En Calédonie, moins on fume plus c’est rentable.

Elle est pas belle la vie ?

Le Gouvernement de Nouvelle-Calédonie constate qu'en 2016, les Calédoniens ont acheté moins de cigarettes, mais ont davantage dépensé d'argent dans ce secteur.

En 2016 les Calédoniens ont moins fumé (-6%), mais le chiffre d’affaires (de 13,2 à 15 milliards de francs) mais aussi le bénéfice net (13,3 milliards) et le rendement de la taxe sanitaire et sociale (de 4,2 à 6,7 milliards) sont en nette progression. En cause, l'augmentation de 37 à 82% en septembre 2015. 

L’augmentation massive des prix fin 2015 a perturbé le marché du tabac dont les ventes diminuent en quantité de plus de 6 %.

 

Baisse de 10% de la consommation depuis 2013 

Depuis 2013, la consommation a diminué, passant de plus de 400 tonnes à quelque 360.
La vente des cigarettes étrangères a baissé, de plus de 200 tonnes à environ 160, et celle des cigarettes européennes de 80 à 70 tonnes.

La tendance est au « roulé », plus nocif pour la santé.

 

En revanche, les ventes de tabac à rouler ont légèrement augmenté, de 100 à 110 tonnes environ. S’il est moins cher que les cigarettes, le tabac à rouler constitue un produit plus nocif pour la santé.
Cette tendance devra donc être surveillée.

Si l’objectif de faire baisser la consommation de tabac semble donc atteint, il faudra quand même attendre l’année 2017 pour confirmer ce tassement.

Critères de publication
Copyright Radiococotier 2010-2016 ©
Mentions légales