Inscription
Connexion
fb
Mot de passe oublié
Icone Menu
Fessée éducative ou acte de barbarie ?
16 juillet 2016
33
27

Alors si j'ai plus ou moins bien compris les quelques articles que j ai parcouru, il semblerait qu'entre la Loi Travail et l'Euro 2016 soit passée discrètement à l’assemblée nationale au cœur de la loi « égalité et citoyenneté », un petit bout sur l'illégalité de la fessée.

J'en profite d'ailleurs pour faire une petite dédicace à la lectrice qui m'a reproché a l'occasion d'un texte sur l'autorité, de vouloir débattre sur la fessée. Ce n'était pas le cas à l'époque où je parlais effectivement de la difficulté pour tout parent de construire son autorité.

Autorité : notion abstraite difficilement quantifiable, et dont la fessée n'est pas selon moi le fer de lance.
Mais aujourd'hui c'est certain je m'interroge sur cette fessée.

 

La fessée et moi

Réalité ou fantasme de la fessée éducative, je n'ai jamais fait de choix érigé en vérité absolue.

Aujourd'hui en tant que Maman et ancienne enfant (avec quelques expériences professionnelles, autour de l’éducation), je reconnais que j'ai pu mettre et mettrais encore des fessées à ma blonde.
Je ne me sens pas un monstre, ni un tortionnaire, auteur d'actes de barbarie. Mais là, je vais peut être commencer à douter. Sachant que lorsque les pontes donnent des chiffres cela donne :

 
« 50 pour cent des parents commencent à frapper leurs enfants avant leur 2 ans »

 

Les mots sont lâchés, je suis devenue maltraitante et condamnable en quelques paroles de medecins se targuant de construire un monde meilleur.

 

« Je reste sur mes souvenirs d'enfant. Honnêtement je ne me souviens pas des fessées que j'ai certainement reçu quand j'étais petite (donc à priori c'était pas trop traumatique à moins que mon esprit ait voulu refouler toutes ces horreurs !). Je me souviens beaucoup plus d'une ou deux claques bien senties largement méritées plus tard vers ma pré-adolescence.
Reste l'élément majeur de mon education : le ton de voix de ma mère ! Autant vous dire qu'on ne pinaillait pas. »

 

Du coup, j'ai toujours imaginé que je pourrais, comme ma mère, reussir avec les années à ce que le simple son de ma voix puisse faire Loi.
Sans faire une thèse, je me suis dit: on gradue les sanctions, la fessée sur la couche c'est l'ultime. Puis on passe à l'évocation de cette même fessée, puis un jour il suffit simplement d'avoir le bon ton de voix .

Mais si la Loi dit et fait autorité que me reste t-il , pour choisir ma facon d'éduquer?

         

Le monde des Bisounours

« Paraît-il en Suède, tout va bien. Plus de délinquance, plus d'échec scolaire, plus de suicide, les prisons sont vides... blabla... et tout ça grâce à l'interdiction depuis 30 ans de la fessée. J'avoue, ça force le respect, on a presque envie d'aller y vivre, ou pas ! »


 

En plus, on est les plus mauvais élèves des pays civilisés. Avec un peu de chance le Sénat va suivre et nous allons enfin pouvoir devenir meilleurs et rejoindre les copains.

Cette loi fait plus que voler en éclat la théorie de la claque éducative. Elle explique même que nous sommes de mauvais parents, nous qui prenons le chemin de la facilité. Il y a tellement d'autres façons d'élever de bons enfants sans les traumatiser à coup de fessée.

Bon, certains disent aussi que l'idée c'est de faire de la prévention et d'intervenir à la racine du mal de la maltraitance.

Pas faux, peut-être qu'autour de nous ne vivent que des abrutis finis qui pensent :

« Pardon je l'ai frappé à coup de fil de fer barbelé et du coup je pensais que c'etait comme la petite fessée ou la tape sur les mains … que c'était pour son bien quoi ! »

 

Distinction et sens

Entre frapper et, une tape sur les fesses y a t-il une nuance ? Les mots sont importants, peut être que chacun y va trop souvent de sa propre définition mais au fond ils ont tous un sens qui se traduit dans la réalité par des gestes et conséquences différentes sur l'enfant.

 

Astiquage - Fessée - Gifle- Frapper avec ou sans objet - Maltraitance - Claque - Nerf de boeuf... et tant d'autres....

Ici, comme ailleurs, il y a une multitude de mots qui semblent se ressembler, ou avoir été décalés de leur sens originel, et j'ai l'impression que cette Loi va à nouveau flouter les limites et mettre tout le monde dans le même sac.

