Un projet de câble sous marin entre le Vanuatu et la Nouvelle Calédonie

Une déclaration d’intention sur la mise en place d’un câble sous-marin entre le Vanuatu et la Nouvelle-Calédonie a été signée jeudi 11 août entre l’OPT-NC et l’opérateur vanuatais Interchange Ltd.

Depuis janvier 2014, le Vanuatu est relié à Fidji par son câble sous-marin Interchange-1. En cas de panne ou coupure de son câble, le Vanuatu se retrouverait isolé de l’Internet mondial pour plusieurs semaines.

Le Vanuatu recherche des solutions de sécurisation de son Internet, et s’est rapproché de la Nouvelle-Calédonie.

La déclaration d’intention signée à Port-Vila fin juillet affiche d’une part la volonté des deux gouvernements de coopérer et de faire aboutir rapidement ce projet et d’autre part de définir les rôles de chacun des opérateurs territoriaux

➣ Interchange Ltd (ICL) financera et construira le câble ; tandis que l’OPT accueillera le câble et revendra des capacités de secours au Vanuatu.

Le câble sous-marin Interchange-3 qui représente un enjeu stratégique majeur de sécurisation numérique pour le Vanuatu, comporte 3 atterrages : Lifou, Tana et Port-Vila, pour une distance d’environ 500 kilomètres.

Les prestations fournies par l’OPT-NC seront contractualisées dans un Landing Party Agreement, qui décrira : les coûts d’hébergement et de maintenance du câble Vanuatais à Lifou ; les coûts de revente de capacité de secours au Vanuatu.

https://casselesprix.com
Previous post Les Rafale attendus à Tontouta vendredi après midi
conflit Next post Conflit USTKE Air Calédonie, la grève est suspendue, mais…
Close