Vous en avez rêvé, Aircalin l’a fait !

Acheter des billets d’avion vers les États-Unis avec une escale à Fidji et un dernier tronçon opéré par la compagnie Fiji Airways est désormais possible ! Un enjeu économique précise les instances concernées et une démarche qui s’inscrit dans la volonté de diversification de l’offre du réseau international d’Aircalin.

Mais pourquoi y a t-il tant d’agitation pour cette « nouveauté », annoncée à grands renforts de communication ?

Les internautes sont perplexes.

Faire du neuf avec du vieux

« Il y a plus de 30 ans, ce tronçon Nouméa/Nadi/Honolulu existait déjà. Le stop over était possible aussi. Et d’Honolulu, nous avions rejoint Vancouver. »

« Ce n’est pas une nouveauté nous sommes passés par Fiji en partance de Nouméa pour aller à Los Angeles en décembre 2018 … nous avons adoré la compagnie Fiji Airways !

Manque d’intérêt de cette nouvelle ligne

Pourquoi Fidji ? Il serait plus judicieux de passer par Tahiti pour ensuite bénéficier des prix attractifs de 4 compagnies qui desservent les USA, allez retour Tahiti /Los Angeles ou San Francisco à partir de 60 000 en Basse saison .

Pour d’autres

« On peut déjà aller à San Francisco via la Nouvelle Zélande ou Sydney, j’espère qu’il y aura une vraie différence de prix »  

Ce qui m’étonne c’est qu’on peut faire déjà NOUMEA LAX avec une seule escale. Trois options sont possibles : Brisbane, Auckland, ou Tahiti ! Prix du billet 147000f via Brisbane. Quelle sera la nouveauté mis à part l’escale ? Un prix encore plus bas ? De nouveaux services ?

Plus réactionnaires, certains internautes tentent de mettre tout le monde d’accord et proposent tout simplement d’abolir les monopoles !

Previous post Le discours de Louis Mapou à l’ONU agite la sphère politique
Next post Australie, des précipitations record à Sydney
Close