Le climat des affaires amorce un rebond.

L’indicateur du climat des affaires (ICA), qui résume l’opinion des entrepreneurs interrogés sur la conjoncture, progresse au troisième trimestre 2016 (+3 points). 
À 84 points (base de référence 100) il continue toutefois à témoigner d’une inquiétude qui reflète les incertitudes économiques et institutionnelles.

Le rebond observé depuis deux trimestres s’explique principalement par des anticipations nettement moins négatives des entrepreneurs concernant le trimestre à venir. 

Leurs intentions d’investir d’ici un an continuent à se raffermir, après avoir atteint un minimum historique en début d’année.
À ces perspectives mieux orientées s’ajoute l’appréciation moins défavorable portée par les entrepreneurs sur le trimestre écoulé.

 

ICA1

 

Selon les premiers résultats de l’enquête, les entrepreneurs interrogés sont au troisième trimestre 2016 moins nombreux à faire état d’une dégradation de leur volume d’activité, de leur trésorerie et des prix de vente, même si les soldes d’opinion concernant ces trois thèmes restent en territoire négatif. Ils sont cependant à nouveau un peu plus nombreux à faire état d’une baisse de leurs effectifs sur le trimestre écoulé.

Pour le quatrième trimestre 2016, le moindre pessimisme d’un plus grand nombre de chefs d’entreprise se confirme et se traduit par un redressement de leur opinion sur le volume d’activité attendu et l’évolution de leur trésorerie. Ils anticipent en revanche une nouvelle détérioration des prix.

 

Plus d'infos sur Ieom.nouvelle-caledonie

COMMENTAIRES



Serge Sivade 10J 15h 32min

La conjoncture ? c'est un mot poli pour remplacer "poches des patrons" ? Et l'indicateur du climat des salaires, il suit l'ICA ?
Critères de publication
Copyright Radiococotier 2010-2016 ©
Mentions légales