Baisse des cambriolages mais hausse des violences physiques.

Le haut-commissaire de la République et le procureur de la République ont présenté lundi après midi le bilan de la lutte contre la délinquance du 1er semestre. 

Le premier semestre a été marqué par une baisse importante des cambriolages, qu’il s’agisse des cambriolages dans les habitations ou les locaux d’activité socioprofessionnelles et des vols liés aux véhicules à moteur. Mais les violences physiques non crapuleuses continuent d’augmenter tout comme le nombre de mineurs mis en cause.

 

Bilan du 1er semestre 2018 

Atteintes aux biens 

Les cambriolages sont en baisse de 9,8% (- 126 faits). Cette baisse concerne à la fois les cambriolages de résidences principales (-8,9%) et les cambriolages de locaux d’activités professionnelles (-3,7%).

Les vols liés aux véhicules à moteur sont également en baisse de 8,2 % (-108 faits). Ces faits ont sensiblement baissé en zone police (-19,2%, soit 139 faits en moins), mais ont augmenté en zone gendarmerie (+5,2%, soit 31 faits en plus).

Globalement, l’ensemble des atteintes aux biens est en recul de 11,6% (- 571 faits). Leur taux d’élucidation se maintient à un très bon niveau (27,9% contre 28,4%).

 

Atteintes volontaires à l'intégrité physique 

Les atteintes à l’intégrité physique poursuivent leur augmentation (+ 9,6%, soit +154 faits).
Si les violences physiques crapuleuses progressent (+ 27,5%, soit +19 faits), ces faits restent toujours très largement sous la moyenne nationale.
En hausse également, les violences physiques non crapuleuses  (+10,2%, +122 faits). Dans ce domaine, la Nouvelle-Calédonie est au-dessus de la moyenne métropolitaine. Dans la grande majorité des cas, il s’agit de violences intrafamiliales ou de rixes entre personnes alcoolisées.

 

Autres éléments caractéristiques de la délinquance 

Le nombre de mineurs mis en cause continue d’augmenter (+4,6%, +48 faits). Ils représentent environ 25% des mis en cause, 50% des mis en cause pour des faits de cambriolages et 40% des mis en cause pour vol de voitures.

La consommation excessive d’alcool (2 850 faits d’ivresse publique et manifeste en 2018 contre 3 169 en 2017 en zone police) et de psychotropes demeure la source principale des problématiques en matière d’ordre public et explique l’évolution de la délinquance.

 

Insécurité routière 

Évolution de l'accidentologie entre 2016 et 2017


Le nombre de tués est en forte baisse, dans un contexte où le nombre d’accidents et de blessés est toutefois en hausse

 

Zoom sur la lutte contre les cambriolages dans les commerces et locaux professionnels 

En début d’année 2018, plusieurs faits de cambriolages dans des commerces d’alcool et de cigarettes, commis par des groupes de jeunes et relayés sur les réseaux sociaux ont particulièrement ému l’opinion publique calédonienne. Au cours du 1er trimestre, on observait une augmentation de 24% de ces faits de délinquance (+52 faits par rapport à 2017)

Pour répondre à ce phénomène, un effort immédiat et une concentration des moyens sur la protection des commerces ont été portés :
- Ainsi ce sont jusqu’à 25 patrouilles qui quadrillent les communes de Nouméa et du Grand Nouméa aux jours et aux horaires les plus pertinents (doublement des patrouilles en zone police, augmentation de 10% des patrouilles en zone gendarmerie) ;
- Par ailleurs, les opérations anti-délinquance, habituellement consacrées aux opérations de contrôle des flux de véhicules et au déblayage des baies de Nouméa en fin de soirée, ont quasi exclusivement été réorientées sur la lutte contre les cambriolages.

 

L’évolution mensuelle du nombre de cambriolages de locaux d’activité professionnelle permet de constater l’effet concret des mesures annoncées, avec une inversion de tendance nettement visible à compter du mois d’avril :

 



Avec une baisse de 20% de l’intensité des cambriolages de locaux d’activités professionnelles entre le premier et le second trimestre, ces mesures ont permis des résultats tout à fait encourageants, même s’ils méritent encore d’être consolidés sur des durées plus longues.

