Panique chevelue.

Une ville du sud de l’Australie envahie par des virevoltants géants.

Portée par le vent des champs à proximité, cette mauvaise herbe sèche recouvre les pelouses, bloque les portes et les fenêtres, dans certains endroits, elle peut même atteindre la hauteur d'une maison à un étage.

"La panique chevelue" également connue sous son nom latin "Panicum effusum", pousse très rapidement et on peut la trouver dans chaque Etat australien.

Elle surprend les habitants chaque année, mais cette fois-ci ses volumes sont proches de leur record. En partie à cause des conditions météorologiques. Un mois de janvier humide a nourri le sol et pendant février une forte chaleur s'est instaurée, presque sans précipitations, en créant des conditions chaudes et sèches — idéales pour la plante.

Depuis plusieurs jours, les habitants ont du mal à sortir de chez eux et doivent passer des heures à déblayer, en vain.

"Deux mètres de haut et trois mètres de diamètre, juste devant la maison. C'est difficile de partir d'ici en voiture, et encore si on arrive à la trouver", a précisé un habitant.

 

 

 

 

 

COMMENTAIRES



Béatrice Kikanoi-Douté 1 Année 17J 19h 5min

Et les crabes aussi :-(

Nathalie Boullion 1 Année 18J 19h 57min

Quand c'est pas ça, c'est les araignées..... :) !
Critères de publication
Copyright Radiococotier 2010-2016 ©
Mentions légales