Départ des étudiants en métropole sous haute sécurité 

300, c’est le nombre de policiers et de gendarmes mobilisés pour sécuriser l’aéroport sur toute la période des départs des étudiants pour leurs études en métropole. Un dispositif de « haute sécurité » mis en place par le haut-commissariat et la CCI.

Ces départs donnent souvent lieu à des accompagnements massifs qui peuvent entrainer des débordements et des dégradations liés à la consommation d’alcool ou de cannabis, ce qui génère du stress pour le personnel et les passagers.

C’est la raison pour laquelle, ce dispositif mis en place depuis l’année dernière permet de sanctuariser la zone d’enregistrement en n’y autorisant l’accès qu’aux étudiants et à leur famille proche, les autres accompagnants étant invités à rester à l’extérieur de la zone. 

En parallèle un contrôle routier à l’entrée de l’aéroport permet de fluidifier la circulation et de vérifier l’alcoolisation des conducteurs ! Vous l’aurez compris si vous devez accompagner un proche ou un ami prévoyez large !

Selon vous ce ce dispositif est-il utile ? justifié ou totalement inadapté ? 

https://casselesprix.com
Previous post En juillet, les prix se stabilisent à des niveaux élevés
Next post Modification des sens de circulation à la Vallée des Colons
Close