Pascale Line

 

 


COMMENTAIRES



Si vous désirez laisser un commentaire depuis le site, vous devez être connecter sur le site.
Vous pouvez vous connecter soit par facebook ou directement sur le site


fb logo


Marjorie Pinello
(pardon pour ma maladresse) juste mon bémol à moi : famille ou corps social constitué sans moyen de coercition et de violence légitime n'existe pas. Les États ont leur police, les parents doivent avoir leur fessée !
Marjorie Pinello
Encore une loi qui comme ses promoteurs méritede finir aux oubliettes... Mais ce serait faire fi du terrorisme intellectuel bien-pensant toujours prêt â tomber à bras raccourcis sur l'honnête citoyen tandis que le djihadiste fait librement des allers et retours en Syrie pour couper quelques têtes au cutter. Vous avez certainement raison, Marie-Line, de soulever cette question.
Dylan Kadyrov Abraham
Merci papa de m'avoir défoncer la geule étant plus jeune surtout quand j'ai fait des conneries sans sa je ne serai pas celui que je suis aujourd'hui
Sarl Autotract
En France il y a de + en + de délinquants, de croissance dans la violence, les prisons sont surpeuplées. La suède interdit la féssee depuis 30 ans et aujourd'hui ce pays ne perd pas d'argent pour les structures éducatives (fermées et ouvertes) ni pour les centres de détention faute de délinquants!!! Si ce n'est pas le meilleur exemple de l'éducation réussie ce n'est que la conclusion de cette mesure éducative pour nous, pour nos enfants (c'est la population de dans 30 ans).
Sarl Autotract
Cecile Lang cette loi ne "floute pas les limites", elles sont claires : on ne frappe pas un enfant, un adulte non plus, sa femme non plus...élever ses enfants est un travail difficile et quand on a reçu des fessées enfants c pas facile de ne pas en donner non plus car on n'a pas appris à faire sans. Mais rien que le fait de frapper la personne qu'on aime le plus au monde et qui nous fait confiance sans réserve, devrait nous pousser à nous interroger sur le bien fondé de la fessée...quand on se fait frapper on est humilié ou en colère ou choqué mais on n'apprend pas... Guillaume Cazé Frapper un enfant quelque soit l'intensité est un acte de violence et la violence engendre la violence. Je suis sur que les pires délinquants ont tous reçu de belles corrections étant enfant voir même certains, et plus qu'on ne le croit, furent battus et pourtant ils finissent quand même en prison...
Cecile Lang
cette loi ne "floute pas les limites", elles sont claires : on ne frappe pas un enfant, un adulte non plus, sa femme non plus...élever ses enfants est un travail difficile et quand on a reçu des fessées enfants c pas facile de ne pas en donner non plus car on n'a pas appris à faire sans. Mais rien que le fait de frapper la personne qu'on aime le plus au monde et qui nous fait confiance sans réserve, devrait nous pousser à nous interroger sur le bien fondé de la fessée...quand on se fait frapper on est humilié ou en colère ou choqué mais on n'apprend pas...
Guillaume Cazé
Frapper un enfant quelque soit l'intensité est un acte de violence et la violence engendre la violence. Je suis sur que les pires délinquants ont tous reçu de belles corrections étant enfant voir même certains, et plus qu'on ne le croit, furent battus et pourtant ils finissent quand même en prison...
Mirella Migliarini
Du grand n'importe quoi
Guillaume Cazé
Argument un peu court...
Marie Mick Perret
Une fessee à titre occasionnel donne par un des parents sans faire mal mais plutôt pour vexer bon ma foi ça n'a jamais tué personne par contre quand je vois que dans l'école privée ou est-ce mon fils et que sa maîtresse tape les gamins tout en étant couverte par la directrice je trouve ça déplorable !!!! Faire plier des gamins sous la violence quel bel exemple bravo pitoyable!!!!
Bernard Masson
j'ai connu ça dans le Public y'a pas bien longtemps ! ;)
Marie Mick Perret
Oui la c est dans le privé ét le pire c est récent !!!! Surtout que mon gamin souffre de phobie scolaire mais c est pas grave la maitresse le tape ét tout va bien !!!!
Matayo Deco
c'est quand un moustique se pose sur tes testicules que tu comprends que la violence ne résout pas tout... ;-)
Ailsa Murphy
Déjà ce photo est inaproprié! Pour quoi on doit voir une petite fille avec la robe monté? Déshabille un enfant avant la fessé est l'humiliation et non pas une correction. (dans mon humble opinion).
Tiama Dayma Tuheiava
Mdrrrr je suis pour l'astiquage ! (Y) ahaha même s'il est préférable d'en discuter... pour lui faire comprendre... et ceci s'applique sans limitation d'âge ! ahaha qu'il est 20...30...40ans sa ne change rien il reste son goss donc bim bam boum ! Quoi que si à 30..40 ans il fait encore des bêtises sa craint quoi :S x) OU MIEUX n'en faites pas voilà :D
