NZ, un job de rêve qui ne trouve pas de candidats

C’est une offre d’emploi qui manque étonnamment de candidats. Le ministère de la conservation de la ville de Haast en Nouvelle-Zélande recherche des personnes pour protéger le kiwi, un oiseau menacé d’extinction.

Le boulot, consiste à diriger une équipe chargée de sauver le Haast tokoeka, le kiwi le plus rare de Nouvelle-Zélande. Il n’y en a que 500 dans ce pays. Le poste implique de patrouiller dans des paysages spectaculaires, en utilisant un hélicoptère ou un jet boat.

Le ministère de la Conservation de la petite ville, perchée à l’ouest du parc national du Mont Aspiring, n’a reçu jusqu’à présent que trois candidatures pour ce poste de superviseur de la biodiversité. Il faut dire que le poste présente quelques inconvénients

« Si la côte ouest est un monde de rêve pour les amateurs de plein air, la région, est assez isolée. Le supermarché le plus proche est à deux heures de route, l’hôpital à quatre heures de route. »

A noter également que le kiwi est timide et très nerveux, et qu’il n’est pas spécialement facile de le retrouver dans la nature. 

Si vous êtes intéressé, notez que la période de candidature a été prolongée de trois semaines supplémentaires. 

Previous post Un garage entièrement détruit par un incendie à Bourail
Next post Connectons nous ensemble, le Mont-Dore fête le numérique !
Close