en février 2014, et depuis lors, je l'ai fait beaucoup de Chemo et les radiations qui n'ont pas aidé les questions, mais seulement endommagé mon système immunitaire et m'a frustré. Je suis tombé sur les larmes de Phoenix et j'ai lu sur l'huile de chanvre beaucoup et vu le Post que le Dr Rick Simpson pourrait me fournir L'huile de chanvre i contact avec lui sur l'email: rickcannabisoil1@gmail.com pour l'achat de ce médicament, le médicament a été acheté et livré dans les 2 jours et j'ai été sur le traitement pour les 3 dernières months.I suis ici pour que chacun savoir que je ne suis plus un patient atteint de cancer, j'ai l'expérience un changement total dans ma santé, avec le Dr Rick service de l'huile de chanvre Simpson. pour tous les patients atteints de cancer qui vivent dans la région Amérique et en Europe en général, obtenir votre huile de chanvre à partir de: rickcannabisoil1@gmail.com   Je vous souhaite le meilleur.

Inconnue 1 Année 22J 40min

Pour certaines raisons, je ne l'ai pas été en mesure d'après cela, mais je suis le poster ici now.I suis si reconnaissant à Dr.Rick Simpson de me donner l'huile de chanvre ici dans l'État. J'étais diagnostiquer avec tumeur cérébrale en février 2014, et depuis lors, je l'ai fait beaucoup de Chemo et les radiations qui n'ont pas aidé les questions, mais seulement endommagé mon système immunitaire et m'a frustré. Je suis tombé sur les larmes de Phoenix et j'ai lu sur l'huile de chanvre beaucoup et vu le Post que le Dr Rick Simpson pourrait me fournir L'huile de chanvre i contact avec lui sur l'email: rickcannabisoil1@gmail.com pour l'achat de ce médicament, le médicament a été acheté et livré dans les 2 jours et j'ai été sur le traitement pour les 3 dernières months.I suis ici pour que chacun savoir que je ne suis plus un patient atteint de cancer, j'ai l'expérience un changement total dans ma santé, avec le Dr Rick service de l'huile de chanvre Simpson. pour tous les patients atteints de cancer qui vivent dans la région Amérique et en Europe en général, obtenir votre huile de chanvre à partir de: rickcannabisoil1@gmail.com   Je vous souhaite le meilleur.

Purotu-Hinarea Taerea-Anderson 3 Année 23J 21h 21min

Legalize ! Ça ké bon <3

Halle Tokini 3 Année 1J 22h 37min

j'ai testé et cette plante y a rien a dire c'est une plante médicinale, dommage que d'autres l'utilise pour planer douce

Frédéric Morg Rouchon 3 Année 2J 7h 31min

c'est pas la méthode "californie" où il ya des dispensaires où on peut acheter sa beuh hein... Là c'est autoriser la présence de molécules tirées du cannabis dans l'élaboration des traitements médicamenteux.

Bender Dugenou 3 Année 2J 7h 35min

POUR !!

Willy Dorvilma 3 Année 3J 1h 25min

À lire pour les malades atteint de la sclérose en plaque

Jean Michel Pwarato Clement 3 Année 3J 19h 5min

Ahaaa j'ai mal a la tête allez go au coffee shop pour un join non mais allo koi quelle bande de tarte ces scientifiques foutage de gueule, pensez bien qu'ils vont nous faire venir des tarré pour nous dire comment utiliser il n'y a pas asse de merde ici venu d'ailleurs pufff

Anais Lusia Hilary Kolokimoana 3 Année 3J 21h 7min

D'accord pour être en vente' issi ! puis les gens qui sont pas d'accord il ont pas cas acheter mlm chaqu1 fais sa vie =)

Kàtalina Selui 3 Année 3J 21h 7min

ahahah²

Anais Lusia Hilary Kolokimoana 3 Année 3J 21h 7min

lol

Mickael Contri 3 Année 3J 22h 53min

Vincent Garioud

Mickael Contri 3 Année 3J 22h 58min

Jeremy Dugast

Petit So 3 Année 4J 19min

Je suis bien plus inquiète de savoir que les jeunes prennent du LSD, des acides... et que personne n'en parle !!!

Neil Weg's Dubois 3 Année 4J 24min

POUR !!! Bruce Piquet Paul Chaubert

DIRTY ॐ FOOT 3 Année 4J 1h 18min

Le jeux du pour ou contre, quel moyen infaillible pour diviser une population qui est déjà très mal informer sur ce produit qui rappelons le rapporte bien plus d' $$$ aux États sur les marchés illégaux que sur n'importe quel marché légal !!!! DONC PAS D'ACCORD sur votre " petit calcul " de basculement de la rentabilité .... lol TOUS LES INTERDITS OU NON CONFORMITÉS NE DÉPENDENT PAS DE VOTRE SANTÉ MAIS DE CERTAINS CHIFFRES D'AFFAIRES ;) ...EXEMPLE TYPE À VOIR ABSOLUMENT : ...

Olivier Boden 3 Année 4J 1h 26min

oui pour la libération de MARIE et de JOANNA .....

Matthews Hopkins 3 Année 4J 3h 37min

http://www.circ-asso.net/medias/docs/djeunz.pdf Légal ou pas le cannabis est consommé depuis la nuit des temps, et ce n'est pas demain que ça va s'arrêter. http://blocpot.qc.ca/book/export/html/28

Jade Taurua Selui 3 Année 4J 5h 28min

Moi je suis pour ben ouais c'est prouvé que sa a des effets thérapeutiques si on autorisé juste du point de vu médicale et non a consommation personnelle se serait juste ! Pour guérir il faut s'y prendre a l'avance pas juste en dernier recourt ou c'est deja trop tard, chacun son avis après ... Au départ le cannabis est une plante, si elle aurait été utilisé intelligemment depuis tous ce temps elle n'aurait pas été catalogué comme un fléau et peut être que certaines personnes aurait moins peur d'elle ! Bref ceux que Dieu créé et bon pour l'homme et pas l'inverse , comme dit quelqu'un que je connais bien :D (y)

Riidji Teorera 3 Année 4J 6h 43min

Jusqu'aux années 1880 tous les livres d'école étaient imprimés sur du papier de chanvre. De 1631 au 1800 il était légal de payer les taxes de l'état avec du chanvre.(LA Times, 12 Aout 1981) Il était interdit de refuser la culture de chanvre pour l'état de 1763 au 1769 dans l'état Virginia sous peine d’emprisonnement! (G.M. Herdon, Chanvre dans Koloniale Virginia) George Washington, Thomas Jefferson et d'autres pionniers cultivaient du chanvre. Jefferson importait des graines de cannabis de Chine par la France et en suite vers les états unis. Benjamin Franklin était le propriétaire des premières usines de papier à base de chanvre. La guerre de 1812 eue lieu pour le Chanvre ; Napoléon voulait couper le lien d'export de Moscou vers l'Angleterre. (Jack Herer, Emperor Wears No Clothes) 90% des voiles et cordes maritimes sont depuis 1000 ans fabriquées avec du chanvre. (Le mot Néerlandais pour le tissu « Canvas », vient du mot Cannabis (Webster’s New World Dictionary) Jusqu'à l´introduction du coton en 1820, 80% des tissus et textiles, les vêtements, les draps etc étaient fabriqués avec du chanvre. Les premières bibles, cartes, le premier drapeau américain, la déclaration d'indépendance furent écrit sur du chanvre.(archives du gouvernement US) Le chanvre était le produit numéro 1 national chez des producteurs. 1850 fût l'année la meilleure pour l'état du Kentucky qui a produit 40,000 tonnes de Cannabis.(archives d'état) Les histoires les plus anciennes écrites sur la production ou culture du Cannabis datent d'il y a 5000 ans et proviennent de Chine. Mais la première parution à ce sujet date probablement des égyptiens. Les tableaux de Rembrandt, Vincent van Gogh, Gainsborough et autres tableaux sur Canvas, sont en principe à base de laine de Chanvre. En 1916 Le gouvernement USA à déclaré que début 1940 tout papier serai fait de chanvre et qu'aucun arbre ne serai plus jamais coupé. Des études de l'état avait prouvé que 1 “acre” (4046,8 m2) de chanvre était égal à 4,1 “acres” de forêt d'arbres. (il existe des plans de plantations de chanvre dans les archives du ministère de l'agriculture des états unis). Jusqu'en 1937 les peintures et vernis de qualité étaient fabriqués à base d'huile de graines de cannabis pressées. En 1935, 58,000 tonnes de graines de cannabis étaient utilisée pour la production de la peinture. (déclaration de Sherman Williams Paint Company au congrés contre la “taxe-marijuana” en 1937.) Le premier modèle de Ford-T de Henry Ford était conçu pour rouler à l'huile de cannabis. La carrosserie était entièrement faite de chanvre. Henry Ford lui même était pris en photo en plein milieu d'un de ses champs de cannabis. La voiture “poussée de la terre” avait des panneaux en “plastique de chanvre” qui étaient 10 x plus costaux que la ferraille. (Populair Mechanics, 1941) En 1938, le Chanvre était la culture “du milliard”, la première culture qui avait le potentiel de rapporter plus d'un milliard de dollars.(Populair Mechanics, février 1938) « Mechanical Engeneering Magazine » (février 1938) publiait un article disant que La culture de Cannabis produite avec les techniques à venir du 20ème siècle, serai la culture la plus répendue dans le monde entier.

Riidji Teorera 3 Année 4J 6h 44min

" À l'époque ou les temples grecques étaient encore neufs, le chanvre ou cannabis servait l'homme depuis déjà des milliers d'années. En Chine et ailleurs dans l'est, le cannabis était cultivé depuis des siècles, pour les cordes et tissus de fabrication des voiles de bateaux. Au moment où le marché du chanvre est tombé dans les mains des Japonais, la réserve de chanvre se réduisit, les états unis se tournèrent vers ce sujet. Le chercheur Jack Herer a trouvé la preuve dans les archives des congres américains d'une publicité encourageant à cultiver du cannabis datant de 1942. Les articles officiels du bulletin d'USDA no: #404, ont conclu que la culture de cannabis produit 4 fois plus de "pulpe" en générant 4 à 7 fois moins de pollution.

Claudine Viorne 3 Année 4J 7h 37min

et en plus avec l'alcool tu peux tuer des gens !!!!!

Ah Lex 3 Année 4J 7h 37min

Bein moi je suis d'accord avec pa légalisation qui s'impose d'elle même de nos jours.oui il y a des effets sur le cerveau mais quand même beaucoup moins de dégâts que l'alcool ou les drogues dures.et je pense que si certains fumaient un peu plus il y aurait beaucoup moins de problèmes sur la planète.... PEACE AND LOVE, fumez un gros et lâcher les armes!!!

Louis Niumele 3 Année 4J 8h 8min

Moi je dit que ci on fumée que de la bonne pour la journée et chute sa dérange du monde mes ça me fait rien même pas mal juste ou ça passe maintenant chimique ou pas chimique c de la bonne les gagaga !!!chacal

Alexandre Vavalex Muni Wendt 3 Année 4J 8h 44min

Le produit sortant de l'usine avec de la chymie TUE. Sinon le produit naturel GUERRI avec une consommation modérer. Je le témoigne en connaissance de cause. Ne juger plus sans avoir essayer avant. <3

Thérèse Sya Savea 3 Année 4J 8h 59min

Y a des avantages & des inconvénients sur le cannabis après tout chacun sa vie quoi !

Corinne Rheinert 3 Année 4J 9h 50min

POUR : A des fins THÉRAPEUTIQUES - l'administration, le dosage, la provenance et la posologie sont contrôlés. Il s'agit là d'une utilisation médicamenteuse et ont comme but de soulager des symptômes / souvent douleurs où d'autres molécules n'ont pas les mêmes effets. CONTRE : L'utilisation sous forme de joints, car même une consommation occasionnelle de cannabis altère le cerveau Une étude réalisée par des chercheurs de la Northwestern University aux Etats-Unis et portant sur 200 fumeurs et 200 non-fumeurs âgés de 18 ans à 25 ans, montre que même une consommation occasionnelle de cannabis peut avoir des effets délétères sur le cerveau. Hans Breiter qui a dirigé ces recherches, précise que "La plupart des gens pensent qu'une consommation récréative ne pose pas de problèmes mais nos données montrent clairement que ce n'est pas le cas et que même une consommation occasionnelle de cannabis a des conséquences néfastes sur le cerveau". L'étude montre que même ceux qui ne fumaient qu'une ou deux fois par semaine montraient des signes d'anomalies dans deux régions du cerveau, l'amygdale et le noyau accumbens, impliquées respectivement dans les émotions et la motivation.

Jean-Noël Thomas 3 Année 4J 10h 2min

Pour: en tant que médication pour soulager les effets de certains médicaments, comme la chimiothérapie.

