Marcher pour dire stop à la violence !

Le 22 novembre venez dire stop à toutes les violences envers les femmes ! 

La marche orange de Nouvelle-Calédonie

Cette année, la journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes sera célébrée en Nouvelle-Calédonie au travers d’une marche, mercredi 22 novembre, afin de permettre aux scolaires de pouvoir y participer.

Cette marche symbolique retrace le chemin difficile et périlleux que doivent emprunter les femmes victimes de violences, semé d’obstacles comme la peur, la honte, le découragement, la culpabilité ou les pressions familiales. La rencontre avec des services d’aide et d’accompagnement familiarisera les femmes dans les démarches à entreprendre sans appréhension. Lever les peurs peut sauver des vies. Les participants sont invités à porter la couleur orange afin de témoigner leur solidarité. 

 

Programme

12h00 - Accueil et rassemblement devant le musée de la Nouvelle-Calédonie

12h30 - Allocution du gouvernement

            - Allocution ADAVI (Association au Droit et d’Aide aux Victimes) 

13h00 - Rencontre avec la police nationale

14h30 - Rencontre avec la gendarmerie nationale

15h30 - Rencontre avec le relais de la province Sud

16h15 - Rencontre avec le foyer Béthanie

16h45 - Retour au musée de la Nouvelle-Calédonie

 

 

16 jours d’activisme

Les 16 jours d’activisme commencent le 25 novembre, Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, et se terminent le 10 décembre, Journée internationale des droits de la personne.

À Nouméa durant cette période, il est demandé aux établissements, organismes ou collectivités d’illuminer leurs bâtiments en couleur orange (le musée de Nouvelle-Calédonie, la cathédrale, le vieux temple, la fontaine Céleste, la mairie de Nouméa, etc.).

Les automobilistes et les taxis désireux de contribuer à cette démarche pourront attacher un tissu orange à leurs rétroviseurs extérieurs durant ces 16 jours.

2017 brochures sur les violences à l’égard des femmes seront distribuées par différents réseaux de femmes et d’associations de jeunes. Elles seront distribuées sur les marchés, dans les stations-services, en ville, dans les quartiers, à la sortie des écoles, lors de manifestations sportives, culturelles et autres.

Éveiller les consciences

L’objectif de cette journée est d’informer et de sensibiliser les Calédoniens sur le problème majeur des violences faites aux femmes. En effet, selon la dernière enquête menée en Nouvelle-Calédonie, une femme sur huit a été victime d’attouchements sexuels, de tentative de viol ou de viol avant l’âge de 15 ans. 

La célébration de la Journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes en Nouvelle-Calédonie répond aux recommandations de la CPS et aux objectifs du programme d’action océanien en faveur de l’égalité des sexes et des droits fondamentaux des femmes 2017-2027.

COMMENTAIRES



Lucien Pang Fou 2J 6h 39min

damner-damner ,çà qui est bon ,

Daniel Martin 3J 1h 11min

et si pour changer on marchait pour dire "au gnouf à vie" pour ceux qui usent de violence?Les "violents" ,ne sont pas humains et n'ont rien à faire en liberté.Les bestiaux en cage et"pisc'esttout".
Critères de publication
Copyright Radiococotier 2010-2016 ©
Mentions légales