Cook, des aides pour les communes et les agriculteurs.

Un plan de soutien après le passage du cyclone Cook : des aides exceptionnelles allouées aux communes et aux agriculteurs sinistrés.

Le gouvernement, en concertation avec les provinces, a arrêté un plan de soutien aux communes et aux agriculteurs impactés par le cyclone Cook.
Ce plan, qui vise à accélérer les indemnisations, articule une aide exceptionnelle aux communes et des aides aux agriculteurs, pour leur permettre de relancer le plus rapidement possible les cycles de production agricole.

 

Aide exceptionnelle aux communes :

115 millions de francs seront répartis immédiatement entre 23 municipalités

Une subvention exceptionnelle de cinq millions de francs va être versée à chacune des 23 communes impactées ou sinistrées par le passage du cyclone tropical Cook pour contribuer à une remise en état de leurs réseaux et équipements publics.

- En province Sud : entre Thio, Mont-Dore, Dumbéa, Païta, Boulouparis, La Foa, Sarramea, Farino, Moindou, Bourail et Poya (nord et sud),

- En province Nord : entre Pouembout, Koné, Voh, Hienghène, Touho, Poindimié, Ponérihouen, Houailou, Kouaoua et Canala,

- En province des Îles : entre Ouvéa et Lifou.

Cette intervention du gouvernement pourra être complétée par des aides provinciales, et un concours exceptionnel de l’État. Le président du gouvernement a également rencontré le haut-commissaire pour que l’état de catastrophes naturelles soit reconnu, et que les fonds d’extrême urgence et de secours puissent être mobilisés.

Aides exceptionnelles aux agriculteurs

Une délégation du gouvernement, composée de représentants de l’Apican et de la Davar, s’est rendue jeudi 13 avril dans sept exploitations de la province Sud (Païta, La Foa, Farino, Moindou, Bourail) dévastées par le cyclone Cook.

Les conclusions de cette visite de terrain montrent que les dégâts concernent essentiellement la filière des fruits et légumes, notamment la production fruitière - les vergers et les bananiers - et la production sous serre (salades, tomates, concombres, poivrons). Les élevages ont également enregistré des dégâts sur les enclos et barrières.

Les exploitants touchés par le cyclone Cook – assurés ou non - doivent adresser à l’Apican, qui centralise les demandes, leur déclaration de sinistre avant le 21 avril. Pour ce faire, ils peuvent bénéficier d’une aide administrative des services provinciaux ou de la Chambre d’agriculture.

L’Apican adoptera ensuite les dispositifs d’indemnisation pour les agriculteurs et éleveurs assurés à la Cama.

© France 24 

COMMENTAIRES



Bodiwoine Philippe Chrisphil 22J 19h 29min

moi aussi jé eu peur lorsque le cyclone a soufflé sur mon voilier

Tina Nardoux 23J 16h 3min

Est-ce que compte-tenu des aides qu'ils vont recevoir on peut espérer un tout petit mais alors un tout petit retour ? A savoir les légumes et les fruits un tout petit peu mais un tout petit peu..moins chers ?

Krystelle Pace 23J 16h 3min

nan .... :-) !!

Brigitte Durand 23J 16h 3min

Vous pouvez toujours rêver c'est gratuit ça.

Tina Nardoux 23J 16h 3min

Oui, tu as raison, mais j'ai plutôt tendance à cauchemarder lorsque je suis devant les étals de fruits et de légumes ;)

Christian Harley 23J 16h 3min

Au contraire ce qui est rare est cher donc les prix vont monter en flèche + les aides reçues.... c'est tout bon donc bientôt 'petit' voyage, nouveau gros pick-up américain....
Critères de publication
Copyright Radiococotier 2010-2016 ©
Mentions légales