Corinne Rheinert 3 Année 4J 10h 2min

Exact ! Donc il faudrait dire : POUR : A des fins THÉRAPEUTIQUES - l'administration, le dosage, la provenance et la posologie sont contrôlés. Il s'agit là d'une utilisation médicamenteuse et ont comme but de soulager des symptômes / souvent douleurs où d'autres molécules n'ont pas les mêmes effets. CONTRE : L'utilisation sous forme de joints, car même une consommation occasionnelle de cannabis altère le cerveau - elle détruit notre jeunesse Kalédonienne - le destin commun ce n'est pas l'enfer commun ! Une étude réalisée par des chercheurs de la Northwestern University aux Etats-Unis et portant sur 200 fumeurs et 200 non-fumeurs âgés de 18 ans à 25 ans, montre que même une consommation occasionnelle de cannabis peut avoir des effets délétères sur le cerveau. Hans Breiter qui a dirigé ces recherches, précise que "La plupart des gens pensent qu'une consommation récréative ne pose pas de problèmes mais nos données montrent clairement que ce n'est pas le cas et que même une consommation occasionnelle de cannabis a des conséquences néfastes sur le cerveau". L'étude montre que même ceux qui ne fumaient qu'une ou deux fois par semaine montraient des signes d'anomalies dans deux régions du cerveau, l'amygdale et le noyau accumbens, impliquées respectivement dans les émotions et la motivation.

Nicotof Rebel 3 Année 4J 10h 2min

Déjà calédonien c un c et non un ,k on est pas encore en kanaky a moins que sa vous pose un problème ou que vous ne savez pas écrire

Jean-Noël Thomas 3 Année 4J 10h 2min

A mon avis vous vous êtes trompé de fil...

Norman Zf 3 Année 4J 10h 2min

Les Etats-Unis première puissance économique mondial l'ont legalizé, suivez la bonne voie :p mOdafUckA.'.

Corinne Rheinert 3 Année 4J 10h 2min

Attends un peu Norman et lis ça STP :) POUR : A des fins THÉRAPEUTIQUES - l'administration, le dosage, la provenance et la posologie sont contrôlés. Il s'agit là d'une utilisation médicamenteuse et ont comme but de soulager des symptômes / souvent douleurs où d'autres molécules n'ont pas les mêmes effets. CONTRE : L'utilisation sous forme de joints, car même une consommation occasionnelle de cannabis altère le cerveau - elle détruit notre jeunesse Kalédonienne - le destin commun ce n'est pas l'enfer commun ! Une étude réalisée par des chercheurs de la Northwestern University aux Etats-Unis et portant sur 200 fumeurs et 200 non-fumeurs âgés de 18 ans à 25 ans, montre que même une consommation occasionnelle de cannabis peut avoir des effets délétères sur le cerveau. Hans Breiter qui a dirigé ces recherches, précise que "La plupart des gens pensent qu'une consommation récréative ne pose pas de problèmes mais nos données montrent clairement que ce n'est pas le cas et que même une consommation occasionnelle de cannabis a des conséquences néfastes sur le cerveau". L'étude montre que même ceux qui ne fumaient qu'une ou deux fois par semaine montraient des signes d'anomalies dans deux régions du cerveau, l'amygdale et le noyau accumbens, impliquées respectivement dans les émotions et la motivation.

Louis Niumele 3 Année 4J 10h 38min

Et vivre tranquille c tous ce qui fume fume mais toujour respecte ton frère qui ne fume pas et la vie continue maintenant pour celui qui n est pas d accore tien bon le manche à ballais et puis c tous bande de aingin le rond hahahaha chacal mdrrr

Corinne Rheinert 3 Année 4J 10h 38min

C'est bien Louis mais lis ça STP :) POUR : A des fins THÉRAPEUTIQUES - l'administration, le dosage, la provenance et la posologie sont contrôlés. Il s'agit là d'une utilisation médicamenteuse et ont comme but de soulager des symptômes / souvent douleurs où d'autres molécules n'ont pas les mêmes effets. CONTRE : L'utilisation sous forme de joints, car même une consommation occasionnelle de cannabis altère le cerveau - elle détruit notre jeunesse Kalédonienne - le destin commun ce n'est pas l'enfer commun ! Une étude réalisée par des chercheurs de la Northwestern University aux Etats-Unis et portant sur 200 fumeurs et 200 non-fumeurs âgés de 18 ans à 25 ans, montre que même une consommation occasionnelle de cannabis peut avoir des effets délétères sur le cerveau. Hans Breiter qui a dirigé ces recherches, précise que "La plupart des gens pensent qu'une consommation récréative ne pose pas de problèmes mais nos données montrent clairement que ce n'est pas le cas et que même une consommation occasionnelle de cannabis a des conséquences néfastes sur le cerveau". L'étude montre que même ceux qui ne fumaient qu'une ou deux fois par semaine montraient des signes d'anomalies dans deux régions du cerveau, l'amygdale et le noyau accumbens, impliquées respectivement dans les émotions et la motivation.

Rat Louf 3 Année 4J 10h 55min

vive la beuhhhhhhhhhhhhhhh

Corinne Rheinert 3 Année 4J 10h 55min

Attends un peu Rat Louf et lis ça STP :) POUR : A des fins THÉRAPEUTIQUES - l'administration, le dosage, la provenance et la posologie sont contrôlés. Il s'agit là d'une utilisation médicamenteuse et ont comme but de soulager des symptômes / souvent douleurs où d'autres molécules n'ont pas les mêmes effets. CONTRE : L'utilisation sous forme de joints, car même une consommation occasionnelle de cannabis altère le cerveau - elle détruit notre jeunesse Kalédonienne - le destin commun ce n'est pas l'enfer commun ! Une étude réalisée par des chercheurs de la Northwestern University aux Etats-Unis et portant sur 200 fumeurs et 200 non-fumeurs âgés de 18 ans à 25 ans, montre que même une consommation occasionnelle de cannabis peut avoir des effets délétères sur le cerveau. Hans Breiter qui a dirigé ces recherches, précise que "La plupart des gens pensent qu'une consommation récréative ne pose pas de problèmes mais nos données montrent clairement que ce n'est pas le cas et que même une consommation occasionnelle de cannabis a des conséquences néfastes sur le cerveau". L'étude montre que même ceux qui ne fumaient qu'une ou deux fois par semaine montraient des signes d'anomalies dans deux régions du cerveau, l'amygdale et le noyau accumbens, impliquées respectivement dans les émotions et la motivation.

Rat Louf 3 Année 4J 10h 55min

L'alcool est responsable de plus de UN deces sur VINGT dans le monde. La cigarette tue 23 000 personne par an en france. Le cannabis n'a jamais tué personne ....

Jeffrey Courtois 3 Année 4J 17h 31min

La plupart des scientifiques sont d'accord sur le faible risque sanitaire que représente le cannabis , sans pour autant nier toutes conséquences néfaste sur la sante. Mais il le place comme moins dangereux que le tabac ou l'alcool , toute proportion gardée évidemment , puisque 20 joints par jours seront évidemment plus nocifs que quelques verres et cigarettes , mais pour s'en tenir à la pratique , celui qui fume tous les soirs son Long , ne prends pas plus de risques que celui qui prends chaque soir son verre d'alcool fort , alors si les risques sont identiques pourquoi l'un est permis , et l'autre interdit?

Corinne Rheinert 3 Année 4J 17h 31min

Attends un peu Jeffrey et lis ça STP :) POUR : A des fins THÉRAPEUTIQUES - l'administration, le dosage, la provenance et la posologie sont contrôlés. Il s'agit là d'une utilisation médicamenteuse et ont comme but de soulager des symptômes / souvent douleurs où d'autres molécules n'ont pas les mêmes effets. CONTRE : L'utilisation sous forme de joints, car même une consommation occasionnelle de cannabis altère le cerveau - elle détruit notre jeunesse Kalédonienne - le destin commun ce n'est pas l'enfer commun ! Une étude réalisée par des chercheurs de la Northwestern University aux Etats-Unis et portant sur 200 fumeurs et 200 non-fumeurs âgés de 18 ans à 25 ans, montre que même une consommation occasionnelle de cannabis peut avoir des effets délétères sur le cerveau. Hans Breiter qui a dirigé ces recherches, précise que "La plupart des gens pensent qu'une consommation récréative ne pose pas de problèmes mais nos données montrent clairement que ce n'est pas le cas et que même une consommation occasionnelle de cannabis a des conséquences néfastes sur le cerveau". L'étude montre que même ceux qui ne fumaient qu'une ou deux fois par semaine montraient des signes d'anomalies dans deux régions du cerveau, l'amygdale et le noyau accumbens, impliquées respectivement dans les émotions et la motivation.

Jeffrey Courtois 3 Année 4J 17h 31min

Ayant été fumeur , et pas que une ou deux fois par semaines , je n'ai jamais eut de symptomes , ou de signes montrant que le Cannabis avait un effet nefaste , contrairement à l'alcool..

Jean Michel Pwarato Clement 3 Année 4J 18h 48min

Koooolllllll on va commenced a trouver un terrain propice en attendant loa legalization bien sûre thérapeutique

Corinne Rheinert 3 Année 4J 18h 48min

Pas si kool que ça ;) POUR : A des fins THÉRAPEUTIQUES - l'administration, le dosage, la provenance et la posologie sont contrôlés. Il s'agit là d'une utilisation médicamenteuse et ont comme but de soulager des symptômes / souvent douleurs où d'autres molécules n'ont pas les mêmes effets. CONTRE : L'utilisation sous forme de joints, car même une consommation occasionnelle de cannabis altère le cerveau - elle détruit notre jeunesse Kalédonienne - le destin commun ce n'est pas l'enfer commun ! Une étude réalisée par des chercheurs de la Northwestern University aux Etats-Unis et portant sur 200 fumeurs et 200 non-fumeurs âgés de 18 ans à 25 ans, montre que même une consommation occasionnelle de cannabis peut avoir des effets délétères sur le cerveau. Hans Breiter qui a dirigé ces recherches, précise que "La plupart des gens pensent qu'une consommation récréative ne pose pas de problèmes mais nos données montrent clairement que ce n'est pas le cas et que même une consommation occasionnelle de cannabis a des conséquences néfastes sur le cerveau". L'étude montre que même ceux qui ne fumaient qu'une ou deux fois par semaine montraient des signes d'anomalies dans deux régions du cerveau, l'amygdale et le noyau accumbens, impliquées respectivement dans les émotions et la motivation.

Kimberley Liwon 3 Année 4J 20h 24min

Sa ne fera qu'empirer les choses faut réfléchir un peu sa devient vraiment du n'importe quoi! CONTRE

Corinne Rheinert 3 Année 4J 20h 24min

Exact, mais de manière plus nuancée, il faudrait dire : POUR : A des fins THÉRAPEUTIQUES - l'administration, le dosage, la provenance et la posologie sont contrôlés. Il s'agit là d'une utilisation médicamenteuse et ont comme but de soulager des symptômes / souvent douleurs où d'autres molécules n'ont pas les mêmes effets. CONTRE : L'utilisation sous forme de joints, car même une consommation occasionnelle de cannabis altère le cerveau - elle détruit notre jeunesse Kalédonienne - le destin commun ce n'est pas l'enfer commun ! Une étude réalisée par des chercheurs de la Northwestern University aux Etats-Unis et portant sur 200 fumeurs et 200 non-fumeurs âgés de 18 ans à 25 ans, montre que même une consommation occasionnelle de cannabis peut avoir des effets délétères sur le cerveau. Hans Breiter qui a dirigé ces recherches, précise que "La plupart des gens pensent qu'une consommation récréative ne pose pas de problèmes mais nos données montrent clairement que ce n'est pas le cas et que même une consommation occasionnelle de cannabis a des conséquences néfastes sur le cerveau". L'étude montre que même ceux qui ne fumaient qu'une ou deux fois par semaine montraient des signes d'anomalies dans deux régions du cerveau, l'amygdale et le noyau accumbens, impliquées respectivement dans les émotions et la motivation.

Sandrine Jean-Jacques Fricotté Épouse-Toiroro 3 Année 4J 20h 46min

Contre

Corinne Rheinert 3 Année 4J 20h 46min

Exact, mais il faudrait dire de manière plus nuancée: POUR : A des fins THÉRAPEUTIQUES - l'administration, le dosage, la provenance et la posologie sont contrôlés. Il s'agit là d'une utilisation médicamenteuse et ont comme but de soulager des symptômes / souvent douleurs où d'autres molécules n'ont pas les mêmes effets. CONTRE : L'utilisation sous forme de joints, car même une consommation occasionnelle de cannabis altère le cerveau - elle détruit notre jeunesse Kalédonienne - le destin commun ce n'est pas l'enfer commun ! Une étude réalisée par des chercheurs de la Northwestern University aux Etats-Unis et portant sur 200 fumeurs et 200 non-fumeurs âgés de 18 ans à 25 ans, montre que même une consommation occasionnelle de cannabis peut avoir des effets délétères sur le cerveau. Hans Breiter qui a dirigé ces recherches, précise que "La plupart des gens pensent qu'une consommation récréative ne pose pas de problèmes mais nos données montrent clairement que ce n'est pas le cas et que même une consommation occasionnelle de cannabis a des conséquences néfastes sur le cerveau". L'étude montre que même ceux qui ne fumaient qu'une ou deux fois par semaine montraient des signes d'anomalies dans deux régions du cerveau, l'amygdale et le noyau accumbens, impliquées respectivement dans les émotions et la motivation.

