Elections provinciales.

Elections, rappel rapide

Mode d’emploi, calendrier et enjeu.

Lundi s’ouvrira donc la dernière mandature de l’Accord de Nouméa. En attendant, 152 462 électeurs sont appelés aux urnes pour un unique tour dimanche.

Ces élections vont permettre de désigner les conseillers de province. 14 dans les provinces des îles, 22 en province Nord et 40 en province Sud. Ces conseillers gèrent tout ce qui concerne la vie quotidienne des calédoniens, l’enseignement, la santé et les actions sociales, le développement économique, la culture et la protection du patrimoine ou encore l’environnement.

C’est, le 16 mai que les présidents et le bureau des exécutifs provinciaux seront désignés.
Mais ce n’est pas fini…

Le Congrès se réunira une semaine plus tard, le vendredi 23 mai pour élire son bureau et donc son président et ses vice-présidents ainsi que ses commissions éventuellement.

Le Congrès est composé de 54 membres, issus des assemblées de province, 32 viennent de la province Sud, 15 de la province Nord et 7 de la province des Îles.

La majorité absolue au Congrès est donc de 28 élus, mais il faut 33 suffrages pour passer la barre fatidique des 3/5ème, seuil nécessaire notamment pour déclencher le référendum de sortie de l’Accord de Nouméa, mais aussi pour adopter de nouveaux transferts de compétences ou encore pour adopter les signes identitaires de la Nouvelle-Calédonie.

Une fois les provinces et le Congrès en place, il restera la dernière étape, l’élection du gouvernement. Pour ce faire le Congrès doit se réunir une première fois, ce pourrait être fin mai ou début juin (week-end de l’ascension oblige) pour prendre la délibération fixant le nombre de membres du gouvernement (entre 5 et 11).

La semaine suivante, les élus du Congrès se retrouvent une fois encore pour désigner les membres du gouvernement qui éliront à leur tour un président et un vice-président. Chacun des membres se verra doter d’un portefeuille, ou plus exactement, comme le stipule la loi organique, sera chargé d’animer et de contrôler un secteur de l’administration.

Sauf désaccord politique toujours possible, le nouvel exécutif sera apte à prendre ses premières décisions de plein droit à la mi-juin.

N’oubliez pas que voter est un devoir.

COMMENTAIRES



Laurence Esposito 3 Année 1J 10h 34min

Moi je suis une sous-citoyenne, je ne vote pas! Même si je suis très investie pour la qualité de vie des gens et que je paye mes impôts depuis 7 ans ici... Mais bon, la loi est ainsi faite!

Guillaume Toupik 3 Année 1J 10h 34min

moi je préfère l'appellation non-citoyen, ensuite, à l'intérieur de la classe des citoyens il y a des niveaux, dont les sous-citoyens, qui ne sont pas les mêmes selon les camps, selon l’ethnie, la date d'arrivée, vote ou vote pas etc.... et je suis sur que certains voudraient nous inclure dans cette catégorie, parce qu'ils y ont un intérêt :p Par contre ce qui est gavant c'est qu'ils ne sont toujours pas fichu de définir correctement les "états" des uns et des autres. Du coup, non-citoyen c'est mieux, on sait qu'on ne changera pas de statut alors que les autres, dès fois qu'un des paramètres soit arbitrairement modifié, hop, ils changent de niveaux ! ;-)

Guillaume Christine Ontherock 3 Année 1J 17h 14min

Dans tous les cas, une minorité va décider de l'avenir de ce pays et de ses habitants (je dis bien habitants et pas "citoyens"), on appelle ça comment déjà ? une diktature ou une démocratie ?

Gabriel Boyer 3 Année 1J 18h 1min

C'est un devoir, c'est aussi un droit...ou pas hein.

Guillaume Toupik 3 Année 1J 18h 1min

on va dire que c'est un devoir d'assumer son droit... En plus avec un peu de chance il ne fera pas beau, ça fera toujours une sortie pour les "bons citoyens". :-p

Coco Der 3 Année 1J 19h 12min

Ces conseillers gèrent surtout tout ce qui concerne leurs... nombrils s'ils arrivent encore à le voir... "tous les chemins mènent à Rome"... ok je sors ! bon week-end Les Cocos.

Jean Paul Seznec 3 Année 1J 19h 12min

C'est sur ils font plutôt envie que pitié .... ;-)
Critères de publication
Copyright Radiococotier 2010-2016 ©
Mentions légales