Débrayage au médipôle !

La section santé de l'USTKE appelle à un débrayage au Médipole ce mardi à 13h00,  et demande la mobilisation de tous ses adhérents et sympathisants.

En cause, l’engagement de sociétés privés de nettoyage pour pallier à des arrêts maladie.

 

COMMENTAIRES



Patricia Strzempek 16J 2h 10min

Mal barrés!!!

Sissy VL 16J 2h 36min

Toujours en train de se plaindre les syndicats !!! comme d'habitude !! je suis très surprise que l'USTKE n'a pas trouvé une solution de remplacement !! par contre pour enmerder les autres qui bossent là ils trouvent les gens !! bizarre Comment voulez vous que la Calédonie tourne rond !! pas possible avec des gens qui réagissent comme cela. Ils veulent pas de privé ! ils s'organisent , se bougent et trouve dans l'heure des gens pour remplacer les absents pour faire ce nettoyage qui est nécessaire.

Pioger Michel 16J 17h 52min

il est certainement préférable pour l'USKE de laisser les locaux du Médipole dégueulasse .......c'est un centre médical et l'hygiene doit y etre irréprochable !!!

Liline Lsr 16J 18h 20min

Mon dieux c grave venez travailler à l assistance publique des hôpitaux de Marseille nous on a pas la chance de avoir une société privé pour remplacer les maladie abusive c le personnel qui reste qui fait le boulot de plusieurs personnes et puis si vous engager un peux aussi des zoreille au lieu de prendre une société privé qui coûte cher

Ivan Crosato 16J 18h 34min

Pour palier a une carence, dans le privé, lorsque tu est trop souvent absent, tu est remplacé, sauf si ton absence est justifiée.

Didier Maurel 16J 19h 28min

le problème récurent de l'absentéisme et des arrêt à Gogo

Christian Harley 16J 22h 28min

Ben oui, un très bel outil, utile à tous donc......... il faut le détruire, le pourrir de l'intérieur, le paralyser.....

Christina Rouchon 16J 23h 13min

Stupide.... L'hygiène doit être irréprochable. Les absents ne sont pas renvoyés, la direction a seulement pallier au manque temporairement. Que propose l'ustke dans ce cas??? Si ils sont juste capable de dire "vous aviez promis", sans proposer de solution concrète, le mieux est encore de se faire tt petit. Parce qu'au vu du nombre d'absents qu'il devait y avoir pour en arriver là, la vrai question, c'est "veulent-ils bosser ????"

Tony Lsr 16J 23h 43min

Grave... les agents en arrêt ne font pas leur travail la direction trouve une solution( sûrement bien coûteuse) et encore le syndicat s ' en mêle... et le perdant dans l' histoire c ' est qui? Ben le patient! Changez rien les gars...

WM Kdo 17J 17min

Laissez la place aux gens qui ont envie de bosser....

Christian Berthevas 17J 21min

Hihihi. ... on marche sur la tête. .... les patients devraient ils subir un manque hygiénique en plus de leurs pathologies. .... à cause de quelques fainéants et tire au flanc ?

Caroline Besnier 17J 31min

Encore une excuse pour ne pas bosser. Pfff

Flotat Emilie 17J 1h 48min

Stephane Cayrey regarde

Kalemalio Fiafafine 17J 4h 30min

Une question : les absents pour maladie sont remplacés par les effectifs restants ? si oui, je ne comprends pas cette menace de débrayage ? et si non, je ne comprends pas aussi cette menace compte tenu qu'il faut obligatoirement que le ménage soit fait, hygiène oblige surtout en milieu hospitalier !!!

Suzy Stepien 17J 4h 30min

Lorsque l'on a choisit de travailler en milieu hospitalier , il doit y avoir de la rigueur , un jour ce sera votre mère , votre père votre enfant et vous même de l'autre côté ... Il doit y avoir des répondants aux soins .... Les absences de maladie injustifiée changé de métier ... Merci Mlle de défendre cette cause ...

Christina Rouchon 17J 4h 30min

Si il n'y a pas assez de personnel de remplacement, il faut bien compenser.... J'imagine qu'ils ont dû faire les comptes, entre ceux qui ne peuvent pas parce que déjà trop d'heures et ceux qui ne veulent pas.....

Malia Vaisala Magoni 17J 4h 30min

Si vous tous qui commentez travaillez en milieu hospitalier vous etes libre de juger mais si vous n'y etes pas alors s'il vous plait ne parlez pas et ne portez pas de jugement.Le personnel medical du medipol est a bout de souffle et je comprend et ça ne date pas du medipole g fait 3 stage au CHT en 2014 le malaise y etait deja. au lieu de s'en prendre au personnel personne ne parle du prix qu'a couter le medipole.Nous sommes juste entrain de prendre le systeme de la france 15 patients pour 1infirmiere et tout le rste s'ensuit.Alors Mrs les syndicats je vous souhaite d'etre costaud pour maintenir nos centre hospitalier comme des centre hospitalier que ça deviennent pas des usine ou des mourroirs
Critères de publication
Copyright Radiococotier 2010-2016 ©
Mentions légales