Corentin Parsy 3 Année 4J 20h 52min

Naomie

Virydiana Gope 3 Année 4J 21h 5min

Pour

Alex Bargibant 3 Année 4J 21h 16min

Je suis pour la légalisation à fins thérapeutiques, j'ai moi même eu besoin d'en prendre pour soulager les séquelles de mon cancer du nasopharynx, mais j'ai quand même été condamné par la justice, malgré les certificats et preuves médicales. C'est bien plus sain que de se gaver de cachets, quand il faut soulager les douleurs, s'ouvrir l'appétit et réussir à dormir ;-)

Corinne Rheinert 3 Année 4J 21h 16min

Désolée pour toi Alex, mais lis ça stp :) POUR : A des fins THÉRAPEUTIQUES - l'administration, le dosage, la provenance et la posologie sont contrôlés. Il s'agit là d'une utilisation médicamenteuse et ont comme but de soulager des symptômes / souvent douleurs où d'autres molécules n'ont pas les mêmes effets. CONTRE : L'utilisation sous forme de joints, car même une consommation occasionnelle de cannabis altère le cerveau - elle détruit notre jeunesse Kalédonienne - le destin commun ce n'est pas l'enfer commun ! Une étude réalisée par des chercheurs de la Northwestern University aux Etats-Unis et portant sur 200 fumeurs et 200 non-fumeurs âgés de 18 ans à 25 ans, montre que même une consommation occasionnelle de cannabis peut avoir des effets délétères sur le cerveau. Hans Breiter qui a dirigé ces recherches, précise que "La plupart des gens pensent qu'une consommation récréative ne pose pas de problèmes mais nos données montrent clairement que ce n'est pas le cas et que même une consommation occasionnelle de cannabis a des conséquences néfastes sur le cerveau". L'étude montre que même ceux qui ne fumaient qu'une ou deux fois par semaine montraient des signes d'anomalies dans deux régions du cerveau, l'amygdale et le noyau accumbens, impliquées respectivement dans les émotions et la motivation.

Saby Kaina Nc 3 Année 4J 21h 56min

youpi!!!!vive moins de neurones!!!!allez legalizer cette merde!!!!!

Corinne Rheinert 3 Année 4J 21h 56min

Exact Saby et lis ça STP :) POUR : A des fins THÉRAPEUTIQUES - l'administration, le dosage, la provenance et la posologie sont contrôlés. Il s'agit là d'une utilisation médicamenteuse et ont comme but de soulager des symptômes / souvent douleurs où d'autres molécules n'ont pas les mêmes effets. CONTRE : L'utilisation sous forme de joints, car même une consommation occasionnelle de cannabis altère le cerveau - elle détruit notre jeunesse Kalédonienne - le destin commun ce n'est pas l'enfer commun ! Une étude réalisée par des chercheurs de la Northwestern University aux Etats-Unis et portant sur 200 fumeurs et 200 non-fumeurs âgés de 18 ans à 25 ans, montre que même une consommation occasionnelle de cannabis peut avoir des effets délétères sur le cerveau. Hans Breiter qui a dirigé ces recherches, précise que "La plupart des gens pensent qu'une consommation récréative ne pose pas de problèmes mais nos données montrent clairement que ce n'est pas le cas et que même une consommation occasionnelle de cannabis a des conséquences néfastes sur le cerveau". L'étude montre que même ceux qui ne fumaient qu'une ou deux fois par semaine montraient des signes d'anomalies dans deux régions du cerveau, l'amygdale et le noyau accumbens, impliquées respectivement dans les émotions et la motivation.

Jonas Brouillon 3 Année 4J 21h 56min

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1506/Sciences/article/detail/1729650/2013/10/25/Les-composants-du-cannabis-tueurs-de-cellules-cancereuses.dhtml

Mathieu Wush Khac 3 Année 4J 21h 56min

cette merde ? drôle de définition de la nature ;)

L'or Vert 3 Année 4J 22h 5min

Il est évident que les gens qui sont contre, non pas vraiment compris ainsi que la moitié des gens qui sont pour! Connaissez vous des gens dans votre entourage malade, pas une grippe mais un cancer, une sep....je pense que non, quand tu vois le mal être, le malheur, la douleur qu'endurent ces personnes, tu ne peux pas être contre. A moins d'être inhumain. Ça fait déjà quelques temps, mais il ya déjà une huile (CBD ) qui a était légalisé qui notamment empêche la prolifération des cellules cancéreuses mais qui peut aussi être utilisé à des fins récréative. Quand à ceux qui pense que les gens iront Stone au taf, vous pensez que les alcooliques le font pas??? Combien d'entre vous boivent un verre de vin, une bierre ou plus encore le midi ??? Arrêtez de pensez à ce qui vous arrange personnellement et pensez à l'ensemble de la société. Interdire on le sait n'a jamais arrangé les choses. Les barrières sont faites pour être sautés! Si un jour, il finit par y avoir dépénalisation voir légalisation ce sera aux politiciens d'avoir un plan d'action santé prévention. Et pr les sceptiques regardés les études dans les pays où c'est déjà dépénalisé, légalisé quand à la chute de la délinquance, du trafic, de la qualité du produit. Et il faut le dire si ça fait rentré de l'argent dans les caisses de l'état, du caillou, ils n'auront plus d'arguments pr nous enculer autant!!!

Corinne Rheinert 3 Année 4J 22h 5min

POUR : A des fins THÉRAPEUTIQUES - l'administration, le dosage, la provenance et la posologie sont contrôlés. Il s'agit là d'une utilisation médicamenteuse et ont comme but de soulager des symptômes / souvent douleurs où d'autres molécules n'ont pas les mêmes effets. CONTRE : L'utilisation sous forme de joints, car même une consommation occasionnelle de cannabis altère le cerveau Une étude réalisée par des chercheurs de la Northwestern University aux Etats-Unis et portant sur 200 fumeurs et 200 non-fumeurs âgés de 18 ans à 25 ans, montre que même une consommation occasionnelle de cannabis peut avoir des effets délétères sur le cerveau. Hans Breiter qui a dirigé ces recherches, précise que "La plupart des gens pensent qu'une consommation récréative ne pose pas de problèmes mais nos données montrent clairement que ce n'est pas le cas et que même une consommation occasionnelle de cannabis a des conséquences néfastes sur le cerveau". L'étude montre que même ceux qui ne fumaient qu'une ou deux fois par semaine montraient des signes d'anomalies dans deux régions du cerveau, l'amygdale et le noyau accumbens, impliquées respectivement dans les émotions et la motivation.

Ela Dnc 3 Année 4J 22h 20min

Pour! Avec bien sûr une réglementation. Pourquoi interdire le cannabis et pas l'alcool? Tout est bon mais avec modération. ;)

Corinne Rheinert 3 Année 4J 22h 20min

Tu as un peu raison ! Mais on pourrait dire : POUR : A des fins THÉRAPEUTIQUES - l'administration, le dosage, la provenance et la posologie sont contrôlés. Il s'agit là d'une utilisation médicamenteuse et ont comme but de soulager des symptômes / souvent douleurs où d'autres molécules n'ont pas les mêmes effets. CONTRE : L'utilisation sous forme de joints, car même une consommation occasionnelle de cannabis altère le cerveau - elle détruit notre jeunesse - le destin commun ce n'est pas l'enfer commun ! Une étude réalisée par des chercheurs de la Northwestern University aux Etats-Unis et portant sur 200 fumeurs et 200 non-fumeurs âgés de 18 ans à 25 ans, montre que même une consommation occasionnelle de cannabis peut avoir des effets délétères sur le cerveau. Hans Breiter qui a dirigé ces recherches, précise que "La plupart des gens pensent qu'une consommation récréative ne pose pas de problèmes mais nos données montrent clairement que ce n'est pas le cas et que même une consommation occasionnelle de cannabis a des conséquences néfastes sur le cerveau". L'étude montre que même ceux qui ne fumaient qu'une ou deux fois par semaine montraient des signes d'anomalies dans deux régions du cerveau, l'amygdale et le noyau accumbens, impliquées respectivement dans les émotions et la motivation.

Patrice Berges 3 Année 4J 22h 28min

!!!

Corinne Rheinert 3 Année 4J 22h 28min

Tu as totalement raison !! Mais on pourrait dire : POUR : A des fins THÉRAPEUTIQUES - l'administration, le dosage, la provenance et la posologie sont contrôlés. Il s'agit là d'une utilisation médicamenteuse et ont comme but de soulager des symptômes / souvent douleurs où d'autres molécules n'ont pas les mêmes effets. CONTRE : L'utilisation sous forme de joints, car même une consommation occasionnelle de cannabis altère le cerveau - elle détruit notre jeunesse - le destin commun ce n'est pas l'enfer commun ! Une étude réalisée par des chercheurs de la Northwestern University aux Etats-Unis et portant sur 200 fumeurs et 200 non-fumeurs âgés de 18 ans à 25 ans, montre que même une consommation occasionnelle de cannabis peut avoir des effets délétères sur le cerveau. Hans Breiter qui a dirigé ces recherches, précise que "La plupart des gens pensent qu'une consommation récréative ne pose pas de problèmes mais nos données montrent clairement que ce n'est pas le cas et que même une consommation occasionnelle de cannabis a des conséquences néfastes sur le cerveau". L'étude montre que même ceux qui ne fumaient qu'une ou deux fois par semaine montraient des signes d'anomalies dans deux régions du cerveau, l'amygdale et le noyau accumbens, impliquées respectivement dans les émotions et la motivation.

Riidji Teorera 3 Année 4J 22h 32min

Consommation et abus deux choses distinctes

Corinne Rheinert 3 Année 4J 22h 32min

Exact, mais il faudrait dire : POUR : A des fins THÉRAPEUTIQUES - l'administration, le dosage, la provenance et la posologie sont contrôlés. Il s'agit là d'une utilisation médicamenteuse et ont comme but de soulager des symptômes / souvent douleurs où d'autres molécules n'ont pas les mêmes effets. CONTRE : L'utilisation sous forme de joints, car même une consommation occasionnelle de cannabis altère le cerveau - elle détruit notre jeunesse Kalédonienne - le destin commun ce n'est pas l'enfer commun ! Une étude réalisée par des chercheurs de la Northwestern University aux Etats-Unis et portant sur 200 fumeurs et 200 non-fumeurs âgés de 18 ans à 25 ans, montre que même une consommation occasionnelle de cannabis peut avoir des effets délétères sur le cerveau. Hans Breiter qui a dirigé ces recherches, précise que "La plupart des gens pensent qu'une consommation récréative ne pose pas de problèmes mais nos données montrent clairement que ce n'est pas le cas et que même une consommation occasionnelle de cannabis a des conséquences néfastes sur le cerveau". L'étude montre que même ceux qui ne fumaient qu'une ou deux fois par semaine montraient des signes d'anomalies dans deux régions du cerveau, l'amygdale et le noyau accumbens, impliquées respectivement dans les émotions et la motivation.

Riidji Teorera 3 Année 4J 22h 35min

En tous les cas des tas de gens se sentent medecin ce soir. Donc que tout les specialistes qui se sont prononce ce soir, sachent que leurs homologues espagnole ont prouve qu elle tue les cellules cancéreuses du cerveau...sinon la bande a picsou, on dit Cannabis : canne a 2 sexe renseignez vous que de repeter les dires de vos grand parents qui n ont subit que la demarche des grandes firmes petroliere et oui la 1 er voiture la ford T a ete concue en cannabis pour fonctionner avec du cannabis Réactualisez vos informations la recherche cherche et avance

AnthonyJah Diego-Hadj' 3 Année 4J 22h 38min

Mai Mai Linh

Nicow Bartolini 3 Année 4J 22h 57min

Joe Moreau :)

Lu Cyole 3 Année 4J 23h 13min

Je ne fume pas mais je suis pour, car comme pour tout, c'est l'abus qui devient grave, là on parle pas de shooter les malades au cannabis mais de les soulager, NUANCE alors je suis totalement pour !

Corinne Rheinert 3 Année 4J 23h 13min

Exact Luciole mais lis ça STP :) POUR : A des fins THÉRAPEUTIQUES - l'administration, le dosage, la provenance et la posologie sont contrôlés. Il s'agit là d'une utilisation médicamenteuse et ont comme but de soulager des symptômes / souvent douleurs où d'autres molécules n'ont pas les mêmes effets. CONTRE : L'utilisation sous forme de joints, car même une consommation occasionnelle de cannabis altère le cerveau - elle détruit notre jeunesse Kalédonienne - le destin commun ce n'est pas l'enfer commun ! Une étude réalisée par des chercheurs de la Northwestern University aux Etats-Unis et portant sur 200 fumeurs et 200 non-fumeurs âgés de 18 ans à 25 ans, montre que même une consommation occasionnelle de cannabis peut avoir des effets délétères sur le cerveau. Hans Breiter qui a dirigé ces recherches, précise que "La plupart des gens pensent qu'une consommation récréative ne pose pas de problèmes mais nos données montrent clairement que ce n'est pas le cas et que même une consommation occasionnelle de cannabis a des conséquences néfastes sur le cerveau". L'étude montre que même ceux qui ne fumaient qu'une ou deux fois par semaine montraient des signes d'anomalies dans deux régions du cerveau, l'amygdale et le noyau accumbens, impliquées respectivement dans les émotions et la motivation.

