Moins de sel, plus de goût

affiche


l'Agence Sanitaire et sociale Nouvelle Calédonie (ASS-NC) établissement public, qui a, parmi ses missions, la mise en œuvre de programmes de promotion de la santé et de prévention, s’attaque aujourd’hui à la 2ème phase de sa campagne "mange mieux, bouge plus" qui s'articule autour de la  surconsommation de sel qui est devenu 

Un enjeu de santé publique en Nouvelle-Calédonie.

Aujourd’hui, près de 13.000 personnes bénéficient d'une prise en charge au titre de la longue maladie pour l'hypertension artérielle (32 %). C'est la pathologie la plus fréquente en Nouvelle-Calédonie !

Les maladies cardio-vasculaires sont la deuxième cause de décès après les tumeurs, et cela
dès 45 ans !

La réduction de la consommation de sel dans chaque famille affecte l'ensemble de la population mais surtout protège les plus jeunes et prévient le plus grand nombre d'accidents liés à des poussées hypertensives.

Pendant toute la durée de la campagne (2 semaines)  les restaurants scolaires de l’enseignement catholique proposeront des menus spécifiques
Des restaurants ont accepté de jouer le jeu et proposeront pendant la durée de la campagne des "plats riches en saveur et moins salés", d’autres retireront carrément les salières des tables.

Et puis, c'est bon à savoir : il paraît que le goût s'adapte à la réduction du sel en moins de 3 semaines. C'est donc plus facile de moins saler que d'arrêter de fumer !

Plus d'infos sur le site de l'ASS-NC 

COMMENTAIRES



Jonathan Rambour 3 Année 23J 23h 58min

regarder ce reportage c'est édifiant...

Kawa Saki 3 Année 3h 18min

moins de sel moins de sucre moins d'alcool moins de clopes moins de gras moins de ceci moins de cela... c'est bon s'ils arrêtent leur char

Shinigamylle Pomme 3 Année 5h 5min

Ah moi j'm'en fiche, je n'ai jamais prit l'habitude de saler mes plats. Je n'en rajoute jamais (mais genre jamais jamais, sauf quand je bouffe des radis et encore). Au moins, je sais apprécier les saveurs de tout, pas comme mon père qui est incapable de bouffer un œuf au plat sans le darder de sel, alors que c'est tellement bon nature comme ça, et qui est toujours en train de gueuler "Gnagna c'est trop fade" :(

Jonathan Rambour 3 Année 5h 5min

C'est effectivement une question d'habitude. Par contre dur dur quand on est obligé de temps en temps de manger des plats industriels trop salé... dernière expérience de la puré de légume congelé de marque tellement salé que j'ai dû attendre le lendemain pour couper avec des pommes de terres. Je n'arrive pas à comprendre pourquoi ils mettent autant de sel?

Shinigamylle Pomme 3 Année 5h 5min

Pour "cacher la misère" comme dit si bien mon père :/ En fait, ces plats sont juste dégueulasses, donc pour leur donner bon goût (et qu'ils soient bouffables surtout !) ils mettent du sel à mort, vu que c'est un exhausteur de goût... Malheureux :/ (et du coup c'est pareil pour le sucre qui coupe l'acidité, donc qui fait que y'en a à mort dans les gâteaux, céréales, etc...) Mais voilà, c'est clair que quand on a pas le temps de faire la cuisine, c'est un réel problème ces foutus plats préparés où ils se foutent bien de nos tronches en mettant absolument n'importe quoi dedans, halala.

Marie Gildet 3 Année 6h 17min

Si c'est comme la campagne contre l'obésité, on paiera plus cher pour avoir moins de sel, comme chez un certain "resto gastro" américain ou pour avoir une salade à la place des frites on paie plus cher...elle est pas belle la vie.

Marie Jo Balavoine 3 Année 6h 22min

Moins de sucre aussi ..
Critères de publication
Copyright Radiococotier 2010-2016 ©
Mentions légales