Fin de l’état d’urgence sanitaire depuis le 1er aout

Depuis le 1er août, les restrictions imposées à l’entrée en Nouvelle-Calédonie, quelle que soit la provenance des voyageurs, sont levées. De même, au départ de la Nouvelle-Calédonie vers la métropole ou vers les pays d’outre-mer (à l’exception de Wallis-et- Futuna) toutes les obligations sont abrogées.

Les voyageurs n’ont donc plus aucune formalité sanitaire à accomplir pour entrer ou sortir de Métropole ou d’un territoire ultramarin.

Concrètement, cela signifie que le pass sanitaire, l’examen de dépistage virologique (test antigénique ou RT-PCR), le justificatif d’un motif impérieux, l’attestation sur l’honneur de non contamination et d’engagement à se soumettre à un test de dépistage deux jours après l’arrivée n’ont plus lieu d’être. Et ce, quel que soit le pays ou la zone de provenance.

En revanche, les voyageurs à destination des pays étrangers doivent continuer à se conformer à la réglementation en vigueur dans chaque pays visité. Pour connaître les règles sanitaires relatives à l’entrée sur le territoire d’un autre pays, les voyageurs sont invités à consulter la rubrique « conseils aux voyageurs » du site internet du ministère de l’Europe et des affaires étrangères 

Fin des mesures d’urgence, mais…

Malgré la fin de ces mesures d’urgence, la direction des Affaires sanitaires et sociales préconise toujours des mesures de prudence

➣ elle incite les voyageurs à pratiquer un autotest deux jours après leur arrivée en Nouvelle- Calédonie (des tests gratuits sont à leur disposition à l’arrivée à Tontouta) ;
➣ elle recommande toujours fortement le port du masque dans les avions, les aéroports et dans les lieux fréquentés par des personnes fragiles.

Conformément à la loi, le Gouvernement conserve enfin jusqu’au 31 janvier 2023 la possibilité d’activer des mesures de « frein d’urgence » pour une durée maximale de deux mois, après avis de la Haute autorité de santé en cas d’apparition et de circulation d’un nouveau variant de la covid-19 susceptible de constituer une menace sanitaire grave ou, dans les outre-mer, en cas de risque de saturation du système de santé.

www.casselesprix.com