Petit So 3 Année 4J 23h 18min

Pour ceux qui disent que le cannabis détruit les neurones, quelles sont vos sources ? on dit tout et n'importe quoi sur le cannabis. Je vous propose un lien assez intéressant : ensiseeds.com/fr/blog/10-documentaires-traitant-du-cannabis-ne-manquer-sous-aucun-pretexte/

Loux Jonbar 3 Année 4J 23h 18min

On est fait pouuur

Riidji Teorera 3 Année 4J 23h 43min

Si le cannabis est une drogue, mon Dieu est un dealer

Halle Tokini 3 Année 4J 23h 43min

exemple une carabine n'est pas un objet a risque que si elle n'est pas entre les d'un individu. L'alcool c'est pareil, le cannabis également tout compte fait c'est le comportement de chaque individu qui sont en possession de ces choses qui devient un gros soucis pour la socité

Riidji Teorera 3 Année 4J 23h 43min

faut arretez de generaliser y'a des bon et des mauvais en tout, c'est tout sinon c'est chercher chicane ou etre stupide http://m.slate.fr/story/88565/cannabis

Lucas DeLonge Pacuta 3 Année 4J 23h 45min

Pensez plutôt 14 ans ! Faut pas oublier que la France à toujours 10 ans de retard sur tout

Cya Atyap Molǝana 3 Année 5J 2min

POUR POUR POUR POUR (y)

Corinne Rheinert 3 Année 5J 2min

Un seul POUR please, celui-là : A des fins THÉRAPEUTIQUES - l'administration, le dosage, la provenance et la posologie sont contrôlés. Il s'agit là d'une utilisation médicamenteuse et ont comme but de soulager des symptômes / souvent douleurs où d'autres molécules n'ont pas les mêmes effets. CONTRE : L'utilisation sous forme de joints, car même une consommation occasionnelle de cannabis altère le cerveau - elle détruit notre jeunesse Kalédonienne - le destin commun ce n'est pas l'enfer commun ! Une étude réalisée par des chercheurs de la Northwestern University aux Etats-Unis et portant sur 200 fumeurs et 200 non-fumeurs âgés de 18 ans à 25 ans, montre que même une consommation occasionnelle de cannabis peut avoir des effets délétères sur le cerveau. Hans Breiter qui a dirigé ces recherches, précise que "La plupart des gens pensent qu'une consommation récréative ne pose pas de problèmes mais nos données montrent clairement que ce n'est pas le cas et que même une consommation occasionnelle de cannabis a des conséquences néfastes sur le cerveau". L'étude montre que même ceux qui ne fumaient qu'une ou deux fois par semaine montraient des signes d'anomalies dans deux régions du cerveau, l'amygdale et le noyau accumbens, impliquées respectivement dans les émotions et la motivation.

Mam El 3 Année 5J 4min

Ne fumez pas de tabac vous n'avez que 2 poumons, fumer de l'herbe vous avez des millions de neurone, et puis la beu c'est moins toxique que le tabac

Mohea Calvo Calvo 3 Année 5J 4min

Fait pas le toxo

Mam El 3 Année 5J 4min

Cherche la queue moxo

Mana Saminemjo 3 Année 5J 4min

Contre ! On a deja assez de zombies !

Corinne Rheinert 3 Année 5J 4min

Exact Mana, et lis ça STP :) POUR : A des fins THÉRAPEUTIQUES - l'administration, le dosage, la provenance et la posologie sont contrôlés. Il s'agit là d'une utilisation médicamenteuse et ont comme but de soulager des symptômes / souvent douleurs où d'autres molécules n'ont pas les mêmes effets. CONTRE : L'utilisation sous forme de joints, car même une consommation occasionnelle de cannabis altère le cerveau - elle détruit notre jeunesse Kalédonienne - le destin commun ce n'est pas l'enfer commun ! Une étude réalisée par des chercheurs de la Northwestern University aux Etats-Unis et portant sur 200 fumeurs et 200 non-fumeurs âgés de 18 ans à 25 ans, montre que même une consommation occasionnelle de cannabis peut avoir des effets délétères sur le cerveau. Hans Breiter qui a dirigé ces recherches, précise que "La plupart des gens pensent qu'une consommation récréative ne pose pas de problèmes mais nos données montrent clairement que ce n'est pas le cas et que même une consommation occasionnelle de cannabis a des conséquences néfastes sur le cerveau". L'étude montre que même ceux qui ne fumaient qu'une ou deux fois par semaine montraient des signes d'anomalies dans deux régions du cerveau, l'amygdale et le noyau accumbens, impliquées respectivement dans les émotions et la motivation.

Corentin Parsy 3 Année 5J 59min

Antony Ahaha

Hugo Morizot 3 Année 5J 1h 1min

Pour la légalisation !! Qui apportera : - Des recettes fiscales supplémentaires, alors que l'économie parallèle qui s'est développée représente des milliards d'Euros. - La mise a mort des petits trafiques qui empoisonne la vie des cités. - Une production a haute valeur ajouté, et donc possiblement française, donc des Euros qui reste dans l'économie locale. - La possibilité de contrôler la qualité des produits distribués, pour la santé publique. - La possibilité d'utiliser les point de ventes légaux pour informer le publique sur les dangers des stupéfiants. Et sûrement d'autres avantages...

Jean-Noël Thomas 3 Année 5J 1h 1min

un peu de réalisme ne fait pas de mal...

Sab Sarah Ltvnt 3 Année 5J 1h 1min

Ça sera du massacre de neurones !!! Pouah !!! (-_#) bobos les frères !!!

Corinne Rheinert 3 Année 5J 1h 1min

Tu as raison mais lis ça STP :) POUR : A des fins THÉRAPEUTIQUES - l'administration, le dosage, la provenance et la posologie sont contrôlés. Il s'agit là d'une utilisation médicamenteuse et ont comme but de soulager des symptômes / souvent douleurs où d'autres molécules n'ont pas les mêmes effets. CONTRE : L'utilisation sous forme de joints, car même une consommation occasionnelle de cannabis altère le cerveau - elle détruit notre jeunesse Kalédonienne - le destin commun ce n'est pas l'enfer commun ! Une étude réalisée par des chercheurs de la Northwestern University aux Etats-Unis et portant sur 200 fumeurs et 200 non-fumeurs âgés de 18 ans à 25 ans, montre que même une consommation occasionnelle de cannabis peut avoir des effets délétères sur le cerveau. Hans Breiter qui a dirigé ces recherches, précise que "La plupart des gens pensent qu'une consommation récréative ne pose pas de problèmes mais nos données montrent clairement que ce n'est pas le cas et que même une consommation occasionnelle de cannabis a des conséquences néfastes sur le cerveau". L'étude montre que même ceux qui ne fumaient qu'une ou deux fois par semaine montraient des signes d'anomalies dans deux régions du cerveau, l'amygdale et le noyau accumbens, impliquées respectivement dans les émotions et la motivation.

Krystelle Jmappellecommejeveux 3 Année 5J 1h 12min

oui, mon ami Dom a gagné son procès il y a pas longtemps de ça, mais au bout de pas mal d année....il cultive pour sa consommation personnel, il a une maladie orpheline et seul le canabis le calmait ...il c est fait balancer par un super pote !!! ben voilà, pour lui, pour tous ces gens qui trouvent un bien être avec cette plante ....trop bien et sur tout PAS TROP TÖT !!.

Corinne Rheinert 3 Année 5J 1h 12min

Merci pour cette anecdote Krystelle... Mais lis ça STP :) POUR : A des fins THÉRAPEUTIQUES - l'administration, le dosage, la provenance et la posologie sont contrôlés. Il s'agit là d'une utilisation médicamenteuse et ont comme but de soulager des symptômes / souvent douleurs où d'autres molécules n'ont pas les mêmes effets. CONTRE : L'utilisation sous forme de joints, car même une consommation occasionnelle de cannabis altère le cerveau - elle détruit notre jeunesse Kalédonienne - le destin commun ce n'est pas l'enfer commun ! Une étude réalisée par des chercheurs de la Northwestern University aux Etats-Unis et portant sur 200 fumeurs et 200 non-fumeurs âgés de 18 ans à 25 ans, montre que même une consommation occasionnelle de cannabis peut avoir des effets délétères sur le cerveau. Hans Breiter qui a dirigé ces recherches, précise que "La plupart des gens pensent qu'une consommation récréative ne pose pas de problèmes mais nos données montrent clairement que ce n'est pas le cas et que même une consommation occasionnelle de cannabis a des conséquences néfastes sur le cerveau". L'étude montre que même ceux qui ne fumaient qu'une ou deux fois par semaine montraient des signes d'anomalies dans deux régions du cerveau, l'amygdale et le noyau accumbens, impliquées respectivement dans les émotions et la motivation.

Cedric Blanc 3 Année 5J 1h 14min

legalizplzzz

Corinne Rheinert 3 Année 5J 1h 14min

POUR : A des fins THÉRAPEUTIQUES - l'administration, le dosage, la provenance et la posologie sont contrôlés. Il s'agit là d'une utilisation médicamenteuse et ont comme but de soulager des symptômes / souvent douleurs où d'autres molécules n'ont pas les mêmes effets. CONTRE : L'utilisation sous forme de joints, car même une consommation occasionnelle de cannabis altère le cerveau - elle détruit notre jeunesse - le destin commun ce n'est pas l'enfer commun ! Une étude réalisée par des chercheurs de la Northwestern University aux Etats-Unis et portant sur 200 fumeurs et 200 non-fumeurs âgés de 18 ans à 25 ans, montre que même une consommation occasionnelle de cannabis peut avoir des effets délétères sur le cerveau. Hans Breiter qui a dirigé ces recherches, précise que "La plupart des gens pensent qu'une consommation récréative ne pose pas de problèmes mais nos données montrent clairement que ce n'est pas le cas et que même une consommation occasionnelle de cannabis a des conséquences néfastes sur le cerveau". L'étude montre que même ceux qui ne fumaient qu'une ou deux fois par semaine montraient des signes d'anomalies dans deux régions du cerveau, l'amygdale et le noyau accumbens, impliquées respectivement dans les émotions et la motivation.

Seb Richard 3 Année 5J 1h 25min

Pour,comme ca ceux qui sont trop stone pour bosser laisseront le boulot a ceux qui en chercje vraiment.selction naturelle... :)

Corinne Rheinert 3 Année 5J 1h 25min

LOL !! POUR : A des fins THÉRAPEUTIQUES - l'administration, le dosage, la provenance et la posologie sont contrôlés. Il s'agit là d'une utilisation médicamenteuse et ont comme but de soulager des symptômes / souvent douleurs où d'autres molécules n'ont pas les mêmes effets. CONTRE : L'utilisation sous forme de joints, car même une consommation occasionnelle de cannabis altère le cerveau - elle détruit notre jeunesse Kalédonienne - le destin commun ce n'est pas l'enfer commun ! Une étude réalisée par des chercheurs de la Northwestern University aux Etats-Unis et portant sur 200 fumeurs et 200 non-fumeurs âgés de 18 ans à 25 ans, montre que même une consommation occasionnelle de cannabis peut avoir des effets délétères sur le cerveau. Hans Breiter qui a dirigé ces recherches, précise que "La plupart des gens pensent qu'une consommation récréative ne pose pas de problèmes mais nos données montrent clairement que ce n'est pas le cas et que même une consommation occasionnelle de cannabis a des conséquences néfastes sur le cerveau". L'étude montre que même ceux qui ne fumaient qu'une ou deux fois par semaine montraient des signes d'anomalies dans deux régions du cerveau, l'amygdale et le noyau accumbens, impliquées respectivement dans les émotions et la motivation.

Franck Caledoka 3 Année 5J 1h 28min

Je crois que je vais allez monter ma société Agricole en France , parce-que là il y aura du boulot pour pouvoir fournir toute la France en Cannabis à des fins thérapeutiques .......

