Je suis une rencontre, une apparition.

Jeune calédonien passionné de cinéma, mais aussi de dessin et d'animation, Guilhem Chamboredon participe cette année pour la première fois au Nikon festival. A propos de ses créations, il aime dire: « je m’inspire de la ville où je vis et ai grandi, Nouméa, en Nouvelle-Calédonie, île du Pacifique Sud à la recherche de son identité. »

 

En paicî, langue kanak du nord de la Nouvelle-Calédonie, Pi Pwari signifie "apparition"... Dans le huis-clos d'un parking, un quotidien qui suit son cours. Jusqu'à la découverte d'une étrange apparition, vagabond céleste échoué sur le gravier… Un conte urbain, une rencontre manquée.

 

Le Nikon film festival met en compétition chaque année des films sur un format très court et sur un thème très précis. Les votes des internautes sont largement pris en compte dans la sélection, alors inutile de vous préciser qu' il compte sur vous…

Pour les Calédoniens, Guilhem n’est pas un inconnu. Le jeune homme s'est déjà fait remarqué au festival de la Foa en 2016 ou il a présenté deux courts métrage une « une maison » et  « parking, no parking ».

 

Cliquez ici Je suis une apparition

 

COMMENTAIRES



Annj Moreau 10J 7h 4min

Sur la bonne route des cinéastes. Beaucoup de joie pour vous dans tous vos projets
Critères de publication
Copyright Radiococotier 2010-2016 ©
Mentions légales