Indemnisation des calamités agricoles, mode d’emploi.

Les exploitants agricoles peuvent, sous certaines conditions, engager une procédure d’indemnisation des calamités agricoles, lorsque leur exploitation a subi des dommages importants provoqués par un évènement climatique exceptionnel (dépression tropicale forte, cyclone, fortes pluies, inondations, vents forts).

 

Assurances et formulaires

Pour cela, les demandeurs doivent être assurés auprès de la Caisse d’assurances mutuelles agricoles (CAMA). Ils remplissent ensuite un formulaire de déclaration de sinistre, disponible auprès des mairies, des antennes provinciales, de la chambre d’agriculture de NC et de l’association Arbofruits.

Dans un délai maximum de dix jours suivant le sinistre, le dossier doit être transmis à la CAMA, chargée d’assurer l’instruction des demandes et d’évaluer les montants indemnisables, sous le contrôle des services du gouvernement.

 

Conditions d'indemnisations

Après analyse du phénomène climatique et examen des demandes, le gouvernement, sur proposition de la commission des calamités agricoles, définit le périmètre sinistré et la nature des biens pouvant être indemnisés.
Puis il arrête les conditions d’indemnisation et fait procéder au paiement des aides.

L’agence de prévention et d’indemnisation des calamités agricoles et naturelles (APICAN) finance l'indemnisation et la CAMA la met en oeuvre.

Pour plus d’informations, cliquez ici Davar

COMMENTAIRES



JJ Travaux Douyère 22J 5h 26min

Même à la pleine saison elles sont trop chers. Marges du magasin ou maraîchers ?

Gerald Paris 22J 5h 56min

Ca fonctionne aussi ces indemnisations en cas de fortes chutes de neige?

Pinot Marc 22J 5h 56min

oui pas de problème si tu amènes les glaçons pour l'apéro, on fera coutume ;)

Pinot Marc 22J 11h 27min

Ca sent la future banane à 2000 f/kg !

Rémy Barre 22J 11h 27min

deja qu'elles sont pas terribles, pas mures...

Pinot Marc 22J 11h 27min

l'import a de baeux jours devant lui ;)

Jean Karl Goisavost 22J 11h 27min

ben vas y toi, vas leur montrez comment faire et vas voir après

Pinot Marc 22J 11h 27min

non, désolé, moi je ne suis qu'un consommateur qui en a marre comme tous les calédoniens de payer plus chers les fruits locaux que les fruits importés ;)

Frédéric Yvorra 22J 11h 27min

Les bananes? Quelle bananes? Ça fait un baille qu’il n’y a plus de bananes potables ds les étales !!!

Marc Schaba 22J 11h 27min

Les produits locaux sont certes, " bon en gout " car certainement moins traités que l'import mais ça ne passe plus, leur prix restent en travers de la gorge alors, il ne faut pas s'étonner que le consommateur se rabatte sur l'import...

Pinot Marc 22J 11h 27min

Le bug est qu'il y a d'innombrables terres qui ne sont cultivées que pour l'auto-suffisance...Construire une autonomie sans nourrir son peuple dans sa totalité cré des tensions forcément !

Kanua Daë 22J 11h 27min

Pinot ! C'est toi le bug ! Viens toucher à ma terre cultivée en auto suffisance ! Tu vas voir ce qui va t'arriver !---

Pinot Marc 22J 11h 27min

Kanua Daë , je ne parle pas de "tes" terres, je parle de tout les terres ;)
Critères de publication
Copyright Radiococotier 2010-2016 ©
Mentions légales