Corinne Rheinert 3 Année 5J 1h 28min

Tout ça serait bien sûr sous contrôle... Personnellement je suis POUR : A des fins THÉRAPEUTIQUES - l'administration, le dosage, la provenance et la posologie sont contrôlés. Il s'agit là d'une utilisation médicamenteuse et ont comme but de soulager des symptômes / souvent douleurs où d'autres molécules n'ont pas les mêmes effets. CONTRE : L'utilisation sous forme de joints, car même une consommation occasionnelle de cannabis altère le cerveau - elle détruit notre jeunesse Kalédonienne - le destin commun ce n'est pas l'enfer commun ! Une étude réalisée par des chercheurs de la Northwestern University aux Etats-Unis et portant sur 200 fumeurs et 200 non-fumeurs âgés de 18 ans à 25 ans, montre que même une consommation occasionnelle de cannabis peut avoir des effets délétères sur le cerveau. Hans Breiter qui a dirigé ces recherches, précise que "La plupart des gens pensent qu'une consommation récréative ne pose pas de problèmes mais nos données montrent clairement que ce n'est pas le cas et que même une consommation occasionnelle de cannabis a des conséquences néfastes sur le cerveau". L'étude montre que même ceux qui ne fumaient qu'une ou deux fois par semaine montraient des signes d'anomalies dans deux régions du cerveau, l'amygdale et le noyau accumbens, impliquées respectivement dans les émotions et la motivation.

Vanessa Pena 3 Année 5J 1h 29min

il n'y a pas assez de personnes qui finissent aux urgences ou pire encore avec ça, l'alcool fait déjà assez dégâts comme ça...

Eric Rbt 3 Année 5J 1h 29min

Putain,,,, mais piquez vous a l'essence si ça vous fais plaisir, ça en soignera peu t'être certain,,,,,

Melia Nunéwaïe 3 Année 5J 1h 40min

Le cannabis n'est pas plus dangeureux que l'alcool, je suis bien d'accord et si celà peut soulager des personnes en souffrance alors pourquoi pas?!!

Corinne Rheinert 3 Année 5J 1h 40min

Tu as totalement raison !! Mais on pourrait dire : POUR : A des fins THÉRAPEUTIQUES - l'administration, le dosage, la provenance et la posologie sont contrôlés. Il s'agit là d'une utilisation médicamenteuse et ont comme but de soulager des symptômes / souvent douleurs où d'autres molécules n'ont pas les mêmes effets. CONTRE : L'utilisation sous forme de joints, car même une consommation occasionnelle de cannabis altère le cerveau - elle détruit notre jeunesse - le destin commun ce n'est pas l'enfer commun ! Une étude réalisée par des chercheurs de la Northwestern University aux Etats-Unis et portant sur 200 fumeurs et 200 non-fumeurs âgés de 18 ans à 25 ans, montre que même une consommation occasionnelle de cannabis peut avoir des effets délétères sur le cerveau. Hans Breiter qui a dirigé ces recherches, précise que "La plupart des gens pensent qu'une consommation récréative ne pose pas de problèmes mais nos données montrent clairement que ce n'est pas le cas et que même une consommation occasionnelle de cannabis a des conséquences néfastes sur le cerveau". L'étude montre que même ceux qui ne fumaient qu'une ou deux fois par semaine montraient des signes d'anomalies dans deux régions du cerveau, l'amygdale et le noyau accumbens, impliquées respectivement dans les émotions et la motivation.

Jessy Gomez 3 Année 5J 2h 11min

Hmmmm sa va faire un beau mélange avec l'alcool !

Corinne Rheinert 3 Année 5J 2h 11min

Jessy - un beau mélange ?! Mortel, tu veux dire !! Lis ça STP :) POUR : A des fins THÉRAPEUTIQUES - l'administration, le dosage, la provenance et la posologie sont contrôlés. Il s'agit là d'une utilisation médicamenteuse et ont comme but de soulager des symptômes / souvent douleurs où d'autres molécules n'ont pas les mêmes effets. CONTRE : L'utilisation sous forme de joints, car même une consommation occasionnelle de cannabis altère le cerveau - elle détruit notre jeunesse Kalédonienne - le destin commun ce n'est pas l'enfer commun ! Une étude réalisée par des chercheurs de la Northwestern University aux Etats-Unis et portant sur 200 fumeurs et 200 non-fumeurs âgés de 18 ans à 25 ans, montre que même une consommation occasionnelle de cannabis peut avoir des effets délétères sur le cerveau. Hans Breiter qui a dirigé ces recherches, précise que "La plupart des gens pensent qu'une consommation récréative ne pose pas de problèmes mais nos données montrent clairement que ce n'est pas le cas et que même une consommation occasionnelle de cannabis a des conséquences néfastes sur le cerveau". L'étude montre que même ceux qui ne fumaient qu'une ou deux fois par semaine montraient des signes d'anomalies dans deux régions du cerveau, l'amygdale et le noyau accumbens, impliquées respectivement dans les émotions et la motivation.

Céleste Soko 3 Année 5J 2h 13min

Contre !

Bernie New Caledonia 3 Année 5J 2h 18min

L'équation législative est pourtant simple : on autorise librement l'usage d'une drogue dure (alcool classé comme tel par le L627) et on interdit une drogue douce (toujours le L627 du code pénal) - l'un rapporte énormément d'argent et l'autre rien pour l'instant. Alors interdisons l'alcool et autorisons le cannabis - et puis on avisera. De toutes façons 20 à 40 % de la population est consommatrice occasionnelle ou régulière - ça demande un référendum, n'oublions pas que démocratie signifie "le pouvoir au peuple" ...

Corinne Rheinert 3 Année 5J 2h 18min

POUR : A des fins THÉRAPEUTIQUES - l'administration, le dosage, la provenance et la posologie sont contrôlés. Il s'agit là d'une utilisation médicamenteuse et ont comme but de soulager des symptômes / souvent douleurs où d'autres molécules n'ont pas les mêmes effets. CONTRE : L'utilisation sous forme de joints, car même une consommation occasionnelle de cannabis altère le cerveau - elle détruit notre jeunesse - le destin commun ce n'est pas l'enfer commun ! Une étude réalisée par des chercheurs de la Northwestern University aux Etats-Unis et portant sur 200 fumeurs et 200 non-fumeurs âgés de 18 ans à 25 ans, montre que même une consommation occasionnelle de cannabis peut avoir des effets délétères sur le cerveau. Hans Breiter qui a dirigé ces recherches, précise que "La plupart des gens pensent qu'une consommation récréative ne pose pas de problèmes mais nos données montrent clairement que ce n'est pas le cas et que même une consommation occasionnelle de cannabis a des conséquences néfastes sur le cerveau". L'étude montre que même ceux qui ne fumaient qu'une ou deux fois par semaine montraient des signes d'anomalies dans deux régions du cerveau, l'amygdale et le noyau accumbens, impliquées respectivement dans les émotions et la motivation.

Fred Bodybath 3 Année 5J 2h 18min

Une grande majorité des pays qui ont légalisé voient leur consommation diminuer, ainsi que le trafic, la délinquance et ses conséquence. On constate aussi que ça a créé pas mal d'emplois, et tout plein d'autres trucs surprenants. Voyez vous-même : https://www.facebook.com/MarijuanaPolicyProject Ah, et puis un médecin nouméen l'a conseillé à un ami, alors qu'il était hospitalisé pour une douloureuse fracture au bras... Enfin moi, j'dis ça, j'dis rien...

Corinne Rheinert 3 Année 5J 2h 18min

Lis ça STP :) POUR : A des fins THÉRAPEUTIQUES - l'administration, le dosage, la provenance et la posologie sont contrôlés. Il s'agit là d'une utilisation médicamenteuse et ont comme but de soulager des symptômes / souvent douleurs où d'autres molécules n'ont pas les mêmes effets. CONTRE : L'utilisation sous forme de joints, car même une consommation occasionnelle de cannabis altère le cerveau - elle détruit notre jeunesse Kalédonienne - le destin commun ce n'est pas l'enfer commun ! Une étude réalisée par des chercheurs de la Northwestern University aux Etats-Unis et portant sur 200 fumeurs et 200 non-fumeurs âgés de 18 ans à 25 ans, montre que même une consommation occasionnelle de cannabis peut avoir des effets délétères sur le cerveau. Hans Breiter qui a dirigé ces recherches, précise que "La plupart des gens pensent qu'une consommation récréative ne pose pas de problèmes mais nos données montrent clairement que ce n'est pas le cas et que même une consommation occasionnelle de cannabis a des conséquences néfastes sur le cerveau". L'étude montre que même ceux qui ne fumaient qu'une ou deux fois par semaine montraient des signes d'anomalies dans deux régions du cerveau, l'amygdale et le noyau accumbens, impliquées respectivement dans les émotions et la motivation.

Fred Bodybath 3 Année 5J 2h 18min

Tout ça est sans doute vrai. Sais-tu qu'à force de consommer des produits industriels plein de conservateurs, nos corps ne se désagrègent plus dans les cimetières ? A force de consommer des colorants, nos enfants développent une suractivité ; à force de bouffer des exhausteurs de gout (sel, sucre et édulcorants), on développe du diabète, des maladies d'Alzeimer ; A force de consommer trop de viande, notre corps emagazine trop d'acide urique et développe des cancers... Et le blé qu'il y a dans la farine de ton pain, on l'a transformé pour qu'il soit moins haut et qu'il pousse plus vite, résultat, il est 75 % moins nutritif qu'à l'époque de nos parents, et beaucoup plus riche en gluten, que notre corps ne tolère pas. Et ces élevages industruels d'animaux bourés d'antibiotiques, qu'on laisse s'écraser les uns les autres dans des hangards bondés, pour faire des nuggets ? A mon tour de te donner du boulo, regarde ça : http://www.france4.fr/emissions/on-n-est-plus-des-pigeons/diffusions/13-05-2014_239425. et lis ceci : http://www.ladepeche.fr/article/2013/04/26/1614919-un-hamburger-mcdonald-s-retrouve-intact-14-apres-sa-fabrication.html L'industrie agro-alimentaire est un lobby financier qui nous bourre à longueur de temps de saloperies qui nous ruinent la santé. Alors oui, certes, le Canabis a aussi des effets indésirables, c'est évident ! Mais c'est l'industrie alimentaire qui nous fait développer toutes ces maladies nouvelles, et qui nous tue, à grands coup de 3 repas bourrés de saloperies par jour.

Nicotof Rebel 3 Année 5J 2h 21min

Je suis pour

Corinne Rheinert 3 Année 5J 2h 21min

Exact, mais il faudrait dire : POUR : A des fins THÉRAPEUTIQUES - l'administration, le dosage, la provenance et la posologie sont contrôlés. Il s'agit là d'une utilisation médicamenteuse et ont comme but de soulager des symptômes / souvent douleurs où d'autres molécules n'ont pas les mêmes effets. CONTRE : L'utilisation sous forme de joints, car même une consommation occasionnelle de cannabis altère le cerveau - elle détruit notre jeunesse Kalédonienne - le destin commun ce n'est pas l'enfer commun ! Une étude réalisée par des chercheurs de la Northwestern University aux Etats-Unis et portant sur 200 fumeurs et 200 non-fumeurs âgés de 18 ans à 25 ans, montre que même une consommation occasionnelle de cannabis peut avoir des effets délétères sur le cerveau. Hans Breiter qui a dirigé ces recherches, précise que "La plupart des gens pensent qu'une consommation récréative ne pose pas de problèmes mais nos données montrent clairement que ce n'est pas le cas et que même une consommation occasionnelle de cannabis a des conséquences néfastes sur le cerveau". L'étude montre que même ceux qui ne fumaient qu'une ou deux fois par semaine montraient des signes d'anomalies dans deux régions du cerveau, l'amygdale et le noyau accumbens, impliquées respectivement dans les émotions et la motivation.

Stewart Robertson 3 Année 5J 2h 22min

Depuis 1972 en USA Que ci anti cancer

Christian Benoit 3 Année 5J 2h 23min

ben je sais pas moi, mais je pense que je serais POUR et CONTRE je c c con mais voila. Car on fait bcp plus de connerie en étant saoul que stone car apres un bon pti stick ben on a juste envie de se poser (matter un film, faire la cuisine TRANNKILLL ect...) alors que quand on est saoul ben la c pas pareil c pas le meme delire. Mais bon non on faite je pense que se serait mieux de tout interdire sa éviterai plus de bétise de la part des gens et surtout tous c mort sur nos route et ailleur. Mais enfin il y aurait trop a dire et tro d'avis divergent donc faite comme vous voulez libre a soi de choisir moi jai choisi et je v men lacher un bon se soir hahahaha

Corinne Rheinert 3 Année 5J 2h 23min

Christian, lis ça STP :) POUR : A des fins THÉRAPEUTIQUES - l'administration, le dosage, la provenance et la posologie sont contrôlés. Il s'agit là d'une utilisation médicamenteuse et ont comme but de soulager des symptômes / souvent douleurs où d'autres molécules n'ont pas les mêmes effets. CONTRE : L'utilisation sous forme de joints, car même une consommation occasionnelle de cannabis altère le cerveau - elle détruit notre jeunesse Kalédonienne - le destin commun ce n'est pas l'enfer commun ! Une étude réalisée par des chercheurs de la Northwestern University aux Etats-Unis et portant sur 200 fumeurs et 200 non-fumeurs âgés de 18 ans à 25 ans, montre que même une consommation occasionnelle de cannabis peut avoir des effets délétères sur le cerveau. Hans Breiter qui a dirigé ces recherches, précise que "La plupart des gens pensent qu'une consommation récréative ne pose pas de problèmes mais nos données montrent clairement que ce n'est pas le cas et que même une consommation occasionnelle de cannabis a des conséquences néfastes sur le cerveau". L'étude montre que même ceux qui ne fumaient qu'une ou deux fois par semaine montraient des signes d'anomalies dans deux régions du cerveau, l'amygdale et le noyau accumbens, impliquées respectivement dans les émotions et la motivation.

