Le schéma pour la transition énergétique attendra

Jeudi, la nouvelle version du shéma pour la transition énergétique qui doit permettre au Caillou de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 70 % d’ici 2035, qui était présentée au congrès, a fait l’objet d’une motion préjudicielle, déposée par le groupe UC-FLNKS et Nationalistes. 

Ce texte dont l’objectif est de verdir l’industrie minière, développer la mobilité décarbonée et accélérer la transition énergétique de la Calédonie a été renvoyé en commission par 29 voix pour et 21 contre.

Dans un communiqué le groupe Loyalistes dénonce : 

« L’irresponsabilité des élus indépendantistes qui envoient une très mauvaise image du territoire à l’échelon, régionale, national et international. La Nouvelle-Calédonie devait notamment obtenir de l’Union européenne le déblocage de plus de trois milliards de francs pour financer son schéma de transition énergétique. En repoussant le vote de ce texte, l’incertitude pèse désormais sur l’obtention de ces fonds européens. » […]

« Les indépendantistes préfèrent donc attendre mais en attendant, le prix des énergies fossiles n’a jamais été aussi cher que ce soit pour les particuliers et les entreprises. En attendant, la Nouvelle-Calédonie demeure l’un des plus gros pollueurs au monde par habitant.
En attendant, la mer monte à Ouvéa…« 

De leur côté, les indépendantistes estiment nécessaire de disposer de plus d’informations sur les capacités financières de la Nouvelle-Calédonie, d’Enercal et de l’Agence calédonienne de l’énergie, à soutenir les ambitions de la transition énergétique présentée dans sa version actuelle.

A suivre…

Previous post Le carrefour vacances, c’est samedi
Next post Vaste opération de lutte contre les vols de véhicules et l’insécurité routière
Close