Marquage du bétail, le comité de la foire de Bourail relaxé

Depuis 2014 le marquage du bétail pendant la foire de Bourail fait débat et oppose le comité de la foire de Bourail et EPLP, l’association Ensemble Pour La Planète. Le tribunal a tranché…

Le comité de la foire de Bourail relaxé

Le 18 novembre 2022, le comité de Foire de Bourail est heureux d’annoncer

Qu’il a été relaxé à l’issue de la plainte pour le marquage de bétail pendant la foire en 2014 et 2016. Les membres du comité, qui sont tous bénévoles et qui mettent à disposition leur temps, matériel et argent, sont des gens bien.
Pourtant, devant le tribunal nous avons été caractérisés de sadiques et comparés à des nazis, traders d’esclaves et d’autres qui ont commis les pires atrocités de l’histoire. Les foires agricoles existent dans le but de faire le lien entre le monde rural et la ville.
Nous n’avons pas à subir des leçons de morale d’une très petite minorité menée par une personne qui devrait s’occuper des problèmes écologiques bien plus graves et urgents.

Pour rappel en 2014 et et 2016, EPLP portait plainte contre l’organisation d’un concours « marquage de bêtes » organisé pendant la foire de Bourail. Un concours jugé « piteux et organisé dans l’indifférence généralisée au bien-être animal avec la caution « morale » de la DAVAR en charge de son contrôle. »  

EPLP précisait que cette « technique » correspondait à un triste palliatif, du temps  où l’identification animale individuelle était absente, elle n’est plus aujourd’hui techniquement justifiée.

Previous post Le tourisme calédonien retrouve péniblement des couleurs
Next post Les Outre Mer particulièrement touchés par la corruption
Close