Nouméa carto, le nouveau site internet de la ville

Le service de l’Information Géographique vient de mettre en ligne son nouveau site internet cartographique, Nouméa Carto. Modernisé et accessible facilement à tous depuis la page d’accueil du site de la ville, il remplace un plan interactif déjà très utilisé par les internautes, mis en place en 2013.

Ce nouveau portail utilise les dernières technologies web en matière de cartographie interactive. Celles-ci lui permettent de répondre au mieux aux besoins de chaque utilisateur.

Outils et fonctionnalités

Nouméa Carto permet d’explorer la ville sous toutes ses coutures.
En plus de proposer la localisation de toutes les infrastructures (Services publics, Enseignement, Sport, Loisir, Culture, Santé…) et des équipements municipaux (Bornes wifi, Pistes cyclables, Sanitaires …) des adresses, des immeubles…, de nouvelles fonctionnalités et de nouveaux services ont été développés comme la localisation GPS ou du navigateur, la rotation de la carte ou encore la compatibilité mobile.

Équipements publics, la page répertorie la totalité des structures municipales, ainsi que les autres institutions présentes sur la commune ;
➣ Les Travaux en cours sur la commune, sont mis à jour en temps réel ;
➣ Concernant la Sécurité la page géolocalise les postes de secours, les différentes zones nautiques et les défibrillateurs présents sur la commune de Nouméa ;
➣ La page Urbanisme contenant toutes les informations du Plan d’Urbanisme Directeur (PUD), dont celui qui contient les zones naturelles ou les zones à urbaniser. La carte contient aussi les informations du parcellaire cadastral.
➣ L’Agenda des événements de la ville géolocalisés ;
➣ Une page Tourisme et découverte avec un circuit historique à travers la ville et la découverte du vieux quartier du Faubourg-Blanchot et de ses nombreuses maisons coloniales répertoriées.
Un « Double numérique 3D », permet de pour naviguer et découvrir la ville en trois dimensions ;

https://casselesprix.com
Previous post Une alerte retarde un vol Qantas Sydney Nouméa
Next post En Calédonie, plus c’est gros, plus ça passe 
Close