Accidents climatiques exceptionnels, les agriculteurs indemnisés.

Le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie a reconnu comme accidents climatiques exceptionnels deux phénomènes météorologiques survenus en 2018 (la dépression tropicale Fehi et le cyclone tropical Gita) et déterminé le montant des indemnisations ainsi que les communes éligibles aux aides.

 

Près de 110 millions de francs d’indemnisation vont être versés aux agriculteurs.

 

⇒  Concernant la dépression tropicale modérée Fehi, survenue du 28 au 30 janvier 2018. Vingt communes sont reconnues sinistrées : Boulouparis, Poya, Farino, Sarraméa, Koumac, Yaté, Thio, Kouaoua, Poum, Voh, Houaïlou, Kaala-Gomen, Hienghène, Ponérihouen, Pouébo, Canala, Ouégoa, Bourail, La Foa et Mont-Dore.

Au total, 459 exploitants, tous sociétaires de la Caisse d'assurances mutuelles agricoles (Cama), sont éligibles à une indemnisation en réparation des préjudices agricoles subis pour un montant total d’environ 105,4 millions de francs.

 

⇒ Pour le cyclone tropical Gita, survenu les 16 et 17 février 2018, deux communes sont concernées : Mont-Dore et Yaté.

Sept exploitants, tous sociétaires de la Cama, sont éligibles pour un montant total d’indemnisation d’environ 3 millions de francs.

 L'Agence pour la prévention et l'indemnisation des calamités agricoles ou naturelles (Apican) prend en charge les indemnisations. La Cama est chargée d’effectuer les versements individuels.

COMMENTAIRES



15J 16h 39min

Allons bon... Alors à tous ceux qui ont de bons mots au sujet des agriculteurs: imaginez vous travailler dans des serres, debout, a plus de 40 degrés, de 4-5h du matin jusqu'à 19-20h du soir. Et ce 7 jours sur 7. Ajoutez à cela tous les tracas d'un patron entre la compta et le reste. Ajoutez les livraisons et la vente. Ajoutez les critiques et le sentiment de ne jamais faire assez pour que votre travail soit reconnu par les ingrats qui disent vouloir de la qualité mais qui préfèrent acheter de l'import gavé de produits chimiques. Ajoutez à cela que chacune des initiatives que ces personnes entreprennent sont sapées par les grossistes et leur propagande dans les journaux. Ces initiatives sont en réalité mises en place pour améliorer votre vie de consommateur, mais cela, l'opinion publique ne le voit pas. Alors oui, lorsqu'un matin tu arrive sur ta propriété, et que tes serres sont éventrées, que tes plantes sont noyées par la pluie et dévastées par le vent, que tu en a pour des millions et des mois pour tout remettre en route, Alors oui, heureusement que l'état aide ces personnes. Je suis l'épouse d'un de ces hommes, et franchement, je ne connais pas beaucoup de personnes capables d'une telle abnégation. Les weekend en famille n'existent pas. Les soirées en amoureux??? Haha! Apres des journées comme ça? Vous rigolez! Une bonne santé? Avec la force et l'endurance que ca demande? On verra combien de temps encore il marchera. Bref. Je ne m'en plains pas. J'ai choisi cette vie avec mon mari. Mais par pitié. Arrêtez de taper sur des travailleurs. Allez plutôt critiquer ceux qui tirent les ficelles des prix et des taxes. Et ceux qui trouveront à redire, je n'en ai rien à faire. Profitez bien de la protection virtuelle que vous procure internet pour ouvrir vos bouches sur tous les sujets qui passent sans faire attention avec que vous dites. Sans même savoir de quoi vous parlez. À bon entendeur.

17J 4h 8min

Bien bien ! Déjà qu’ils fassent un effort ! La cantine de Cluny anse vata n’a pas l’air top ! Ma fille se plaint souvent ‘ on est pas des cochons !

17J 4h 16min

Après le rapport de la CTC il aurait été plus humble de se la jouer profil bas non? Le gouvernement pourrait-il nous donner la définition exact de l'incident climatique exceptionnel, justifiant l'usage de l'argent public, SVP?

17J 4h 27min

Kenny Lecourieux

17J 4h 42min

Bon ok alors, s'ils sont dédommagés par le gouvernement avec nos impôts, ils ne devraient alors pas se sentir obligés d'augmenter le prix de fruits et légumes qui sortent quand même ............ oui je sais mais on peut encore rêver non ?

17J 4h 44min

En fait ils remboursent les gros (a partir de 3 millions de CA annuel). En dessous ya rien ou alors prendre une assurance genre CAMA.

17J 4h 54min

De toute façon même sans "accidents climatiques " ils produisent très peu mais très chers. Encore un énième prétexte pour toucher de l'argent à ne rien faire

17J 4h 55min

Foutage de gueule les pauvres agriculteurs qui roulent en 4L

17J 6h 17min

Carole Thevenot ma Carole pour ton client avec des serres

17J 6h 32min

Accidents climatiques ? Mais de qui se moque-t-on ?

17J 6h 36min

Ape Teari

17J 8h 36min

Awa . Pas de dégâts sur la ferme!! Heureusement !!

17J 8h 52min

De plus, ils sont dispensés des cotisations sociales

17J 9h 55min

accidents climatiques exceptionnels alors que l'on est en pleine saison cyclonique , on se fout de qui là??

17J 10h

Les copains d'abord,le tit que dalle,la mafia caldoche

17J 10h 3min

Hélène Goxe

17J 10h 25min

Matthieu Deglicourt

17J 10h 54min

Pas de menu Hallal....j'espère....

17J 12h 38min

Soizic Fleury

17J 12h 38min

Stéphanie Gutierrez

17J 13h 14min

Non du site fb s'il vous plaît ? Merci !

18J 11h 14min

Ma petite sœur en fait partie et je suis très fière d’elle bravo Sandrine
Critères de publication
Copyright Radiococotier 2010-2016 ©
Mentions légales