Christian Benoit 3 Année 5J 2h 23min

Merci Corrine pour cette lecture que j'approuve totalement et meme si je suis pour occasionnellement, j'approuve le CONTRE mais alors pour le POUR je ne suis pas d'accord car sa ne ma JAMAIS JAMAIS soulagé de quelconque douleur ou de quoi que se soit d'ou je pense qu'ils se trompent la dessus et que meme si j'aime sa de temps en temps pour une utilisation précise, je suis pour que se soit interdit avec l’alcool et la tout le monde se porteraient bien mieux.

Laureen Cevaer 3 Année 5J 2h 44min

Pour, si ca peut aider des personnes a soulager leur douleur!! Au moins on aura un monde plus peace! ✌️

Corinne Rheinert 3 Année 5J 2h 44min

Laureen, tu as totalement raison ! Mais on pourrait dire : POUR : A des fins THÉRAPEUTIQUES - l'administration, le dosage, la provenance et la posologie sont contrôlés. Il s'agit là d'une utilisation médicamenteuse et ont comme but de soulager des symptômes / souvent douleurs où d'autres molécules n'ont pas les mêmes effets. CONTRE : L'utilisation sous forme de joints, car même une consommation occasionnelle de cannabis altère le cerveau - elle détruit notre jeunesse - le destin commun ce n'est pas l'enfer commun ! Une étude réalisée par des chercheurs de la Northwestern University aux Etats-Unis et portant sur 200 fumeurs et 200 non-fumeurs âgés de 18 ans à 25 ans, montre que même une consommation occasionnelle de cannabis peut avoir des effets délétères sur le cerveau. Hans Breiter qui a dirigé ces recherches, précise que "La plupart des gens pensent qu'une consommation récréative ne pose pas de problèmes mais nos données montrent clairement que ce n'est pas le cas et que même une consommation occasionnelle de cannabis a des conséquences néfastes sur le cerveau". L'étude montre que même ceux qui ne fumaient qu'une ou deux fois par semaine montraient des signes d'anomalies dans deux régions du cerveau, l'amygdale et le noyau accumbens, impliquées respectivement dans les émotions et la motivation.

Guillaume Christine Ontherock 3 Année 5J 2h 55min

Pour la légalisation, et pour aussi les mêmes restrictions que l'alcool pour la route, on a aujourd'hui des tests fiables, alors legalise mais zéro % ds le sang au volant, c'est tout. Et ça arrêtera net le business sous terrain.

Fred Bodybath 3 Année 5J 2h 55min

Les traces de THC restent dans le sang pendant 15 jours. La "tolérence zéro %" ne pourrait donc pas fonctionner, en cas de légalisation. Pour moi, il faut mesurer : c'est comme pour l'alcool : à 0.2g t'es nikel, mais à 1,60g, t'es pas cap de conduire. Le problème, c'est que toutes les herbes n'ont pas la même puissances, et que c'est pas marqué sur l'étiquette du paquet qu'on a acheté à la sauvette...

Nousse Andso 3 Année 5J 2h 55min

MOI JE SUIS POUR , JE NE FUME PAS MES AU MOINS SA ÉVITERA AU PETIT CON DE VENDRE LEUR MERDE DE MÉLANGE À DES PRIX DE FOU ET PEUT ETRE SA LES FORCERA A ALLÉ AU TAF ;-)

Boris Guilland 3 Année 5J 2h 58min

Pour à 100 % cela soulagerait le système carcéral la police . Moins de dépenses et en prime la prise de fonds sur le commerce crée !!! C'est juste des maths !!!

Siar Angsar 3 Année 5J 2h 58min

Tout a fait contre! il y aura tellement d’abus(comme c'est déjàs le cas maintenant). On a de gros problème d'alcool(+cannabis) ici on vas pas rajouté le cannabis légal... dans ce cas la je suis pour le LSD (ben oui c'est pour les troubles du sommeil!),la cocaïne (perte de poids),l'ecstasy (anti douleur extrême),Cristal meth (sensation de bonheur et de bien-être : un sentiment rapide et fort de confiance en soi) c'est super bien pour ici tien. Et pour ce qui écriront : "Mais Non ça n'as rien a voir!" Coupé vous la langue les doigts comme ça vous ne ferais plus chier personne...bien cordialement faut arrêté les conneries

Corinne Rheinert 3 Année 5J 2h 58min

Tu as totalement raison !! Mais on pourrait dire : POUR : A des fins THÉRAPEUTIQUES - l'administration, le dosage, la provenance et la posologie sont contrôlés. Il s'agit là d'une utilisation médicamenteuse et ont comme but de soulager des symptômes / souvent douleurs où d'autres molécules n'ont pas les mêmes effets. CONTRE : L'utilisation sous forme de joints, car même une consommation occasionnelle de cannabis altère le cerveau - elle détruit notre jeunesse - le destin commun ce n'est pas l'enfer commun ! Une étude réalisée par des chercheurs de la Northwestern University aux Etats-Unis et portant sur 200 fumeurs et 200 non-fumeurs âgés de 18 ans à 25 ans, montre que même une consommation occasionnelle de cannabis peut avoir des effets délétères sur le cerveau. Hans Breiter qui a dirigé ces recherches, précise que "La plupart des gens pensent qu'une consommation récréative ne pose pas de problèmes mais nos données montrent clairement que ce n'est pas le cas et que même une consommation occasionnelle de cannabis a des conséquences néfastes sur le cerveau". L'étude montre que même ceux qui ne fumaient qu'une ou deux fois par semaine montraient des signes d'anomalies dans deux régions du cerveau, l'amygdale et le noyau accumbens, impliquées respectivement dans les émotions et la motivation.

Louis Lbx 3 Année 5J 2h 58min

J'ai pas peur de dire qu'il doit y avoir un minimum d'un million de personnes qui a essayer de fumer du cannabis juste une seule fois pour voir et qui s'en sont tres bien sorti, et je n'ai pas peur de dire qu'il n'y a pas une seule personne qui n'a pas eu de problemes apres avoir essayer les crystal meth "juste une seule fois"

Toxik Sectioniktout 3 Année 5J 3h 7min

Legalisation !!!!!

Ced Upur 3 Année 5J 3h 8min

normal c francois hollande haha

Celine Dhieux 3 Année 5J 3h 22min

Bah allé ça crame les neurones c'est pas grave, comme ça les gens en France seront plus en état de se rendre compte des conneries de hollande au moins :)

Corinne Rheinert 3 Année 5J 3h 22min

LOL Céline - lis ça STP :) POUR : A des fins THÉRAPEUTIQUES - l'administration, le dosage, la provenance et la posologie sont contrôlés. Il s'agit là d'une utilisation médicamenteuse et ont comme but de soulager des symptômes / souvent douleurs où d'autres molécules n'ont pas les mêmes effets. CONTRE : L'utilisation sous forme de joints, car même une consommation occasionnelle de cannabis altère le cerveau - elle détruit notre jeunesse Kalédonienne - le destin commun ce n'est pas l'enfer commun ! Une étude réalisée par des chercheurs de la Northwestern University aux Etats-Unis et portant sur 200 fumeurs et 200 non-fumeurs âgés de 18 ans à 25 ans, montre que même une consommation occasionnelle de cannabis peut avoir des effets délétères sur le cerveau. Hans Breiter qui a dirigé ces recherches, précise que "La plupart des gens pensent qu'une consommation récréative ne pose pas de problèmes mais nos données montrent clairement que ce n'est pas le cas et que même une consommation occasionnelle de cannabis a des conséquences néfastes sur le cerveau". L'étude montre que même ceux qui ne fumaient qu'une ou deux fois par semaine montraient des signes d'anomalies dans deux régions du cerveau, l'amygdale et le noyau accumbens, impliquées respectivement dans les émotions et la motivation.

Maitui Turlington Sarah 3 Année 5J 3h 23min

Je suis pour la légalisation, mais comme certains ne sont raisonnables en rien, ça va encore créer plus de dégâts, l'exemple de ce week end avec l'accident du col des roussettes en est l'exemple tristement flagrant, et puis faut arrêter de croire que ça soigne, ça ne soigne rien du tout, ça amplifie l'état d'esprit, si tu es heureux tu le seras plus, si t'es triste pas la peine d'en consommer, et puis en mode "intelligent", pas en faisant des méga maousses de trucs de la mort afin d'avoir le cerveau en mode veille, et puis il y a les personnes plus fragiles qui elles peuvent faire à la longue une paranoîa sévère (j'en sais quelque chose une amie en est réduite aux comprimés qu'on lui donne tous les matins, midi et soirs) ça détruit les neurones qu'on se le dise et ils ne sont hélas pas récupérables, et dans le genre j'en utilise pas beaucoup (de connexions cérébrales) ceux là vont tomber avant les autres, quand aux malades il est vrai que l'effet du THC amenuise leur peine, ça les soulage de ne plus trop y penser, c'est tout, faut pas croire qu'en légalisant tout le monde va se balader avec son machin partout, ça aussi faut que ça puisse rentrer dans le crâne de beaucoup, si c'est légalisé et mis en vente libre, il y aura forcément des lieux pour vous régaler, comme le font nos amis (es) Hollandais, et puis vous allez voir les plus débiles faire des mix de fume et d'alcool, ceux là on peut plus rien pour eux, mais qu'ils restent chez eux au lieu de risquer d'enlever une vie en prenant leurs bagnoles....

Halle Tokini 3 Année 5J 3h 23min

c'est sur si tu fume cette plante comme un paquet de cigarette, c'est claire que t'auras des soucis. moi je l'utilise quand j'ai mal au dos et pour moi c'est la perfection totale.

Davon Brahim 3 Année 5J 3h 24min

Pour, pour , pour! Et tampis pour les coincer du cul! De toute façon, on finira par l obtenir! Comme le mariage pour tous!

Denis Fribault 3 Année 5J 3h 28min

pour

Denis Fribault 3 Année 5J 3h 28min

le canabis n'est pas plus dangueureux que l'aclool ou le tabac c'est l'utilisation qui en ai faite qu'il l'est, et en plus ca va rapporter du pognon a l'etat

Corinne Rheinert 3 Année 5J 3h 28min

Pas mal Denis, mais lis ça STP :) POUR : A des fins THÉRAPEUTIQUES - l'administration, le dosage, la provenance et la posologie sont contrôlés. Il s'agit là d'une utilisation médicamenteuse et ont comme but de soulager des symptômes / souvent douleurs où d'autres molécules n'ont pas les mêmes effets. CONTRE : L'utilisation sous forme de joints, car même une consommation occasionnelle de cannabis altère le cerveau - elle détruit notre jeunesse Kalédonienne - le destin commun ce n'est pas l'enfer commun ! Une étude réalisée par des chercheurs de la Northwestern University aux Etats-Unis et portant sur 200 fumeurs et 200 non-fumeurs âgés de 18 ans à 25 ans, montre que même une consommation occasionnelle de cannabis peut avoir des effets délétères sur le cerveau. Hans Breiter qui a dirigé ces recherches, précise que "La plupart des gens pensent qu'une consommation récréative ne pose pas de problèmes mais nos données montrent clairement que ce n'est pas le cas et que même une consommation occasionnelle de cannabis a des conséquences néfastes sur le cerveau". L'étude montre que même ceux qui ne fumaient qu'une ou deux fois par semaine montraient des signes d'anomalies dans deux régions du cerveau, l'amygdale et le noyau accumbens, impliquées respectivement dans les émotions et la motivation.

Denis Fribault 3 Année 5J 3h 28min

je suis d'accord la dessus, tout comme l'alcool détruit le foi, et le tabac les poumons

Fabrice Lucien-esparbes 3 Année 5J 3h 29min

Absolument CONTRE... Le cannabis guérit ... Il guérit pas il soulage, il est utilisé à des fins thérapeutiques depuis des lustres... Rien n'est bon dans la vie, alors faut arrêter de dire que le cannabis soigne... Depuis quand ça guérit un cancer, une grippe, un mal de ventre ...C'est vrai aussi que l'alcool est mauvais que les gens font des conneries avec... Mais c'est l'abus qui rend con, c'est pas de prendre 3 ou 4 verres...Le jour où le cannabis sera légalisé y'en a qui feront des soirées spéciales destruction et on aura les mêmes effets que l'abus d'alcool...

Eric Mag 3 Année 5J 3h 29min

Y'a déjà des soirées spéciales destruction, pas pour autant qu'on en parle tout les jours au journal, d'ailleurs on en parle jamais, contrairement à l'alcool

Kévin Ganivet 3 Année 5J 3h 29min

"c'est l'abus qui rend con, c'est pas prendre 3 ou 4" joints ...

