En janvier les prix sont en hausse de 0,4%.

En janvier 2018, l’indice des prix à la consommation des ménages augmente de 0,4 %, après une hausse de 0,6 % en décembre 2017. La forte hausse des taxes sur le tabac, entrée en vigueur tout début janvier, explique presque à elle seule ce niveau d’inflation.

L’inflation annuelle en glissement s’élève à +1,4 %.

 

Tabac, energie et services en hausse 

En janvier, le prix des tabacs enregistre une très forte hausse (+25,2 %), décidée par le gouvernement pour en limiter la consommation. C’est la plus forte augmentation jamais enregistrée pour ce poste, la dernière particulièrement notable datant du mois d’octobre 2015 avec +20,4 %. 


Les prix de l’énergie continuent de progresser pour le troisième mois consécutif (+0,8 %, après +1,6 % le mois précédent).

Pour le deuxième mois consécutif, les prix des services enregistrent une augmentation de 0,8 %.  Les postes qui favorisent cette évolution sont les transports aériens de voyageurs avec une hausse saisonnière de 13,6 % en janvier, et dans une moindre mesure, les services de restauration (+0,6 %) et les services domestiques (+1,3 %).

Produits manufacturés et alimentation en baisse, boissons alcoolisées et fruits frais en hausse.

A l’inverse, les prix des produits manufacturés diminuent de 1,3 % après une stabilité le mois dernier. Ce recul est dû aux diminutions du prix des automobiles d’occasion (-5,7 %), de celui des meubles et articles d’ameublement (-3,3 %) et des appareils ménagers (-2,5 %),

Les prix de l’alimentation baissent de 0,2 % en janvier, après une hausse de 1,1 % en décembre. À l’inverse, les prix des fruits frais et les boissons alcoolisées augmentent de respectivement 8,4 % et 5,3 %.

Néanmoins, en glissement annuel les prix de l’alimentation restent en hausse de 1,8 %.

 

 

COMMENTAIRES



20J 17h 40min

Naïvement je croyais que seuls les prix de produits de base et de 1ére nécessité entraient dans le calcul de l'indice des prix. Je ne savais pas que le tabac est un produit de subsistance. Ou alors il faudra aussi prendre en compte le prix du litre d'alcool voire pourquoi pas le prix de l'enveloppe d'herbe

1J 22min

Encore

1J 10h 51min

On se moque de nous ?????

1J 10h 58min

Pour compenser les frais des lumières de décembre

1J 10h 59min

C'est pas croyable

1J 18h 49min

Ca augmentera encore et encore et les moutons suivront malheureuse toujours et toujours!!!

1J 21h 38min

Les casses de magasins suivent les hausses des prix eux aussi !

1J 22h 10min

Quand l'augmentation substantielle sur le tabac et l'alcool te sert d'argument pour démontrer que les prix restent stables...C'est l'avantage des chiffres, on peut leur faire dire ce que l'on veut ou presque ! Je ne retiendrai qu'une seule chose pour ma part, "Néanmoins, en glissement annuel les prix de l’alimentation restent en hausse de 1,8 %.". Pour résumer, la vie chère est encore et toujours plus chère !

1J 22h 13min

je croyais que la TGC devait reguler le marché

1J 22h 33min

...et ça continu..!

1J 22h 40min

1% d'augmentation en 2 mois.....ça fait 6% par an et ça fait des années que ça dure......je vous laisse compter !

1J 22h 51min

C'est curieux, d'habitude quand ils calculent les hausses, c'est hors tabac ! Et là on nous dit qu'elle est la cause de l'augmentation des prix ?
Critères de publication
Copyright Radiococotier 2010-2016 ©
Mentions légales