COMMENTAIRES



23J 16h 24min

Cette fois ils ne nous ont pas sortie le coup du ressenti. Sur quand tu prends un coup de poing ou voler ton sac tu ressent bien quelque chose

14h 33min

MILICE

17h 1min

C'est dans leurs slips que ça baisse !!!!

18h 8min

C est une blague !!! Baisse des cambriolages !! Ne le dites pas comme cela , ce n est pas réel pour la plus part d entre nous !

19h 1min

Bon ... déjà on pourra se défendre !

19h 47min

ca c'est comme l'Insee, les gouvernements font dire ce qu'ils veulent aux chiffres !!!!!

19h 58min

Faut choisir c tout!

20h 42min

tu parles d un succ es pr la securite ! mieux vaut a la limite etre cambriole qu agressé !

21h 27min

Comme l'URSS : les chiffres sont bons, donc tout va bien...

21h 28min

Mwais mwais... Faudrait comparer sur une plus grande période. Allez, on s'amuse... on compare avec des chiffres plus vieux : Cambriolages: 2003=1474 / 2008=1478 / 2017=3993 Vols de véhicules: 2003=721 / 2008=1018 / 2017=1420 Vols violents sans arme: 2003=31 / 2008=104 / 2017=161 Violences familiales: 2003=184 / 2008=312 / 2017=1045 Et je vous épargne les autres secteurs de criminalité. En 15 ans +170% de cambriolages, +100% de vol de véhiculs, +420% de vols avec violence et +470% de violences familiales. Le tout pour une population qui est passée de 225.000 habitants à environ 268.000, soit +20%. Alors moi, je ne compare pas les chiffres d'une moitié de 2018 avec ceux d'une moitié de 2017, parce-qu'en 2017 c'était déjà le gros bordel en matière de délinquance. Quand je constate que ma qualité de vie s'est prit 400% de malus en 15 ans, les "améliorations" de 3 à 10% sur 6 mois... rien a fou... !!!

21h 52min

C'est dingue comme on peut faire parler les chiffres. Peut être que la baisse est due au fait que les gens ne portent plus plainte car il n'y a jamais de suite non ?

21h 56min

Alors station Total et Shell, Carrefour city magenta, commerces de Rivière Salée, caviste, centre commercial Carrefour, destock NC etc ... ???????? je dois pas vivre dans le même pays qu'eux c'est sûr ????????

22h 56min

Les stats ont leur fait dire ce que l'on veut !!!

23h 41min

ils nous prennent pour des gogoles, ça ne baisse pas du tout !!!! seule vérité les mineurs concernés de pire en pire !!

23h 53min

et les violences et viols qui sont cachés on ne les compte pas cela ??? si juste les violences faites aux forces de l'ordre que je condamne bien sûr mais il ne sont pas les seuls alors arrêtez de nous faire croire n'importe quoi !...et de nous prendre pour des cons !...

1J 1min

qu'ils arrêtent de nous prendre pour des imbéciles !!!!!!!

1J 33min

Quand tu te fais cambrioler et que l’agent de police te dis qu’il est passé de 50 à 80 dossiers par semaine c’est sur que ça baisse ????

1J 36min

C’est ça on va y croire ! Baisse de 1 ou 2 % sur 300 % de hausse précédemment.... donc ça reste une hausse .

1J 1h 20min

C’est faux évidement ils noient le poisson et nous prennent vraiment pour des CONS

1J 1h 25min

En gros ça empire

1J 1h 27min

Attention bientôt rupture de vaseline dans les pharmacies car il va en falloir pour nous faire gober des conneries pareilles!!!!!

1J 2h 6min

Faux...archi faux ! Par contre..nous prendre pour des cons...le chiffre est à la hausse.

1J 2h 27min

Bonne nouvelle , et puis non !!!

1J 2h 38min

Et si on compare avec les chiffres de ces 3 dernières années on doit être à + 300% !! En fait les chiffres on leur fait dire ce que l'on veut, personne n'est dupe ! Avec le même raisonnement, on peut aussi dire que par rapport au 1er trimestre l'usage d'arme à feu sur ou par les gendarmes/policiers est en augmentation de +200% ... (cf Conception + Kone-Tiwaka ces 15 derniers jours). Bref les joueurs de pipeau sont de retour....
Critères de publication
Copyright Radiococotier 2010-2016 ©
Mentions légales