Jonas Brouillon 3 Année 5J 3h 29min

@Fabrice Lucien-esparbes Il a été prouvé que le Cannabis détruisait les cellules cancéreuses ( http://www.7sur7.be/7s7/fr/1506/Sciences/article/detail/1729650/2013/10/25/Les-composants-du-cannabis-tueurs-de-cellules-cancereuses.dhtml ) sans compter le fait que ça lutte contre l'insomnie le stress etc... omniprésents dans notre société.

Louis Lbx 3 Année 5J 3h 29min

L'alcool comme le cannabis n'est pas dangereux a petite dose.. Faut pas trouver des arguments qui marchent dans les deux cas, sinon il n'y a pas de debat mais plutot une leçon pour celui qui ne sait pas s'exprimer. :)

Louis Lbx 3 Année 5J 3h 29min

Ah oui et les maux de tetes, ventres etc sont ephemeres non? Donc de s'appaiser en attendant que sa passe equivaut a soigner aussi bien qu'un strepsil pour les maux de gorges.. Non?

Mathieu Wush Khac 3 Année 5J 3h 29min

c'est sur vaut mieux se prendre une bonne chimio dans la face ya pas de doutes le médecin l'a dit :p

Joffrey Bnca 3 Année 5J 3h 42min

Je veux le paquet ki ya sur la tof..

Corinne Rheinert 3 Année 5J 3h 42min

Lis ça STP :) POUR : A des fins THÉRAPEUTIQUES - l'administration, le dosage, la provenance et la posologie sont contrôlés. Il s'agit là d'une utilisation médicamenteuse et ont comme but de soulager des symptômes / souvent douleurs où d'autres molécules n'ont pas les mêmes effets. CONTRE : L'utilisation sous forme de joints, car même une consommation occasionnelle de cannabis altère le cerveau - elle détruit notre jeunesse Kalédonienne - le destin commun ce n'est pas l'enfer commun ! Une étude réalisée par des chercheurs de la Northwestern University aux Etats-Unis et portant sur 200 fumeurs et 200 non-fumeurs âgés de 18 ans à 25 ans, montre que même une consommation occasionnelle de cannabis peut avoir des effets délétères sur le cerveau. Hans Breiter qui a dirigé ces recherches, précise que "La plupart des gens pensent qu'une consommation récréative ne pose pas de problèmes mais nos données montrent clairement que ce n'est pas le cas et que même une consommation occasionnelle de cannabis a des conséquences néfastes sur le cerveau". L'étude montre que même ceux qui ne fumaient qu'une ou deux fois par semaine montraient des signes d'anomalies dans deux régions du cerveau, l'amygdale et le noyau accumbens, impliquées respectivement dans les émotions et la motivation.

Brigitte Gautier 3 Année 5J 3h 42min

Tout est mauvais qd il y a de l abus, si cette plante peut soulager alors oui il fut l utiliser! De toute façon tant que ce sera interdit les gens feront pousser la plante qd même comme le pavot ect.......

Corinne Rheinert 3 Année 5J 3h 42min

Exact, mais il faudrait dire : POUR : A des fins THÉRAPEUTIQUES - l'administration, le dosage, la provenance et la posologie sont contrôlés. Il s'agit là d'une utilisation médicamenteuse et ont comme but de soulager des symptômes / souvent douleurs où d'autres molécules n'ont pas les mêmes effets. CONTRE : L'utilisation sous forme de joints, car même une consommation occasionnelle de cannabis altère le cerveau - elle détruit notre jeunesse Kalédonienne - le destin commun ce n'est pas l'enfer commun ! Une étude réalisée par des chercheurs de la Northwestern University aux Etats-Unis et portant sur 200 fumeurs et 200 non-fumeurs âgés de 18 ans à 25 ans, montre que même une consommation occasionnelle de cannabis peut avoir des effets délétères sur le cerveau. Hans Breiter qui a dirigé ces recherches, précise que "La plupart des gens pensent qu'une consommation récréative ne pose pas de problèmes mais nos données montrent clairement que ce n'est pas le cas et que même une consommation occasionnelle de cannabis a des conséquences néfastes sur le cerveau". L'étude montre que même ceux qui ne fumaient qu'une ou deux fois par semaine montraient des signes d'anomalies dans deux régions du cerveau, l'amygdale et le noyau accumbens, impliquées respectivement dans les émotions et la motivation.

BlackStar Wolf 3 Année 5J 3h 44min

moi jsuis pour...le cannabis brule 70 % des cellules cancérigènes :)

Corinne Rheinert 3 Année 5J 3h 44min

Si cela tue des cellules cancérigènes, ça tue aussi d'autres cellules, tu ne penses pas ?! Donc il faudrait dire : POUR : A des fins THÉRAPEUTIQUES - l'administration, le dosage, la provenance et la posologie sont contrôlés. Il s'agit là d'une utilisation médicamenteuse et ont comme but de soulager des symptômes / souvent douleurs où d'autres molécules n'ont pas les mêmes effets. CONTRE : L'utilisation sous forme de joints, car même une consommation occasionnelle de cannabis altère le cerveau - elle détruit notre jeunesse Kalédonienne - le destin commun ce n'est pas l'enfer commun ! Une étude réalisée par des chercheurs de la Northwestern University aux Etats-Unis et portant sur 200 fumeurs et 200 non-fumeurs âgés de 18 ans à 25 ans, montre que même une consommation occasionnelle de cannabis peut avoir des effets délétères sur le cerveau. Hans Breiter qui a dirigé ces recherches, précise que "La plupart des gens pensent qu'une consommation récréative ne pose pas de problèmes mais nos données montrent clairement que ce n'est pas le cas et que même une consommation occasionnelle de cannabis a des conséquences néfastes sur le cerveau". L'étude montre que même ceux qui ne fumaient qu'une ou deux fois par semaine montraient des signes d'anomalies dans deux régions du cerveau, l'amygdale et le noyau accumbens, impliquées respectivement dans les émotions et la motivation.

BlackStar Wolf 3 Année 5J 3h 44min

OK c'est vrai ce que tu dis et je suis d'accOrd..mais après chacun est libre de faire ce qu'il veut avec le CANNABIS : si il veulent le prendre a des fins THÉRAPEUTIQUE ou en fumant un JOINT et bien soit !! Nous sommes tous maître de nos choix...donc maître de notre corps.

Leï La 3 Année 5J 3h 53min

C'est tellement drôle, la plus part des gens qui veulent sa légalisation son tellement "jeunes" où on va?....

Loux Jonbar 3 Année 5J 3h 53min

l'avenir c'est les jeunes

Christine Recalt 3 Année 5J 3h 53min

je ne suis pas jeune et je suis pour la légalisation pas pire que l' alcool sa se gère comme tout

Mam El 3 Année 5J 3h 53min

Hahahaha loux toi oui

Leï La 3 Année 5J 3h 53min

Hé ben justement, l'avenir c'est les jeunes et les jeunes d'aujourd'hui BARRENT EN COUILLES, imaginez juste si un pilote d'avion, un chauffeur de bus, un ingénieur qui s'apprête à construire une école ou autre se mettes à fumer leurs pétards avant le taff, je vous laisse imaginer les catastrophes......

Loux Jonbar 3 Année 5J 3h 53min

Faut pas tout melanger non plus 0_o..

Raph Gf 3 Année 5J 3h 53min

Ben oui comme si c'étais autorisé de boire avant d'aller au travail.. --'

BlackStar Wolf 3 Année 5J 3h 53min

et bien justement c'est pas le cannabis le problème c'est la mentalité des gens qui l'utilise...je suis une fumeuse et pourtant JE SAIS qu'il ne faut pas fumer n'impOrte où à n'ompOrte qu'elle moments...

Guillaume Christine Ontherock 3 Année 5J 3h 53min

Leï La, on peut aussi dire ceci de l'alcool qui est pourtant légalisé, je reprend ta phrase : " Hé ben justement, l'avenir c'est les jeunes et les jeunes d'aujourd'hui BARRENT EN COUILLES, imaginez juste si un pilote d'avion, un chauffeur de bus, un ingénieur qui s'apprête à construire une école ou autre se mettes à boire leurs bières avant le taff, je vous laisse imaginer les catastrophes......" et là ça choque personne ? pourtant on voit ça tout les jours...

Leï La 3 Année 5J 3h 53min

Oui oui oui vous avez raison!!! Après tout ici c'est celui qui cri le plus fort qui a raison, mais bon pas grave, après tout quoi de plus normal, entre nous, je préfère (si je fois faire un choix) voire mes enfants vomir à cause de l'alcool au moins ils ne perdent rien, plutôt que perdre leurs neurones à chaque consommation !!

Louis Lbx 3 Année 5J 3h 53min

La perte de memoire est du a une consommation reguliere et importante pas "a chaque consommation" et je prefere avoir un pote qui oublie ses clefs de temps en temps et qui a tout le temps la flemme, plutot qu'un pote que je dois aller voir au cimetiere car personne n'etait la pour le retenir d'aller conduire saoul..

Leï La 3 Année 5J 3h 53min

Y'aura aussi des morts avc le cannabis faut pas croire ;) et le mieux reste de ne pas boire et ne pas fumer ;)

Kawa Saki 3 Année 5J 3h 57min

contre, les gens sont assez abrutis comme sa

Niloc Onairos 3 Année 5J 3h 57min

ce n'est pas le cannabis qui rend abruti... on se renseigne avant de sortir ce genre de chose

Kawa Saki 3 Année 5J 3h 57min

et c'est quoi qui rend abruti ?

BlackStar Wolf 3 Année 5J 3h 57min

les mentalités à la CON !

Mam El 3 Année 5J 3h 57min

Y'en a qui fume et qui se pose des questions, et d'autre qui veulent faire les cons

Jonas Brouillon 3 Année 5J 3h 57min

Tu veux que je te dise ce qui rend abruti? c'est les médias, c'est le capitalisme,les politiques, l'individualisme, tout ce dont la société est malade aujourd'hui, et non pas cette pauvre plante qui permet de se soulager.

Louis Lbx 3 Année 5J 3h 57min

Dans tout les cas, il y aura toujours un peu de verité dans les deux camps lors d'un debat. C'est vrai que le cannabis diminue fortement la capacité de la memoire mais a haute dose!! Elle fais quasiment rien a petite dose, a part une grosse flemme :')

Kawa Saki 3 Année 5J 3h 57min

de toute façon, mise à part l'alcool et le tabac, rien de plus ne sera jamais légalisé . Le fait que toutes les drogues ( cocaine hero cannabis et autres ) soit illégales, donc plus ou moins rares sur le marché, permet de garder des prix élevés. Le trafic de drogue au niveau international représente une part de 10% dans le PIB mondial. En gros si les nations commençaient à légaliser, une part de l'économie mondiale s’effondrerait puisqu'on trouverait des enveloppes à 500 frs au lieu de 5000 frs....

Riidji Teorera 3 Année 5J 3h 57min

http://m.slate.fr/story/88565/cannabis

Mohea Calvo Calvo 3 Année 5J 3h 57min

Sziiii tintin Marion

Mam El 3 Année 5J 3h 57min

Fait pas la toxo

Patrice Berges 3 Année 5J 3h 57min

hélas les cons ont toujours du mal a évolué...:)!!!

Mam El 3 Année 5J 3h 57min

Yo patrice il est bon ou quoi ?

Leï La 3 Année 5J 3h 58min

ah ah ah, légalisé dans un but "THÉRAPEUTIQUE", rêvez pas hein, vous (les fumeurs de cannabis) n'aurez tjrs pas le droit de fumer ou bon vous semble et surtout légalement, faudra des ordonnances ou autres. :)

Corinne Rheinert 3 Année 5J 3h 58min

Exact LeiLa et lis ça STP :) POUR : A des fins THÉRAPEUTIQUES - l'administration, le dosage, la provenance et la posologie sont contrôlés. Il s'agit là d'une utilisation médicamenteuse et ont comme but de soulager des symptômes / souvent douleurs où d'autres molécules n'ont pas les mêmes effets. CONTRE : L'utilisation sous forme de joints, car même une consommation occasionnelle de cannabis altère le cerveau - elle détruit notre jeunesse Kalédonienne - le destin commun ce n'est pas l'enfer commun ! Une étude réalisée par des chercheurs de la Northwestern University aux Etats-Unis et portant sur 200 fumeurs et 200 non-fumeurs âgés de 18 ans à 25 ans, montre que même une consommation occasionnelle de cannabis peut avoir des effets délétères sur le cerveau. Hans Breiter qui a dirigé ces recherches, précise que "La plupart des gens pensent qu'une consommation récréative ne pose pas de problèmes mais nos données montrent clairement que ce n'est pas le cas et que même une consommation occasionnelle de cannabis a des conséquences néfastes sur le cerveau". L'étude montre que même ceux qui ne fumaient qu'une ou deux fois par semaine montraient des signes d'anomalies dans deux régions du cerveau, l'amygdale et le noyau accumbens, impliquées respectivement dans les émotions et la motivation.