Mireille Niautou
La nuance est flagrante !!
Elyane Defrance
Je rejoins le point de vue d'Agnes Batsalle
Jean Marc Poncet
A ça. N'a jamais fais de mal une bonne fessée
Julie Ettuorb
Juliette KohnMathilde Le Ny ca me rapelle ce ptn de débat avec Antin ahaha
Mathilde Le Ny
Ohh putin jme souviens ahahahha
Juliette Kohn
Ahaha personne pr me soutenir :(
Béatrice Mériot
Le problème ce sont évidemment les abus. Certains parents ne frappent pas, ils torturent ! Cette loi n'est destinée qu'à éviter le pire. Après, chacun est responsable de ses actes, il n'y a pas de caméras de surveillance, il n'y a donc pas forcément de quoi s'insurger...
Claudie Réot
Moi meme es recu queques fessees et du martinet cela ne ma. Pastromatiser au contraire ca remet les idees en place
Jean Marie Dauthieux
Comme toujours, l'on fait mention du pire pour justifier et établir des lois qui suppriment toutes autorités et l'on nous bassine sur la délinquance...., fessée, armée, scolarité obligatoire limité a 14 ans.... si ces 3 ingrédients reprenaient leur place notre société irait certainement mieux ...
Jean-Noël Thomas
Le problème est que certains oublient la notion de réflexe acquis. et si on ne s'en tient qu'à une discussion, une palabre, on va mettre beaucoup plus de temps à acquérir ces réflexes parfois vitaux. Alors oui, l'équation "si je fais cela= j'ai mal" est une méthode "violente", mais efficace. Il est parfois impossible d'expliquer ce qui, par exemple est potentiellement dangereux, comme mettre les doigts dans une prise de courant. On peut créer un environnement exempt de danger, mais on ne peut pas être absolument certain que ce danger n'apparaîtra pas. De toutes façons, créer un "cocon" n'est pas non plus un service à rendre aux enfants, qui, de toutes façons, rencontreront un jour où l'autre la violence sous une forme ou une autre, et, s'ils ne l'ont jamais connue, ne sauront pas la reconnaître, la gérer, et la prendront en pleine figure, désarmés. C'est ce qui arrive à notre société en ce moment, avec l'afflux de violence basique et cruelle, directement sur la population, déjà grandement déconnectée de la vérité du Monde. Je suis contre la violence. Ca veut dire que je suis prêt à m'opposer à elle, et lui répondre. Jamais je ne l'initierais, mais je la connais. Mettre une tape à un enfant n'est pas de la violence. C'est une initiation à la vie. qui elle, est réellement violente. Comme pour tout: la limite est dans l'abus. D'ailleurs on est en train de légiférer sur la fessée, alors que le problème n'est pas dans une "simple fessée", mais dans des "panses bleues" quotidiennes, ou pire, des violences psychologiques profondes qui détruisent des enfants, souvent sans la moindre fessée! Comme pour l'alcool au volant, on va punir ceux qui on 0,5 gramme, alors que ceux qui tuent vraiment ont 1,2,3 grammes, et ça n'y changera RIEN!
Agnes Batsalle
Si certains en avait eu davantage ils n'en seraient pas là. ....
Jean-Noël Thomas
Ou moins: la solution est dans la justesse. Trop de baffes n'est pas non plus efficace.
Agnes Batsalle
Tjrs dans la mesure jamais dans la démesure. ...une méthode s'appelle l'éducation. ..Le trop s'appelle maladie
Timothǝ Maldonado
"La violence est le dernier refuge de l'incompétence"
Jean-Noël Thomas
C'est joli... Mais ça ne veut absolument rien dire!
Ana Tauota Polutele
Faudra voir les gènes puis corriger et cadrer avant que ça n' aille plus loin . Ce n' est pas facile d' être parents , quand il y a 2 langages , puis mensonge , l' enfant entend tout et comprend à sa façon , incompris ou mal interprêter , donc il faudra lui expliquer tout simplement , c' est du rabâchage à la longue et qui est fatiguant aussi . Il faut juste revoir notre enfance à qui sont les manières , le saucisson ne pousse pas sur les arbres non plus à bon entendeur .
Mo Kad
Ça fonctionne depuis la nuit des temps, à l'époque il n'y avait d'aussi belle citation à ce sujet....!
Roger Mézières
aller dire ça au pti branleur de dix ans la qui vole qui insulte ses parent aller lui dire ça pfffffffffffff mais la en touche le fond de la stupidité
Mo Kad
Cette loi est responsable du manque de discipline de nos jeunes aujourd'hui.....L'éducation des gamins ...
Julien Lobry
Comment est-ce possible que le problème ancré depuis plus d'une décennie vienne d'une loi qui vient à peine d'être proposée au sénat ? Il vient peut-être d'ailleurs et de plusieurs sources ?

Retour en haut