Une histoire à dormir debout

Les réseaux sociaux se sont emballés ce week-end suite à une publication concernant la vente de matelas. Il faut dire que tout était réuni pour une télénovela à la sauce locale parfaite

Une vidéo, deux hommes l’un d’ici l’autre pas, les prix (très chers), la concurrence, les monopoles, les attaques perso… rien ne manque

Les 2 protagonistes, professionnels du sommeil vont ils se retrouver au tribunal ou se réconcilier sur l’oreiller ?

Une histoire comme on en raffole.

Il était une fois… un homme qui cherche l’adresse d’une cliente pour lui livrer un matelas. Manque de chance ou ironie du sort, il demande son chemin au « roi auto proclamé calédonien » de la literie en mousse.

S’en suivent: des vidéos, des noms d’oiseaux, des attaques perso… et l’aventure se poursuit inévitablement sur les réseaux.

Les internautes entrent dans la danse et les commentaires fusent. Chacun s’exprime, choisit son camp et donne son avis, sur ses expériences, sur la qualité des produits les prix… et les monopoles

Le match continue, les rounds s’enchaînent

A la surprise générale très vite « le jeune outsider » prend le dessus. Son discours plait aux internautes qui le défendent et sautent sur l’occasion pour demander des devis et même passer commandes. Face à lui, le tenant du titre, fatigué, apparait bien plus agressif, et souvent en manque d’argument, allant même dans les commentaires à insulter ses anciens clients !

Le match touche à sa fin, le tenant du titre jette l’éponge (en mousse !) et finit de faire place nette sur son profil en supprimant toutes les publications.

Pour la morale on vous laisse le choix ! « Quand on veut grimper au cocotier, il faut avoir le cul propre » ou « Comme on fait son lit on se couche ! »
A vous !

Yannick Gentet

Previous post Porter plainte dans les structures hospitalières est désormais possible
Next post Des braconniers pris la main dans le sac !
Close