Mégane Tarwiin 3 Année 5J 4h 1min

POUR ! l'alcool ça détruit, le cannabis ça guérit. arrêtez vos conneries sur le cannabis c'est mauvais et l'alcool c'est bon. bandes d'idiot le cannabis c'est naturel et ça soigne, l'alcool tu te bourre la gueule et tu dégueule! POUR LA LÉGALISATION!

Emily Courtot 3 Année 5J 4h 1min

C'est pas parce que c'est naturel que c'est automatiquement bon pour la santé. Oui l'alcool c'est mauvais pour la santé, comme n'importe quoi quand on en abuse. Mais soyons d'accord que le cannabis n'a pas que des points positifs non plus, et peut aussi être mauvais pour la santé quand il y a abus, ce qui arrivera surement si c'est légalisé.

Claude-May Surget-Boutin 3 Année 5J 4h 1min

ça soigne rien du tout , ça apaise seulement et a fortes doses ça détruit les neurones , quand on sait que certains n'en ont déjà pas beaucoup!!!..................

Bryan Le Sausse 3 Année 5J 4h 1min

Comme le souligne d'autres personne, ça soigne que dal ! C'est comme la morphine. Le cannabis si tu en bois trop comme l'alcool, c'est encore pire, parce qu'en plus de comater, tu te détruis le cerveau. Alors si tu veut une Calédonie où la moitié des gens ne savent plus compter jusqu'à 10 à 20ans et que le taux d'accident sera au minimum triplé, fais comme tu veux. Mais moi je suis contre.

Jean-Noël Thomas 3 Année 5J 4h 1min

Mégane: pourquoi opposer l'alcool au cannabis? bizarre.. Et ne RIEN prendre, c'est pas carrément mieux? Fumer de l'herbe: c'est moins dangereux que de se taper la tête avec un marteau: faut légaliser le cannabis et interdire les marteaux?

Corinne Rheinert 3 Année 5J 4h 1min

CONTRE cette drogue - elle détruit notre jeunesse - le destin commun ce n'est pas l'enfer commun !

Maria Tofili 3 Année 5J 4h 1min

CONTRE,y a djà ASSEZ d'abrutis et de delinquance en CALEDONIE que vous voulez LEGALISER du CANNABIS comme soit disant remede ou je ne sais koi......ARRETER!!!!!!! je vois ça tous les jours dans le quartier ou je vis et y en a marre......marre! marre!!!!!..................................................

Matthews Hopkins 3 Année 5J 4h 1min

Ca guérit pas, ça soulage, faut apprendre à lire les gars. Mais c'est clair, ne légalisons pas, perso ça n'a jamais empêché les gens d'en consommer, loi ou pas. Je part du principe qu'une personne majeur, doit pouvoir choisir ce qui lui semble bon ou mauvais. Le reste on s'en cogne.

Louis Lbx 3 Année 5J 4h 1min

Ouais par contre, j'ai lu un article dans un magazine (avec de vrai source pas des conneries), l'alcool augmente de 10x les risques d'accidents alors que pour le cannabis seulement 1,5x !!! Je donne pas mon avis personnel sur le cannabis mais pour la securité routiere, vaut mieux interdire l'alcool plutot que le cannabis..

Mégane Tarwiin 3 Année 5J 4h 1min

les personnes qui ne consomment pas de cannabis et qui sont souvent contre, vous traitez les fumeurs d'abrutis, d'idiots... plusieurs personnes de mon entourage fument, de 16 a 40 ans voir même plus. sont-ils abrutis pour autant, n'ont-ils pas réussi leurs vie pour autant? ben si. le cannabis peut être consommer par des petits " branleurs " comme par des chefs d'entreprise, pourtant, personne ne voit la différence. arrêtez un peu de croire que tout est mauvais dans le cannabis.. PUIS MERDE. jsuis pas une scientifique, ou une fille qui va vous écrire des articles intellectuels sur le bedo, mais j'ai juste donner mon avis. content ou pas content, un jour la loi passera. sur ceuxx, fumons tous un gros 3 jobs et restons en paix! AMEN!

Bender Dugenou 3 Année 5J 4h 1min

Les gens "contre le cannabis" ont souvent un comportement hystérique, limite agressif envers les gens qui sont "pour" .... détendez vous ! informez-vous ! sortez de votre petite sphère étriquée et arrêtez les anxiolytiques et autre dépresseurs, ça c'est de la vrai cochonnerie.

Théo Sabatier 3 Année 5J 4h 1min

C'est tout plein de préjugés ici .. A chacun son utilisation du produit, arrêtez les généralités s'il vous plaît.

Ren Julianne 3 Année 5J 4h 5min

Jah Yra :p

Ren Julianne 3 Année 5J 4h 5min

Jah Yra :p

Losino Alk Msv 3 Année 5J 4h 7min

Alors non , seulement avec l'alcool , on s'en sort pas mais si encore ça en vente ici ....mais c'est la Débondade....Puff enore plus de tarés ! Contre ----

Corinne Rheinert 3 Année 5J 4h 7min

Tu as totalement raison !! Mais on pourrait dire : POUR : A des fins THÉRAPEUTIQUES - l'administration, le dosage, la provenance et la posologie sont contrôlés. Il s'agit là d'une utilisation médicamenteuse et ont comme but de soulager des symptômes / souvent douleurs où d'autres molécules n'ont pas les mêmes effets. CONTRE : L'utilisation sous forme de joints, car même une consommation occasionnelle de cannabis altère le cerveau - elle détruit notre jeunesse - le destin commun ce n'est pas l'enfer commun ! Une étude réalisée par des chercheurs de la Northwestern University aux Etats-Unis et portant sur 200 fumeurs et 200 non-fumeurs âgés de 18 ans à 25 ans, montre que même une consommation occasionnelle de cannabis peut avoir des effets délétères sur le cerveau. Hans Breiter qui a dirigé ces recherches, précise que "La plupart des gens pensent qu'une consommation récréative ne pose pas de problèmes mais nos données montrent clairement que ce n'est pas le cas et que même une consommation occasionnelle de cannabis a des conséquences néfastes sur le cerveau". L'étude montre que même ceux qui ne fumaient qu'une ou deux fois par semaine montraient des signes d'anomalies dans deux régions du cerveau, l'amygdale et le noyau accumbens, impliquées respectivement dans les émotions et la motivation.

Goon Vaillant 3 Année 5J 4h 14min

je crois que tu as oublié de précisé qu'il est autorisé sous ordonance et en médicament exprès .. c'est pas comme si on pouvais planté nous même et fumé ça ne va rien changer :/

Carole Lehmann 3 Année 5J 4h 17min

avis mitigé !

Corinne Rheinert 3 Année 5J 4h 17min

Moi aussi, ou plutôt avis nuancé !! POUR : A des fins THÉRAPEUTIQUES - l'administration, le dosage, la provenance et la posologie sont contrôlés. Il s'agit là d'une utilisation médicamenteuse et ont comme but de soulager des symptômes / souvent douleurs où d'autres molécules n'ont pas les mêmes effets. CONTRE : L'utilisation sous forme de joints, car même une consommation occasionnelle de cannabis altère le cerveau - elle détruit notre jeunesse Kalédonienne - le destin commun ce n'est pas l'enfer commun ! Une étude réalisée par des chercheurs de la Northwestern University aux Etats-Unis et portant sur 200 fumeurs et 200 non-fumeurs âgés de 18 ans à 25 ans, montre que même une consommation occasionnelle de cannabis peut avoir des effets délétères sur le cerveau. Hans Breiter qui a dirigé ces recherches, précise que "La plupart des gens pensent qu'une consommation récréative ne pose pas de problèmes mais nos données montrent clairement que ce n'est pas le cas et que même une consommation occasionnelle de cannabis a des conséquences néfastes sur le cerveau". L'étude montre que même ceux qui ne fumaient qu'une ou deux fois par semaine montraient des signes d'anomalies dans deux régions du cerveau, l'amygdale et le noyau accumbens, impliquées respectivement dans les émotions et la motivation.

Kim Nguyen Tuita 3 Année 5J 4h 21min

boordel! pouuuur ^^ ahah Romane :pp

Romane Lutovika 3 Année 5J 4h 21min

a oui oui oui on est pour

Corinne Rheinert 3 Année 5J 4h 21min

Hello Kim - c'est toi EGC ?? Lis ça STP :) POUR : A des fins THÉRAPEUTIQUES - l'administration, le dosage, la provenance et la posologie sont contrôlés. Il s'agit là d'une utilisation médicamenteuse et ont comme but de soulager des symptômes / souvent douleurs où d'autres molécules n'ont pas les mêmes effets. CONTRE : L'utilisation sous forme de joints, car même une consommation occasionnelle de cannabis altère le cerveau - elle détruit notre jeunesse Kalédonienne - le destin commun ce n'est pas l'enfer commun ! Une étude réalisée par des chercheurs de la Northwestern University aux Etats-Unis et portant sur 200 fumeurs et 200 non-fumeurs âgés de 18 ans à 25 ans, montre que même une consommation occasionnelle de cannabis peut avoir des effets délétères sur le cerveau. Hans Breiter qui a dirigé ces recherches, précise que "La plupart des gens pensent qu'une consommation récréative ne pose pas de problèmes mais nos données montrent clairement que ce n'est pas le cas et que même une consommation occasionnelle de cannabis a des conséquences néfastes sur le cerveau". L'étude montre que même ceux qui ne fumaient qu'une ou deux fois par semaine montraient des signes d'anomalies dans deux régions du cerveau, l'amygdale et le noyau accumbens, impliquées respectivement dans les émotions et la motivation.

Maguy Réveillon 3 Année 5J 4h 23min

Castel John

Nicod Adam 3 Année 5J 4h 31min

Pour ça soigne ossi -:)

Lola Poinas 3 Année 5J 4h 31min

Pour pouuuur pouuur

Corinne Rheinert 3 Année 5J 4h 31min

POUR : A des fins THÉRAPEUTIQUES - l'administration, le dosage, la provenance et la posologie sont contrôlés. Il s'agit là d'une utilisation médicamenteuse et ont comme but de soulager des symptômes / souvent douleurs où d'autres molécules n'ont pas les mêmes effets. CONTRE : L'utilisation sous forme de joints, car même une consommation occasionnelle de cannabis altère le cerveau - elle détruit notre jeunesse - le destin commun ce n'est pas l'enfer commun ! Une étude réalisée par des chercheurs de la Northwestern University aux Etats-Unis et portant sur 200 fumeurs et 200 non-fumeurs âgés de 18 ans à 25 ans, montre que même une consommation occasionnelle de cannabis peut avoir des effets délétères sur le cerveau. Hans Breiter qui a dirigé ces recherches, précise que "La plupart des gens pensent qu'une consommation récréative ne pose pas de problèmes mais nos données montrent clairement que ce n'est pas le cas et que même une consommation occasionnelle de cannabis a des conséquences néfastes sur le cerveau". L'étude montre que même ceux qui ne fumaient qu'une ou deux fois par semaine montraient des signes d'anomalies dans deux régions du cerveau, l'amygdale et le noyau accumbens, impliquées respectivement dans les émotions et la motivation.

Mickael Contri 3 Année 5J 4h 31min

!!!!! Approuver toi

Lola Poinas 3 Année 5J 4h 31min

Hein?

Enora Heafala 3 Année 5J 4h 32min

Pour et Contre....affaire à suivre

Corinne Rheinert 3 Année 5J 4h 32min

Enora - lis ça STP :) POUR : A des fins THÉRAPEUTIQUES - l'administration, le dosage, la provenance et la posologie sont contrôlés. Il s'agit là d'une utilisation médicamenteuse et ont comme but de soulager des symptômes / souvent douleurs où d'autres molécules n'ont pas les mêmes effets. CONTRE : L'utilisation sous forme de joints, car même une consommation occasionnelle de cannabis altère le cerveau - elle détruit notre jeunesse Kalédonienne - le destin commun ce n'est pas l'enfer commun ! Une étude réalisée par des chercheurs de la Northwestern University aux Etats-Unis et portant sur 200 fumeurs et 200 non-fumeurs âgés de 18 ans à 25 ans, montre que même une consommation occasionnelle de cannabis peut avoir des effets délétères sur le cerveau. Hans Breiter qui a dirigé ces recherches, précise que "La plupart des gens pensent qu'une consommation récréative ne pose pas de problèmes mais nos données montrent clairement que ce n'est pas le cas et que même une consommation occasionnelle de cannabis a des conséquences néfastes sur le cerveau". L'étude montre que même ceux qui ne fumaient qu'une ou deux fois par semaine montraient des signes d'anomalies dans deux régions du cerveau, l'amygdale et le noyau accumbens, impliquées respectivement dans les émotions et la motivation.

Enora Heafala 3 Année 5J 4h 32min

Pour ok mais contre par ce qu'il y en a qui vont profité de la situation ....Donc POUR et CONTRE...mais merci pour l'infos...en bon entendeur mon avis perso
Critères de publication
Copyright Radiococotier 2010-2016 ©
Mentions légales