En juillet, les prix se stabilisent à des niveaux élevés

Après des hausses successives entre mars et juin, l’indice des prix à la consommation est stable en juillet. Les baisses de prix constatées de l’alimentation et des produits manufacturés ont en effet compensé la hausse des prix des services. Dans le même temps, les prix de l’énergie ont peu évolué, et ceux du tabac sont inchangés.

La hausse annuelle des prix en glissement s’élève à 3,9 % pour l’indice général

Les prix de l’alimentation s’infléchissent -0,9 % pour la première fois depuis neuf mois. Cette baisse est directement imputables aux produits frais. Dans le détail, la pleine saison de production tire le prix des légumes et des fruits vers le bas avec respectivement -4,9 % et mon 2,2 %.

En juillet les prix de l’énergie sont stables. Depuis le mois dernier le gouvernement agit sur les taxes liées aux carburantS afin de contenir les prix de l’essence et du gasoil. En juillet le prix du litre d’essence était inchangé alors que celui du gazole augmentait de 0,9 %. Les prix du gaz et de l’électricité sont stables

Les prix des produits manufacturés recule de 0,3 % par rapport au mois de juin cette orientation des prix s’explique en grande partie des actions de promotion

Les prix des services continuent de progresser en juillet mais plus modérément qu’en juin. La hausse des tarifs aériens internationaux et domestiques explique essentiellement cette croissance plus +2,8 % ; les prix des spectacles affichent plus 1,4 % et la restauration plus 0,2 %. Les assurances suivent la même tendance

Plus d’infos ➤ Isee.nc

https://casselesprix.com
conflit Previous post Conflit USTKE Air Calédonie, la grève est suspendue, mais…
Next post Départ des étudiants en métropole sous haute sécurité 
Close